Itinéraires à Copenhague pour un week-end de 2, 3 jours

Découvrez nos itinéraires pour visiter Copenhague en un ou deux jours le temps d’un week-end.

 

> Tous les Itinéraires pour un week-end : Que visiter et faire à Copenhague en 2, 3, 4 jours.

> Tous les Itinéraires pour un week-end : Que visiter et faire à Copenhague en 2, 3, 4 jours.

 

 

Vous avez décider de passer un week-end à Copenhague et vous vous demandez quoi visiter et quoi faire. Voici une proposition d’itinéraires et d’activités.

 

 

 Bon plan : Carte pass 24h, 48h, 72h pour visiter les principaux sites de Copenhague.

 

 

Itinéraires pour un week-end à Copenhague

 

Ces itinéraires ont été imaginés :

  • Pour celles et ceux découvrant Copenhague pour la 1ere fois avec des nombreux lieux hors des sentiers battus,
  • Les trajets correspondent à près d’une 10-aine de km par jour à pieds,
  • Les itinéraires comprennent des musées et monuments, des marchés, des panoramas, des parcs, des bouts de mers et des églises…
  • Nous éviterons autant que possible les lieux touristiques sans intérêt.

 

Cliquer sur cette icône ci dessous pour avoir le nom, la durée et les distances entre les étapes.

 

 

 

 

Comment télécharger les itinéraires ?

 

  • Télécharger l’ application Google map.
  • Utiliser votre téléphone / tablette pour aller sur le site ou directement sur la carte Google, cliquer sur le « carré » en haut à droite, cela ouvrira le trajet dans Google Map.
  • Dans le menu en haut à gauche de Google Map, cliquer sur le petit « i » à côté du titre du parcours « visiter Gênes en 2, 3 ou 4 jours ».
  • Cliquer sur « partager » et utiliser « air drop » (sur Iphone/Ipad) pour l’envoyer vers votre téléphone dans l’application Google Map.
  • Ensuite, il n’y a plus qu’à suivre le parcours grâce à la géolocalisation de l’appli !

 

Merci à Fab pour l’astuce !

 

 

Jour 1 à Copenhague : De la Vieille Ville à Frederiksberg

On commence par le quartier latin de Copenhague pour rejoindre les beaux quartiers de Frederiksberg pour finir dans l’ancien quartier rouge de Vesterbro.

 

> Jour 1 : Proposition de parcours pour découvrir Copenhague.

> Jour 1 : Proposition de parcours pour découvrir Copenhague.

 

 

Tour de Rundetårn.
Commençons la découverte de Copenhague avec la visite de l’église de la Trinité et accolé à elle la tour astronomique. Nous sommes dans le quartier latin de Vieille Ville de Copenhague entouré de cafés, de bibliothèques et de batiments universitaires. En haut de la tour, une belle vue sur votre terrain de jeu pour les prochains jours.

 

Stroget.
Avant de gagner cette artère commerciale pas des plus intéressantes, profitez en pour vous perdre dans les rues et ruelles du centre historique. Levez les yeux et vous découvrirez des cafés art nouveau superbe comme Café Norden. Sur la place Højbro Plads se trouve la statue du prêtre soldat fondateur de Copenhague : Absalon. Les yeux rivés sur le chateau.

 

Chateau de Christiansborg.
Voici le coeur politique du pays, ancienne résidence royale, aujourd’hui siège du Parlement danois. Des belles pièces à visiter, les fondations de la ville en sous sol et des tours avec une autre vue panoramique sur la capitale. A côté, vous trouverez le Musée Thorvaldsen, un musée dédié à un des sculpteurs les plus géniaux de 19e.

 

Musée National de Copenhague.
Si vous n’êtes ni spécialement intéressé par les fastes royaux ou par la sculpture, voici une autre option. Une tranche d’histoire, d’art, d’ethnologie, de déco… Passionnant ! Un des musées les plus intéressants de Copenhague par sa richesse et ses thématiques.

