Frederiksberg, les beaux quartiers de Copenhague

Frederiksberg : Les beaux quartiers et des jolis parcs à Copenhague. Idéal pour une balade romantique ou un après midi en famille.

 

Parc de Frederiksberg Have à Copenhague : Vue depuis l'arrière du Palais.

> Parc de Frederiksberg Have à Copenhague : Vue depuis l’arrière du Palais.

 

 

Frederiksberg est une ville indépendante de Copenhague enclavée dans la capitale danoise. 

Frederiksberg est limitrophe au nord du quartier de Norrebro, étudiant et multiethnique et au sud de celui de Vesterbro, l’ancien quartier chaud de Copenhague. Il est facilement accessible par métro aux stations « Forum », « Fasanvej » et « Frederiksberg ».

Il s’agit d’un des quartiers les plus huppés et chics de Copenhague.

 

 

Immeuble Art nouveau dans le quartier de Frederiksberg à Copenhague.

> Immeuble Art nouveau dans le quartier de Frederiksberg à Copenhague.

> Rudbeckia dans le jardin botanique de Frederiksberg à Copenhague.

> Rudbeckia dans le jardin botanique de Frederiksberg à Copenhague.

 

 

Carte du Frederiksberg dans Copenhague

 


> Carte du quartier de Frederiksberg à Copenhague.

 

 

Principales attractions de Frederiksberg

 

  • Le parc de Frederiksberg Have et le zoo de Copenhague sont les principales raisons de venir à Frederiksberg. Si vous n’aimez pas les animaux en cage, sachez que le parc est une vraie splendeur romantique : 30 hectares de pelouses, de bosquet, canaux et lacs. Le tout est parsemé de quelques constructions remarquables.
  • Le jardin botanique de Frederiksberg : Landbohøjskolens Have. Là aussi, assez exceptionnel avec certains arbres ayant une forme humaine. Si si, oui c’est bizarre. Entre les Ents de Tolkien et les arbres magiques de Games of Thrones. Véridique.
  • Les avenues principales : Frederiksberg Allé et Gammel Kongevej réservent des surprises architecturales et gustatives. Un Hotel de ville disproportionné, de beaux immeubles résidentiels et des petits cafés, bars et restaurants.

 

 

Origine de Frederiksberg à Copenhague

 

D’abord appellé Tulehøj, puis Tulleshøy, puis Ny Amager ou Ny Hollænderby, ce bout de campagne accueillit d’abord une colonie de paysans néerlandais. Leur exploitation ne fît pas merveille et lorsque leur village brula, le roi Frederik IV décida d’y construire un nouveau palais à Copenhague. Baroque cette fois. Le Roi avait visité la péninsule italienne et Venise.

Le palais, aujourd’hui école militaire, a transformé le village de paysans en village d’artisans et de marchands. Le village devient un lieu de villégiature pour l’aristocratie danoise.

Il fallu attendre la destruction des fortifications et de nouvelles lois (1852) permettant des construire en dehors de leur limite pour voir la population du quartier exploser : 1 000 habitants en 1770, 3 000 en 1850, 80 000 en 1900, 120 000 en 1950.

Le quartier est essentiellement résidentiel, calme, chic et vert. De nombreuses consultations publiques des habitantEs de Frederiksberg se sont jusqu’à présent toujours soldé par le refus de fusionner avec Copenhague dont les services publics seraient moins efficaces (?).

 

 

 

Immeuble résidentiel dans le quartier de Frederiksberg à Copenhague.

> Immeuble résidentiel dans le quartier de Frederiksberg à Copenhague.

Parterre en fleurs dans le jardin botanique de Frederiksberg à Copenhague.

> Parterre en fleurs dans le jardin botanique de Frederiksberg à Copenhague.

Immeuble résidentiel dans le quartier de Frederiksberg à Copenhague.

> Immeuble résidentiel dans le quartier de Frederiksberg à Copenhague.

Vue aérienne de Frederiksberg Rådhus, l'hotel de ville de Frederiksberg.

> Vue aérienne de Frederiksberg Rådhus, l’hotel de ville de Frederiksberg.

 

 

 Nos photos des parcs de Frederiksberg : Frederiksberg Have et le jardin botanique de Landbohøjskolens Have. 

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Quartiers de Copenhague

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *