Visiter Dublin en Irlande pendant un week-end ou plus. Photo de Dronepicr
Visiter Dublin en Irlande pendant un week-end ou plus - Photo de Dronepicr

Top 3 des choses à faire pendant un week-end à Dublin

1

Boire une Guinness en compagnie de locaux dans un pub de Dublin.

2

Se familiariser avec la mythologie celtique, l’histoire irlandaise et la lutte d’indépendance. 

button-3

Apprécier la génie des artistes à travers les concerts, les danses, la littérature et la peinture. Dublin sait laisser une trace.

Quartiers à visiter

Quartiers de Dublin

A ne pas rater : Temple barcentre historique, centre de DublinMerrion square Pour les curieux : Liberties, Portobello Hors des sentiers battus : Rive nord de Dublin et Kilmainham

Itinéraires pour visiter Dublin en un week-end ou +

Visiter Dublin en 2 jours : Jour 1, itinéraire dans la vieille ville

On commence la balade par le centre de Dublin puis on bifurque en direction de la brasserie Guinness dans le quartier populaire de Liberties. Ensuite musée d’art moderne, et/ou prison avant de rejoindre un immense parc avec des cerfs en liberté.

Itinéraire à Dublin : Jour 1 du centre à l'est et nord-est.
Itinéraire à Dublin : Jour 1 du centre à l’est et nord-est.

City Hall.
La mairie de Dublin est un imposant bâtiment néoclassique avec un joli dôme. Vous voici plus ou moins à l’intersection de 3 quartiers : La Vieille Ville de Dublin, Temple Bar et le centre ville. Il fallait un point de départ, alors voilà !

Chateau de Dublin.
A l’origine forteresse médiévale, le château de Dublin a été entièrement reconstruit au 18ème siècle. Au cours de la visite, on découvre les appartements d’Etat, la tour médiévale et la chapelle royale. Pour les amateurs et amatrices de royauté. Entrée payante.

Record Tower au Chateau de Dublin - Photo de Bärwinkel Klaus
Record Tower au Chateau de Dublin – Photo de Bärwinkel Klaus
Intérieur du Chateau de Dublin - Photo de Donaldytong
Intérieur du Chateau de Dublin – Photo de Donaldytong

Bibliothèque/musée Chester Beatty.
La Bibliothèque Chester-Beatty abrite une riche collection de manuscrits et d’objets précieux consacrés aux religions, aux rites et aux cultures du monde, depuis le Moyen-Orient jusqu’à l’Asie en passant par l’Afrique du nord et l’Europe. Entrée gratuite.

Oeuvre du Chester Beatty à Dublin par Sadiqi Beg
Oeuvre du Chester Beatty à Dublin par Sadiqi Beg

Cathédrale Saint Patrick.
Vous passerez devant une première église impressionnante : La Cathédrale de Christchurch accolée au musée Dublinia sur la fondation viking de Dublin. La cathédrale Saint-Patrick de Dublin date du 13ème siècle. C’est la plus belle et la plus impressionnante de Dublin et le siège du culte anglican de l’église d’Irlande ! Entrée payante.

Cathédale Saint Patrick à Dublin - Photo by DAVID ILIFF. License- CC BY-SA 3.0
Cathédrale Saint Patrick à Dublin – Photo by DAVID ILIFF. License- CC BY-SA 3.0

Pub Liberty Belle.
En route vous traverserez St Francis street et ses nombreux antiquaires. Liberty Belle est un joli pub traditionnel du quartier de Liberties. Un patron super sympa et un public de locaux tout aussi agréable. Enfin, l’une des meilleures pint de Guinness de Dublin !

Pub du quartier de Liberties, le Liberty Belle à Dublin.
Pub du quartier de Liberties, le Liberty Belle à Dublin.

Brasserie de Guinness.
On reste sur la thématique avec la légendaire brasserie. Le Guinness Storehouse est un musée dédié à l’histoire et à la fabrication de la bière brune la plus consommée en Irlande. C’est l’attraction touristique n°1 à Dublin. Installé dans les anciens entrepôts de la marque, le musée abrite également un restaurant, une boutique et deux bars dont l’un offrant une vue panoramique sur Dublin. Entrée payante.

