Quartier « néerlandais » de Christianshavn à Copenhague

Le quartier de Christianshavn à Copenhague a des airs d’Amsterdam. C’est aussi le lieu du plus célèbre squat au monde. 

 

Canal du quartier de Christianshavns à Copenhague. Photo d'Arne List.

> Canal du quartier de Christianshavn à Copenhague. Photo d’Arne List.

 

 

Le quartier de Christianshavn se trouve à l’est du centre ville de Copenhague : le quartier d’Indre By. Le quartier est desservi par le métro par la station : Christianshavn Station.

C’est l’un des quartiers les plus originaux, agréables et verts de Copenhague avec plus plusieurs parties distinctes : Résidentiel au sud, puis anciennement portuaire et industriel au nord. Et au milieu coule une rivière ou plus précisément des canaux et des lacs traversent et ceinturent le quartier.

On y trouve des canaux comme à Amsterdam et aussi de l’herbe en vente libre…

 

 

Carte du quartier de Christianshavn à Copenhague

 

> Carte du quartier de Christianshavn à Copenhague.

 

 

Principales attractions de Christianshavn à Copenhague

 

  • Quartier hippie de Christiania : Des cafés et des salles de concerts, du cannabis en vente libre dans le squat le plus célèbre au monde.
  • Église de Notre-Sauveur : Une des plus belle églises de Copenhague et une vue incroyable sur la ville depuis son insolite tour en spirale.
  • Little Amsterdam : Le quartier en lui même avec son caractère néerlandais et ses canaux.
  • Manger ! Le Copenhagen Street Food est une halle sur le port dédiée à la cuisine de rue du monde entier. Si vous aimez manger et si vous aimez le monde, ne cherchez pas plus loin.
  • Musées et expositions : Centre culturel nordique (Nordatlantens Brygge), Centre danois d’architecture,
  • Port de Copenhague : Anciens bâtiments portuaires, industriels et militaires et plein de bateaux de partout, la plupart sur l’eau. On peut aussi y voir des bancs de maquereau aussi hallucinant que vrai.
  • Opéra de Copenhague : Construction massive et moderne sur le port au petit air de radiateur.

 

 

Impressionnant clocher en spirale de l'église Saint Sauveur de Copenhague - Photo de Erwin Verbruggen

> Impressionnant clocher en spirale de l’église Notre Sauveur de Copenhague – Photo de Erwin Verbruggen

Canal et bateaux dans le quartier de Christianshavn à Copenhague.

> Canal et bateaux dans le quartier de Christianshavn à Copenhague.

Paysage insolite : Une caravane flottante aux couleurs de Christiania, Copenhague - Photo de Schorle.

> Paysage insolite : Une caravane flottante aux couleurs de Christiania, Copenhague – Photo de Schorle.

 

 

Origine du quartier de Christianshavn à Copenhague

 

Christianshavn fut d’abord une ville indépendante de Copenhague construite sur le modèle des cités néerlandaises. Un port, des fortifications et des habitations.

 

Canal de Christianshavn à Copenhague en 1883.

> Canal de Christianshavn à Copenhague en 1883.

 

 

Les Provinces Unies (futures Pays-Bas) sont alors le phare du monde occidentale. Commerce, art, philosophie, technique. La guerre d’indépendance contre l’Espagne catholique n’est pas encore gagnée mais les villes néerlandaises, Amsterdam en tête, donnent la mesure.

Christianshavn fondée en 1639 est néerlandaise dans le fond et la forme. Saint Petersbourg naitra elle aussi de la fascination de Pierre le Grand pour Amsterdam.

 

Illustration du quartier de Christianshavn à Copenhague - Illustration de  Franz Šedivý

> Carte du quartier de Christianshavn à Copenhague en 1930 – Illustration de Franz Šedivý

Vue sur le quartier de Christianshavn à Copenhague depuis l'église Notre Sauveur.

> Vue sur le quartier de Christianshavn à Copenhague depuis l’église Notre Sauveur.

Canal du quartier de Christianshavn à Copenhague.

> Canal du quartier de Christianshavn à Copenhague.

 

 

Dans la forme, des canaux irriguent le quartier, zones résidentielles et hangars de stockage. Les rues étroites pavées séparent les maisons en briques plus rarement à colombage de l’eau.

Dans le fond, le roi Christian IV voulut créer une nouvelle ville organisée comme Amsterdam. Un modèle libéral où les dirigeants politiques et économiques se confondent, où le politique a pour vocation d’assurer une prospérité maximum aux entrepreneurs en servant de garantie aux investisseurs. Une compagnie de Indes Orientales danoises est créée sur le modèle de la VOC mais Christianshavn ne peut concurrencer Copenhague et les ports des deux villes fusionnent rapidement.

Christianshavn est toujours un village dans la ville. Depuis 1970, Christiania est un village hippie dans le village en mode matrioshka.

 

Maison à colombage dans le quartier de Christianshavn à Copenhague.

> Maison à colombage dans le quartier de Christianshavn à Copenhague.

 
Beau bleu sur un batiment de Christianshavn à Copenhague.

> Beau bleu sur un batiment de Christianshavn à Copenhague.

 
> Façade dans le quartier de Christianshavn à Copenhague.

> Façade dans le quartier de Christianshavn à Copenhague.

 

 

Le sud est plus résidentiel avec de jolies maisons et des coins de verdures agréables, le nord plus portuaire et industriel en partie reconvertie.

L’architecture moderne a investi le coin des anciens hangars : L’Opéra s’y trouve notamment autour d’une grande esplanade.

Du lieu où les bateaux partaient pour le grand nord, vous trouverez les ambassades et plus intéressants les centres culturels d’Islande, de Norvège ou du Groenland. Quelques grands voiliers, bateaux écoles et autres mouillent toujours le coin.

 

 
Voilier dans le port du quartier de Christianshavn à Copenhague.

> Voilier dans le port du quartier de Christianshavn à Copenhague.

 

 

 
Statue d'un oiseau en bois dans le quartier de Christianshavn à Copenhague.

> Statue d’un oiseau en bois dans le quartier de Christianshavn à Copenhague.

Centres culturels des pays nordiques dans le quartier de Christianshavn à Copenhague.

> Centres culturels des pays nordiques dans le quartier de Christianshavn à Copenhague.

 

 

 Retrouvez nos photos du quartier de Christianshavn et de Christiania à Copenhague

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Quartiers de Copenhague

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *