Visiter Berlin en Allemagne pendant un week-end ou plus. Photo de Nordenfan
Visiter Berlin en Allemagne pendant un week-end ou plus - Photo de Nordenfan

En route pour l'Allemagne ! Que visiter et quoi faire à Berlin ?

Visiter Berlin, c’est mettre les pieds dans l’une des villes les plus fascinantes du 20e et 21e siècle. La capitale allemande après la réunification entre l’ancienne Allemagne de l’ouest et l’Allemagne de l’est a été au centre des mouvements historiques récents les plus tragiques du continent.

Berlin n’est pas qu’une ville d’histoire marquée par les totalitarismes nazis et communistes, c’est aussi l’une des capitales culturelles de l’Europe. C’est un permanent laboratoire de créativité et de transformation : Architecture, urbanisme, mode de vie, musique…

Notre guide de tourisme est l’un des plus complets pour préparer votre voyage en Allemagne Vous y trouverez les lieux incontournables à visiter à Berlin, les coins insolites à voir, les meilleures activités à faire  : Monuments essentiels, musées à ne pas rater, où sortir en club ou par un concert, restaurants pas chers…

Des infos aussi bien utile et pratique pour un week-end entre amis, qu’en amoureux ou avec vos enfants : Sélection d’hébergements où loger, itinéraires de balade pour visiter Berlin en 1, 2 ou 3 jours, carte détaillée à télécharger, ce qu’il est nécessaire de savoir sur les transports en commun, la météo et les trucs à faire si la pluie est au rendez-vous.

Quoi visiter et que faire à Berlin ? 110 articles et plus de 120 lieux  pour y répondre.

Carte d'identité de Berlin (Allemagne)

  • Population : Berlin compte 3 748 148 habitants en 2019 et  4 400 000 habitants dans l’agglomération.
  • C’est la ville la plus peuplée et la 8e agglomération de l’Union européenne après Madrid (Espagne), Saint Petersbourg (Russie), Milan (Italie) et Barcelone (Espagne).
  • Langue : Allemand.
  • Religion : 37 % des Berlinois s’identifient à une religion, dont 22 % de protestants.
  • Origine : 30% de la population à des origines étrangères. Parmi les 190 nationalités présentes à Berlin, les principales minorités sont turques, polonaises, italiennes et bulgares.
  • Superficie : Berlin est très étendu avec une superficie de 892 km2 (105,40 km2 pour Paris).
  • Topographie : La ville est essentiellement plate avec des collines artificielles construites avec les remblais de la 2e guerre mondiale.
  • Fleuve : La capitale allemande est parcouru par plusieurs rivières affluentes de l’Elbe (Spree, Havel, Panke et Dahme entre autre).
  • Situation : Berlin se trouve à 160 km de Leipzig, à 180 km de Dresden, à 280 km de Hambourg, à 320 km de Prague (Tchéquie), à 330 km de Wroclaw (Pologne), à 550 km de Varsovie (Pologne), à 570 km de Munich (Allemagne). 
  • 1307: Union légale de Berlin et Cölln, deux villages de pêcheurs.
  • 1360: Berlin-Cölln rejoint la Ligue hanséatique, union marchande sur la Mer Baltique et la Mer du Nord. 
  • 1650: Début de la construction de la forteresse de Berlin aujourd’hui disparu sur et autour de l’actuelle île aux musées.
  • 1688: La place de Gendarmenmarkt, l’une des plus majestueuse de Berlin est aménagé.
  • 1701: Berlin devient la capitale du Royaume de Prusse.
  • 1748: construction de la Cathédrale de Berlin : Le Berliner Dom.
  • 1791: La Porte de Brandebourg est débout.
  • 1805 : Population: 155 706 habitants.
  • 1806 – 1808: Berlin occupée par l’armée française de Napoléon.
  • 1866: Nouvelle Synagogue consacrée dans le quartier de Mitte.
  • 1880: Population : 1 122 330 habitants.
  • 1912 : Population: 2 095 030 habitants.
  • 1919: Soulèvement spartaciste, il y a 1 200 tués dont les socialistes Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht assassinés.
  • 1920: Population: 3 879 409 habitants.
  • 1933: Hitler est nommé chancelier. Incendie nazi du Reichstag, le Parlement allemand. Les autorités accuseront les communistes.
  • 1934: Nuit des longs couteaux. Purge dans le parti nazi des cadres du mouvement paramilitaire SA.
  • 1938: Kristallnacht ou « nuit de cristal », incendie et destruction volontaire des synagogues et de biens appartenants à des Allemands juifs.
  • 1939 : Population: 4 338 756 habitants.
  • 1942: Conférence de Wannsee où sera décidé « la solution finale sur la question juive » et l’extermination dans les chambres à gaz des Juifs d’Europe.
  • 1945: La bataille de Berlin commence. Adolf Hitler et ses proches se suicident. Viol collectif de 100 000 femmes allemandes par l’Armée rouge. Population: 2 807 405 habitants.
  • 1948: Début du blocus soviétique. Les zones d’occupation occidentale de Berlin ne peuvent être ravitaillées que par les airs.
  • 1949: Ville divisée en Berlin-Est et Berlin-Ouest.
  • 1961: La construction du mur de Berlin commence entre Berlin-Est et Berlin-Ouest.
  • 1969 : La Tour de télévision de Berlin -est ou Fernsehturm est érigée près d’Alexanderplatz.
  • 1989 : Chute du mur de Berlin entre Berlin-Est et Berlin-Ouest.
  • 1990 : Population: 3 433 695 habitants.
  • Monnaie : Euro. Berlin est une des capitales relativement abordable en termes d’hébergement. La vie sur place est assez abordable.
  • Climat : Climat semi-continental. Meilleures périodes pour la visiter : Mai, juin, juillet, août, septembre.
  • Décalage horaire : Même heure qu’en France, Belgique ou Suisse.
  • Electricité : Europe continentale comme en en France, Belgique ou Suisse.