Guinness Storehouse à Dublin - Photo de Hernán Piñera
Guinness Storehouse à Dublin – Photo de Hernán Piñera

Musée d’art moderne IMMA.
Installé dans un ancien hôpital militaire, le musée irlandais d’Art moderne de Dublin (IMMA) a ouvert ses portes en 1991. Ses collections permanentes comprennent environ 1 500 pièces incluant des tableaux, des photos, des sculptures et des installations interactives. Entrée gratuite. Ferme à 17h30.

"Larios" (2010) par William Crozier dans le musée d'art moderne de Dublin (IMMA).
« Larios » (2010) par William Crozier dans le musée d’art moderne de Dublin (IMMA).

Prison de Kilmainham.
Avant de rejoindre la prison, vous passerez devant le plus ancien cimetière de Dublin : Bully’s acre. Construite en 1796, la prison de Kilmainham a vu transiter dans ses murs un grand nombre de prisonniers parmi lesquels les leaders nationalistes du pays. Aujourd’hui transformé en musée, l’édifice illustre de manière glaçante les conditions carcérales de l’époque. Entrée payante. Ferme à 17h30 ou 18h selon la saison.

Prison de Kilmainham à Dublin - Photo de Giuseppe Milo
Prison de Kilmainham à Dublin – Photo de Giuseppe Milo

Phoenix Park.
Voici le plus grand parc clos d’Europe. Ouvert 24h/24, il s’étend sur 7 km² et abrite de nombreux bâtiments dont un fort du 18ème siècle, la résidence du président de la République, une tour médiévale, un jardin de fleurs et le zoo de la ville. On y trouve aussi des terrains de sport, des plans d’eau et des aires de jeux pour enfants. Entrée gratuite.

Vue aérienne sur le Phoenix park à Dublin - Photo de Dronepicr
Vue aérienne sur le Phoenix park à Dublin – Photo de Dronepicr

Pub The Cobblestone.
Pour finir la balade, voici un pub du quartier de Smithfield où vous pourrez assister à un concert de musique traditionnelle dans une atmosphère chaleureuse dont les IrlandaisEs ont le secret. Si vous traversez le fleuve vous trouverez le pub Brazen Head, l’un des plus anciens de Dublin.

Longueur du trajet : 9 km. Prenez en compte les horaires de fermeture des lieux pour choisir les lieux qui vous intéressent le plus et éventuellement supprimer des étapes. Ou 2e option : Commencez votre journée le plus tôt possible 🙂

Visiter Dublin en 2 jours : Jour 2, itinéraires à travers parcs et quartiers chics

On commence par visiter les morts dans le Père Lachaise local, puis un superbe et revigorant jardin botanique avant de revenir au centre de Dublin : L’université et sa superbe bibliothèque, le plus beau musée d’art d’Irlande, un parc mignon et le meilleur quartier où sortir. PrêtE ?

Itinéraire à Dublin : Jour 2 du nord au sud en passant par le centre de la capitale irlandaise.
> Itinéraire à Dublin : Jour 2 du nord au sud en passant par le centre de la capitale irlandaise.

Cimetière de Glasnevin.
Prenez le bus jusqu’au cimetière. Créé en 1832, le cimetière de Glasnevin s’étend aujourd’hui sur 50 hectares et abrite un grand nombre de monuments funéraires sublimes et d’anciennes croix celtiques. C’est un lieu de recueillement verdoyant et romantique. Il accueille les sépultures de quelques personnalités marquantes comme celles du révolutionnaire Michael Collins, du président Éamon de Valera et de Luke Kelly, fondateur du groupe The Dubliners.

Cimetière de Glasnevin à Dublin : Mystérieuse nécropole
Cimetière de Glasnevin à Dublin : Mystérieuse nécropole

Jardin botanique de Dublin.
Quittez le cimetière au niveau du pub John Kavanagh The Gravediggers (Attention à ne pas suivre la carte à la lettre, Google Map ne permet d’afficher ce raccourci), selon l’heure vous pourrez manger un bout ou boire une bière. Le pub est charmant. Rejoignez ensuite le plus beau jardin de Dublin, c’est un lieu féérique et gratuit à ne pas rater.