 

Parc d’attraction de Tivoli.
Ce parc d’attraction à inspiré Walt Disney pour la création de Disneyland : Des manèges, des jardins, des cafés… avec des concerts et animations diverses. Pour les grands et les petits. A côté du parc, vous trouverez les collections de beaux-arts du célèbre brasseur : Ny Carlsberg

 

Jardin botanique Frederiksberg.
On remonte vers les lacs de Copenhague pour gagner la commune autonome de Frederiksberg : Un des beaux quartiers de la capitale du Danemark. Le jardin botanique est charmant avec une belle roseraie, un café dans une serre, des arbres à têtes humaines (oui c’est bizarre)… Bref les amoureuses et amoureux de la nature seront comblés. Gratuit.

 

Parc de Frederiksberg Have.
A travers les beaux avenues bordées de maisons art nouveau ou plus classiques mais toujours élégantes, on gagne l’un des plus beaux parcs de Copenhague. Etendu, varié et romantique, le Frederiksberg Have borde le zoo municipal. Gratuit.

 

Quartier de Vesterbro.
En revenant vers le centre, vous découvrirez l’un des quartiers les plus branchés de Copenhague. L’ancien quartier rouge, épicentre de la culture pornographique dans les années 1960 est passé de repère malfamé à un quartier d’artistes, étudiants et indépendants. Tendance hipster, si cela veut dire quelques chose. Des cafés et restos et bars agréables à découvrir en route.

 

Meat Packing district.
Dans la catégorie « reconversion », les anciens abattoirs accueillent aujourd’hui des brasseries, des lieux d’expos et autres bars à bières artisanales. Plusieurs options quand on ne sait pas ce qu’on veut ou quand on veut découvrir plusieurs lieux sans marcher des plombes. C’est la fin de la balade et c’est pas mal de s’arrêter boire un coup. Dans le coin la rue d’Istedgade réserve quelques trésors : Pizzerias pas chers, bars enfumés et cafés sympas.

 

 

Longueur du trajet : 9 km.

 

 

 

Jour 2 à Copenhague : De la Vieille Ville à Frederiksberg

On va de surprise en surprise, comment commencer dans un cimetière et finir dans un village hippie où le cannabis pousse et se vend légalement. Avec des palais, un port et un canal coloré entre les deux.

 

> Jour 2 : Proposition de parcours pour découvrir Copenhague.

> Jour 2 : Proposition de parcours pour découvrir Copenhague.

 

 

Cimetière Assistens.
Voici le cimetière le plus célèbre du pays, connu pour accueillir les notables du pays : L’écrivain Andersen ou le philosophe Kierkegaard. C’est beau, charmant et romantique sans sombrer dans le morbide triste. Et c’est gratuit.

 

Quartier de Norrebro.
Voici le quartier ethnique et étudiant de Copenhague : On y trouve des restaurants du monde, d’agréables cafés, des friperies et brocantes sympas. Ambiance un peu moins polisée-bourgeoise (plus crapuleuse bien qu’en gentrification avancée) que le reste de Copenhague.

 

Jardin botanique de Copenhague.
Une fois traversé les lacs, vous gagnerez le superbe jardin botanique (gratuit). Des serres monumentales, de beaux espaces variés, des cafés. Bref, pas loin du paradis sur terre. A côté se trouve le musée de géologie avec une gigantesques météorite dans sa cour. Assez génial comme objet tombé du ciel et aussi le musée de science naturelle. Et parce qu’on est jamais vraiment loin d’un musée : Le musée d’art SMK. Là aussi à chacun son bonheur.

 

Halle alimentaire TorvehallerneKBH.
Pas loin du jardin, un marché couvert accueillant aussi bien des primeurs que des cafés et des lieux où manger. Idéal pour se restaurer ou pour acheter de quoi pique-niquer tranquille ailleurs.

 

Chateau de Rosenborg et jardin.
On gagne le chateau de Rosenborg et son joli jardin. Une visite royale et une promenade. A proximité se trouve le surprenant musée d’art islamique : The David Collection avec une belle collection de dessins botaniques perses d’une incroyable finesse. Et une histoire de la culture islamique par la même occasion.

 

Palais royal d’Amalienborg.
On traverse la quartier résidentiel et huppé en direction de l’Eglise de Marbre inspiré de Saint Pierre de Rome. On passe devant le Palais Royal et ses petits soldats de contes. Face à vous, la silhouette étrange de l’Opéra et dans l’eau des bancs de maquereau. Un mélange assez curieux.