Top 3 des choses à faire pendant votre week-end à Berlin

1

Partir sur les traces de l’histoire exceptionnelle d’une ville baignée d’utopies entre nazisme et communisme. 

2

Découvrir l’une des capitales créatives du monde : Entre galeries, clubs, street art, bars et initiatives citoyennes.

button-3

Vivre une vie simple et ouverte, loin des capitales conservatrices et plus sophistiquées de l’ « ouest ».

Quartiers à visiter

Quartiers de Berlin

A ne pas rater : Mitte, Prenzlauer Berg, Pour les curieux : Kreuzberg, Friedrichshain, Tiergarten Hors des sentiers battus : Charlottenburg, Schoneberg,  Potsdam

Cafés, bars, restaurants, clubs

Manger, boire et danser

Avec un verre : Avec appétit : Cuisines populaires végétarienne Pour sortir : Club electro / techno à Berlin

Infos pratiques

Pratique à Berlin

Hébergement : Auberge de jeunesse, hôtels cools et sympasappartement pour le week-end Pratique aussi : centre-ville depuis l’aéroportlocation de vélo, transport en commun.

Quelques photos de Berlin avant votre visite en Allemagne

Choses à faire à Berlin : Endroits incontournables, lieux essentiels et coins insolites

Îles aux Musées, la culture avec un K majuscule

 

L’île aux musées est un chef d’oeuvre berlinois architectural, urbanistique et artistique incontournable. Un ensemble de 5 musées exceptionnels séparés par des parcs charmants le tout au bord de la rivière Spree. Incontournable.

 

Sur l’île aux musées : Les peintres Karl Friedrich Lessing, Carl Sohn et Theodor Hildebrandt de Hubner  (1839) au musée Alte nationalgalerie de Berlin.
Sur l’île aux musées : Les peintres Karl Friedrich Lessing, Carl Sohn et Theodor Hildebrandt de Hubner  (1839) au musée Alte nationalgalerie de Berlin.

 

 

Tour de la télévision de Berlin

 

Visible de toute la ville, la Fernsehturm, l’ancien symbole de la modernité communiste offre une vue panoramique assez incroyable de Berlin.

 

Vue sur Berlin et évidemment la Tour de télévision - Photo de Phillipp von Ostau
Vue sur Berlin et évidemment la Tour de télévision – Photo de Phillipp von Ostau

 

 

Mémorial du mur de Berlin

 

« Mur de la honte » côté ouest & « Rempart contre le fascisme » côté est, le mur de Berlin a représenté l’impossible dialogue entre les deux systèmes politiques en opposition après 1945. C’est le symbole de la guerre froide entre les Etats Unis capitaliste et l’Union soviétique communiste. Un mémorial revient sur cette histoire tragique.

 

Représentation symbolique du mur de Berlin près de Prenzlauer Berg à Berlin. Photo de Tony Webster
Représentation symbolique du mur de Berlin près de Prenzlauer Berg à Berlin. Photo de Tony Webster

 

 

Parc du Tiergarten, le Central Park de la capitale allemande

 

Le Tiergarten est un des poumons de la ville. Situé en plein centre de Berlin, il est véritablement immense : il offre une superficie de trois kilomètres de long et un kilomètre de large, des cafés, une vue panoramique et un zoo.

 

Cafe am Neuen See dans le parc de Tiergarten à Berlin.
Cafe am Neuen See dans le parc de Tiergarten à Berlin.

 

 

Quartier de Prenzlauer Berg à Berlin

 

Prenzlauer Berg est un village dans Berlin avec d’agréables places plantées d’arbres, de nombreux cafés et bars sympas et masse de friperies aussi.

Karaoké au Mauerpark dans le quartier de Prenzlauer Berg à Berlin. Photo de Niels Elgaard Larsen
Karaoké au Mauerpark dans le quartier de Prenzlauer Berg à Berlin. Photo de Niels Elgaard Larsen

Itinéraires pour visiter Berlin en 1, 2 et 3 jours

Voici une suggestion de lieux à visiter à Berlin à travers des itinéraires en 1, 2 ou 3 jours sur carte. Retrouvez tous les lieux dans notre guide touristique.

Jour 1 à Berlin : Itinéraire Kurfürstendamm (Berlin ouest) > Centre > Alexanderplatz (Berlin-est).

Après la guerre, Berlin s’est reconstruit en symétrie autour du mur. Il y avait deux villes, deux centres-villes, deux quartiers des musées, deux avenues emblématiques, deux tours panoramiques. Nous partirons à la découverte des deux moitiés : De Berlin-ouest à Berlin-est sur les traces de cette séparation.

Jour 2 à Berlin : Itinéraire Prenzlauer Berg > îles aux musées > Kreuzberg > Friedrichshain.

Si l’histoire du 20e siècle est inséparable de Berlin, la partie la plus intéressante de la ville reste le présent. Du nord au sud, les quartiers les plus vivants et animées jour et nuit, ceux avec les murs les plus colorés (street art) et les plus alternatif aussi. Moins de monuments et plus de bars.

Consultez l’itinéraire précis et détaillé pour visiter Berlin en 2 jours en cliquant sur l’image ‘Itinéraires à Berlin’ en dessous.

Consultez l’itinéraire précis et détaillé pour visiter Berlin en 3 jours en cliquant sur l’image ‘Itinéraires à Berlin’ en dessous.

Visiter Berlin en 2 jours : Jour 1, itinéraire Kurfürstendamm (Berlin ouest) > Centre > Alexanderplatz (Berlin-est).

Après la guerre, Berlin s’est reconstruit en symétrie autour du mur. Il y avait deux villes, deux centres-villes, deux quartiers des musées, deux avenues emblématiques, deux tours panoramiques. Nous partirons à la découverte des deux moitiés : De Berlin-ouest à Berlin-est sur les traces de cette séparation.