 

Canal de Nyhavn.
Voici la carte postale de Copenhague, un canal débouchant sur le port et bordé de maisons multicolores où Andersen vécut une partie de sa vie. C’est très touristique mais pas désagréable.

 

Port de Copenhague.
Une passerelle au dessus du port vous mènera vers le Quartier de Christianshavn, le quartier néerlandais de Copenhague. Paysage en partie moderne, portuaire et industriel non sans charme. Vous y trouverez d’anciens hangars réhabilités comme le centre culturel nordique, des canaux dans la tradition des Pays-Bas voisin, des bateaux… Les passionnées d’architecture trouveront dans le coin le Centre d’architecture danoise.

 

Eglise de Notre Sauveur.
Si vous ne deviez visiter qu’une seule église de Copenhague. Son clocher est unique et on peut y monter pour découvrir la ville. A ne pas rater.

 

Quartier « hippie » de Christiania.
Copenhague face B. Quelques cafés et bars, de l’herbe en vente libre, des constructions colorées, des initiatives intéressantes, un skatepark assez fou. Un lieu qui ne vous laissera pas indifférent.

 

 

Longueur du trajet : 8 km.

 

 

 

Jour 3 à Copenhague : Autour de Copenhague

De l’iconique sirène à la monstrueuse église de brique dans la banlieue de Copenhague, pour finir en dehors de la capitale, voici un itinéraire hors des sentiers battus à moduler en fonction de vos envies.

 

Petite sirène.
Voici une frêle sculpture de femme-poisson du port de Copenhague. Alors oui, peut être qu’elle ne mérite pas que l’on s’y arrête plus qu’ailleurs. J’imagine que cela dépend de sa sensibilité et de sa lecture du conte d’Andersen. Essayez de vous y trouver avant que les hordes de touristes ne vous privent d’un moment touchant.

 

Église de Grundtvig.
Gagnez le nord de Copenhague en transport en commun pour découvrir la 2e église la plus insolite de la capitale danoise. Un monstre de brique.

 

Musée d’art contemporain Louisiana.
Il vous faudra prendre le train pour gagner ce surprenant musée à 1h de Copenhague en face de la Suède. Au programme : Une architecture intéressante, un musée en plein air au bord de la mer, des expos exceptionnelles. Bref, vous risquez d’y passer un bon bout de la journée.

Ou

 

Musée des bateaux viking à Roskilde.
Un peu plus proche et sur une autre thématique, le musée des bateaux vikings revient sur l’origine des Danois : Marin-guerrier-agriculteur païen formidable bâtisseur de navires. Un musée d’histoire, d’archéologie marine, de techniques de construction navale et de navigation. Bref, aussi passionnant pour les grands que pour les plus petits.

 

Ou

 

Musée ethnographique de Copenhague.
Option campagne et du Danemark d’antan avec des maisons traditionnelles, des savoir faire ancestraux et des animaux.

 

Ou

 

Helsingborg en Suède.
Une ancienne ville charmante, danoise devenue suédoise vers 1650. Accessible en ferry depuis la ville d’Elseneur au Danemark où se trouve le chateau de Kronborg associé à Hamlet.

 

Ou

 

Malmo, toujours en Suède.
La 3e plus grande ville suédoise est une ville multiculturelle moderne avec un centre historique charmant.

 

 

Longueur du trajet : Les distances entre les lieux sont couvertes en transport en commun.

 

 

 

Si cet itinéraire vous a aidé, n’hésitez pas à partager sur Pinterest ou ailleurs :

 

> Tous les Itinéraires pour un week-end : Que visiter et faire à Copenhague en 2, 3, 4 jours.

> Tous les Itinéraires pour un week-end : Que visiter et faire à Copenhague en 2, 3, 4 jours.

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Autour de Copenhague

2 réponses

  1. REVOLTA dit :

    Vraiment super!!! Merci beaucoup!!
    L’organisation de notre weekend sera beaucoup plus facile 🙂
    Juste dommage que le lien avec Google Maps ne fonctionne pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.