Visiter Berlin en un week-end : Itinéraire jour 1 de Berlin-est à Berlin-ouest.
> Visiter Berlin en un week-end : Itinéraire jour 1 de Berlin-est à Berlin-ouest.

L’Avenue Kurfürstendamm
Voici la « rue de la paix » de Berlin. Les grands magasins (dont le Kaufhaus des Westens ou KaDeWe), les plus beaux hôtels, les restaurants les plus prestigieux s’y trouvent. Nous sommes dans le quartier de Charlottenburg (Pour loger à Charlottenburg). La Ku’damm fût la vitrine du capitalisme à l’époque de la guerre froide et le 2e centre ville. A la chute du mur, c’est ici que convergèrent les habitants de l’est à la recherche d’éblouissements. 

Eglise du souvenir de Berlin
L’église néo-romane fût construite en l’hommage de l’empereur Guillaume. Après les bombardements alliés le clocher détruit lui valut le surnom de « dent creuse ». A proximité une église moderne assez impressionnante accueille les fidèles, curieuses et curieux.

Colonne de la victoire
En route vers la colonne, vous croiserez l’agréable café am Neuen See dans le parc du Tiergarten. La colonne est un symbole de la Prusse militariste…et victorieuse sur le Danemark, l’Autriche et la France. Elle offre une vue panoramique pour les anges des « Ailes du désir » de Wim Wenders comme au plus commun des mortels.

Vue sur le quartier de Mitte depuis la Colonne de la Victoire dans le parc du Tiergarten à Berlin. Photo de A. Savin
Vue sur le quartier de Mitte depuis la Colonne de la Victoire dans le parc du Tiergarten à Berlin. Photo de A. Savin

Kulturforum, le coin des musées de l’ouest
Lorsque les zones d’occupation ont été désignée, l’île aux musées s’est trouvée sous l’occupation soviétique. L’équivalent à l’ouest est le Kulturforum : Des musées (Neue Nationalgalerie, musée d’art moderne, Gemaldegalerie, musée de peintures ancienne, musée d’art décoratif…), une salle philharmonique, des bibliothèques et instituts culturels. Dans le quartier de Tiergarten.

"Jeune fille à la perle" de Vermeer dans la Gemaldegalerie de Berlin.
« Jeune fille à la perle » de Vermeer dans la Gemaldegalerie de Berlin. 

Potsdamer platz, le renouveau de Berlin
Les gratte-ciels d’aujourd’hui se trouvent sur le no-man’s-land du mur d’hier et la place la plus animée d’Europe avant la guerre. Aucun lieu à Berlin ne symbolise mieux les changements de la ville au siècle dernier.

Vue sur le quartier de Potsdamer Platz à Berlin - Photo de Micheal J Zirbes
Vue sur le quartier de Potsdamer Platz à Berlin – Photo de Micheal J Zirbes

Mémorial de l’holocauste à Berlin
Cette place offre le visage surréaliste d’un « cimetière-labirynthe » en plein cœur de Berlin. Il s’agit d’un Mémorial pour les Juifs assassinés par les Nazis (un musée se trouve sous le labyrinthe). Le visage austère et désolé peut aussi rappeler le Berlin année zéro : La ville en ruine à la fin de la guerre.

Mémorial de l'Holocauste à Berlin - Photo de Mati de Taoror / Licence CC-BY-SA-3.0
Mémorial de l’Holocauste à Berlin – Photo de Mati de Taoror / Licence CC-BY-SA-3.0
Mémorial de l'Holocauste à Berlin - Photo de Dalbéra / Licence CC-BY-2.0
Mémorial de l’Holocauste à Berlin – Photo de Dalbéra / Licence CC-BY-2.0

Le Parlement ou Reichstag
Le bâtiment imposant du parlement est indissociable de l’histoire allemande : La fin de la monarchie y fût déclaré en 1918, son incendie criminel en 1933 fît d’Hitler le chancelier et bientôt le dictateur du régime nazi, sa prise en 1945 par les soldats soviétique marqua la fin de la guerre… Inutilisé pendant la guerre froide, le parlement de la RFA était à Bonn, celui de la RDA dans un bâtiment aujourd’hui détruit sur l’île au musée. Le Reichstag est redevenu le parlement de l’Allemagne réunifiée. Là aussi une vue panoramique sur le parc « sur réservation ».

Façade du Reichstag, le parlement allemand à Berlin - Photo de MField, Matthew Field
Façade du Reichstag, le parlement allemand à Berlin – Photo de MField, Matthew Field

La porte de Brandebourg
Nous voilà à l’est, dans l’ancien Berlin-est. Le porte est un des symboles de la capitale. Nous venons de franchir l’ancien mur dont il ne reste aucune trace ici. Nous entrons dans le quartier de Mitte sur la célèbre Unter den Linden. Pour loger dans Mitte.

Porte de Brandebourg à Berlin - Thomas Wolf, www.foto-tw.de - CC BY-SA 3.0 DE
Porte de Brandebourg à Berlin – Thomas Wolf, www.foto-tw.de – CC BY-SA 3.0 DE

Bebelplatz et autodafé
L’avenue est bordé de palais, d’ambassades et d’hôtels. Vous arriverez bientôt à l’une des places les plus prestigieuses de la cité : L’Université, l’Opéra, la cathédrale catholique, le monument au soldat disparu devenu le monument en hommage aux « victimes de la guerre et de la tyrannie » s’y trouvent. La « bibliothèque engloutie » rappelle le premier autodafé nazi réalisé ici en 1933.

Alexanderplatz, symbole de la RDA
On traverse l’île au musée (on y reviendra demain), on passe un des musées dédiées à la RDA pour prendre la direction de la tour de télévision et l’Alexanderplatz.  Deux symboles de la modernité de la RDA et de la supériorité du communisme sur le capitalisme. D’ici part l’ancienne avenue de Staline devenu Karl Marx Allee lorsque les dirigeants communistes préférèrent effacer une tranche d’histoire peu glorieuse.

Horloge astronomique sur l'Alexanderplatz à Berlin - Photo de Mhx / Licence CC-BY-SA-2.0
Horloge astronomique sur l’Alexanderplatz à Berlin – Photo de Mhx / Licence CC-BY-SA-2.0
Fresque communiste sur l'Alexanderplatz à Berlin.
Fresque communiste sur l’Alexanderplatz à Berlin.
Vue sur la Karl Marx Allee à Berlin depuis la Tour de télévision - Photo de Maksym Kozlenko / Licence CC-BY-SA-4.0
Vue sur la Karl Marx Allee à Berlin depuis la Tour de télévision – Photo de Maksym Kozlenko / Licence CC-BY-SA-4.0

Longueur du trajet : 10 km.

Visiter Berlin en 2 jours : Jour 2, itinéraire Prenzlauer Berg > îles aux musées > Kreuzberg > Friedrichshain.

Si l’histoire du 20e siècle est inséparable de Berlin, la partie la plus intéressante de la ville reste le présent. Du nord au sud, les quartiers les plus vivants et animées jour et nuit, ceux avec les murs les plus colorés (street art) et les plus alternatif aussi. Moins de monuments et plus de bars.

Itinéraire dans un Berlin plus alternatif entre Prenzlauer Berg, Kreuzberg et Friedrichshain.
Itinéraire dans un Berlin plus alternatif entre Prenzlauer Berg, Kreuzberg et Friedrichshain.

Mauerpark = Puces & karaoké
Si c’est dimanche, il y a un marché aux puces et un karaoké géant. Vous n’avez jamais vu une combinaison aussi heureuse. Mauer signifie « mur », « mauerpark » car le mur passait ici.

Karaoké au Mauerpark dans le quartier de Prenzlauer Berg à Berlin. Photo de Niels Elgaard Larsen
Karaoké au Mauerpark dans le quartier de Prenzlauer Berg à Berlin. Photo de Niels Elgaard Larsen 

KulturBrauerei, la brasserie des cultures
Un musée de la RDA (gratuit), des bars/cafés, cinémas indépendants dans le très agréable quartier de Prenzlauer Berg. Pour loger dans Prenzlauer Berg.

Kastanienallee, le rendez-vous des friperies
Surnommée la « castingallee », vous y trouverez la densité la plus forte de fringues de seconde main quand on ne veut pas dire fringue d’occasion ou fripes. Autrement dit le coin des bonnes affaires.

La Nouvelle synagogue et l’ancien quartier juif
La synagogue avec sa coupole néo-mauresque est vraiment impressionnante. L’ancien quartier juif du Scheunenviertel regroupe un bon nombre de boutiques, bars et restos sympas. Il y a aussi de nombreuses auberges de jeunesse dans le coin.

Nouvelle Synagogue de Berlin dans le quartier de Mitte - Photo de Ansgar Koreng / Licence CC-by-3.0 DE
Nouvelle Synagogue de Berlin dans le quartier de Mitte – Photo de Ansgar Koreng / Licence CC-by-3.0 DE

L’île aux musées
Le lieu est classé Patrimoine de l’Humanité par L’Unesco. L’île regroupe le Berliner Dom, une « cathédrale » protestante et de nombreux musées d’art et d’antiquités : Altes museumNeues museumAlte NationalGalerieBode MuseumPergamon museum. Le très intéressant musée d’histoire allemande se trouve à deux pas. A moins d’y passer la journée, vous ne pourrez pas voir ou alors en courant, vite.

Statue de princesse égyptienne dans le Neues Museum de Berlin - Photo de Jean-Pierre Dalbéra
Statue de princesse égyptienne dans le Neues Museum de Berlin – Photo de Jean-Pierre Dalbéra
Détails de l'Autel de Zeus à Pergame dans le Pergamon museum - Photo de Mary G90
Détails de l’Autel de Zeus à Pergame dans le Pergamon museum à Berlin – Photo de Mary G90
Portrait d'artistes de Hubner (1839) au musée du 19e, l'Alte-Nationalgalerie
Portrait d’artistes de Hubner (1839) au musée du 19e, l’Alte-Nationalgalerie de Berlin.

Bergmannkiez à Kreuzberg
Pour rejoindre le quartier de Kreuzberg, vous avez passé la place Gendarmenmarkt puis vous avez longé la Friedrichstrasse, l’une des rues les plus animées du Berlin d’avant guerre. Vous avez croisé le Checkpoint Charlie, ancien lieu de passage sur la frontière entre Berlin-est et Berlin-ouest. Enfin vous avez vu le curieux bâtiment du musée juif d’Allemagne. Il s’agit d’un des musées les plus intéressant de la capitale allemande. Vous voilà à Kreuzberg dans un quartier chouette avec une vie de quartier agréable. Vous y trouverez des nombreux bars, restos, friperies et espaces verts : Le Viktoriapark pour une vue panoramique, l’ancien aéroport de Tempelhof pour un jardin partagé assez hallucinant et le romantique cimetière Friedhof IV der Gemeinde Jerusalems.

Installation dans le Musée juif de Berlin.
Installation dans le Musée juif de Berlin.
Jardin du Musée Juif de Berlin - Photo de Jean Pierre Dalbéra / Licence CC-BY-2.0
Jardin du Musée Juif de Berlin – Photo de Jean Pierre Dalbéra / Licence CC-BY-2.0

Kottbusser Tor
Voici l’épicentre de la nuit à Kreuzberg. De nombreux bars, salles de concerts (SO36) et clubs pour sortir. Vous êtes dans le quartier turc et alternatif de Berlin. Vous trouverez ici pléthores de lieux culturels, squats et cuisine populaire végétarienne & pas chère. Pour loger à Kreuzberg.

East Side Gallery, les fresques du mur
S’il fait encore jour, profitez-en pour jeter un oeil aux fresques peintes sur le mur avec la chute de la RDA. Sinon continuez jusqu’à la prochaine étape.

Un baiser entre camarades à l'East Side Gallery de Berlin.
Un baiser entre camarades à l’East Side Gallery de Berlin.

Boxhagener Platz
Vous voilà au coeur de l’autre quartier alternatif de Berlin : Friedrichshain. Autour de vous des friperies (encore et toujours), des bars (encore et toujours) et des clubs dont le légendaire Berghain. Idem : Squats, concerts punks et nourriture pas chère. Pour loger à Friedrichshain.

Longueur du trajet : 16 km. Un bout du trajet peut être réaliser en vélo ou transport en commun.


Carte de tourisme : Lieux du guide de Berlin

Consultez nos cartes avant de visiter Berlin :

  • Carte détaillée avec plus de 120 lieux : monuments, musées, hébergements, restaurants, bars, cafés…
  • Carte des quartiers essentiels et hors des sentiers battus,
  • Carte des transports : Métro (U-bahn), train urbain (S-bahn)…

Voici un guide de voyage différent et gratuit de Berlin, nos conseils de préparation et des informations pour visiter la capitale allemande : Combien de temps pour visiter ? Quelle langue parle-t-on ? Que voir et que faire en un 1 jour ou un week-end, grand et petit ? Quelles sont les meilleures visites insolites et guidées en français pour un séjour réussi ?

Ce qu’il faut voir à Berlin, que visiter en couple, entre jeunes ou en amies : Les lieux à voir et les choses incontournables à faire, les sites touristiques, les beaux endroits à ne pas rater.

Ce n’est ni un blog, ni le site du routard, ni le site de l’office de tourisme, ni un guide de voyage comme les autres écrit par des personnes n’ayant jamais mis les pieds dans la ville et où toutes les propositions de visites se ressemblent. Nous sommes curieux et notre guide touristique de Berlin en Allemagne l’est aussi. Quelques soit la saison de votre visite, que vous veniez en hiver en amoureux, au printemps en famille, en été entre potes, à l’automne avec vos enfants nous avons quelques propositions insolites et une présentation originale des lieux incontournables. Pour un tourisme inoubliable, responsable et unique.

Et dans le guide touristique de Berlin…

 
  • Des infos pratiques sur l’hébergement, des suggestions d’auberges de jeunesse, d’hôtels pas chers et de lieux où dormir sous quelques formes que ce soit,
  • Comment fonctionne les transports en commun et où louer un vélo ?
  • Les meilleurs quartiers pour découvrir les moeurs et coutumes locales.
  • Les bons plans pour dénicher des fringues et des souvenirs pas chers.
  • Les quelques monuments d’avant guerre, les monuments de la guerre froide, ceux d’aujourd’hui et ceux que l’on reconstruit pour demain.
  • Des musées à voir et ceux à éviter : Histoire, art, photo, design, de quoi combler les plus voraces. Les tarifs et horaires d’ouverture de la majorité des lieux intéressants.
  • Restaurants et snacks où manger des currywursts, des falafels et autres plats végétariens.
  • Des bars rock, des clubs électro et des soirées soul pour danser avec ou sans pilules.
  • Les magasins et marchés aux puces à ne pas rater, des karaokés géants, les parcs où pique-niquer, les lacs où se baigner.
  • Du street art politique ou absurde ou mignon, des lieux alternatifs. Du sexe et de l’histoire. La vie.
  • Des conseils pour un tourisme agréable, intéressant et respectueux pour un week-end ou plus.
 

Site officiel de l’office de tourisme de Berlin : A venir.

 

 
City-guide culturel de Berlin : Curieux et complet !

Autres destinations touristiques autour de Berlin

Tous les articles du guide de Berlin  110 articles et + de 120 lieux