Maison viking dans le jardin botanique de Dublin - Photo de William Murphy
Maison viking dans le jardin botanique de Dublin – Photo de William Murphy

Le long de la Tolka.
Du parc, vous pouvez gagner la rivière Tolka en passant devant un agréable café McMahon’s of Botanic Avenue. C’est bucolique et cela permet de gagner un bus pour le centre.

The Spire.
Il y avait ici une colonne avec Nelson au bout comme sur Trafalquar square. L’IRA a fait explosé l’amiral en 1966. Aujourd’hui une aiguille d’un architecte… anglais ceint le ciel. O’Connell street fût une des rues élégantes de Dublin aujourd’hui un peu plus cheap mais pas intéressantes avec le musée des écrivains et la galerie Hugh Lane

Spire de Dublin - Photo d'Andrew Mcmillan
Spire de Dublin – Photo d’Andrew Mcmillan

Bar The Church.
Voici un bar insolite installé dans une église désaffectée. C’est joli et suffisamment atypique pour être digne d’intérêt. Vous traverserez ensuite le fleuve Liffey sur le pont Ha’Penny bridge et le quartier de Temple Bar connu pour ses nombreux bars et ses nombreux touristes. C’est coloré et intéressant à traverser voire y revenir pour boire un coup plus tard au pub Temple Bar ou The Quays.

The Church à Dublin : Eglise et bar !
The Church à Dublin : Eglise et bar !

Université Trinity College.
Le Trinity college est la plus prestigieuse université de Dublin. C’est aussi un parc et des musées dont l’ancienne bibliothèque, un des lieux les plus touristiques de Dublin. Pensez à réserver sinon vous risquez d’attendre un moment… ou sinon passez à l’étape suivante sans voir le Book of Kells.

Long Room dans la Old Library de l'université Trinity College à Dublin - Photo de David Diliff . CC-BY-SA-3.0
Long Room dans la Old Library de l’université Trinity College à Dublin – Photo de David Diliff . CC-BY-SA-3.0

National Gallery of Ireland.  
La National Gallery of Ireland présente des collections d’art irlandais et européen. On peut y admirer des tableaux d’artistes tels que Johannes Vermeer, Diego Velázquez, William Turner, Nicolas Poussin ou encore Jack Yeats et William John Leech. L’entrée est gratuite et le lieu est incontournable pour les amoureux de l’art.

Musée : National Gallery of Ireland à Dublin "The Taking of Christ" par Caravaggio (1602)
Musée : National Gallery of Ireland à Dublin « The Taking of Christ » par Caravaggio (1602)

Merrion Square. 
Voici une belle place huppée du beau quartier de style georgien de Dublin. Un parc au centre et de riches demeures en dégradé de couleurs de briques autour.

Quartier de Merrion Square à Dublin et ses belles portes de style georgien
Quartier de Merrion Square à Dublin et ses belles portes de style georgien

Parc de St Stephen’s Green.
Un beau parc avec des bancs et des pelouses où s’allonger, des canards et de jolis arbres autour d’un étang. Agréable et romantique.

Jardin de St Stephens green à Dublin - Photo de Dronepicr
Jardin de St Stephens green à Dublin – Photo de Dronepicr

Quartier de Portobello à travers le centre de Dublin.
Goutez l’animation du centre de Dublin : Boutiques, restaurants et bars avant de rejoindre le quartier de Portobello où sortir assister à un concert (Whelan’s) ou boire une bière artisanale (Against the grain). Le National Concert Hall est dans le coin comme le Sugar Club. La salle la plus prestigieuse du pays et un club hip-hop, jazz, soul, afrobeat & world music.

 data-lazy-src=

Longueur du trajet : 11 km dont une partie en bus. Si vous ne goutez pas les cimetières, commencez par le jardin botanique, cela vaut vraiment la peine. Si vous voulez avoir du temps pour faire du shopping, supprimer les étapes C, D, E.


Carte de tourisme : Lieux du guide de Dublin

Ce qu’il faut voir à Dublin, que visiter en couple, entre jeunes ou avec des amis, les sites touristiques, les beaux endroits à ne pas rater, les lieux à voir et les choses incontournables à faire.

Voici un guide de voyage différent et gratuit, nos conseils de préparation et des informations pour visiter Dublin, la capitale irlandaise : Quelle langue parle-t-on ? Combien de temps pour visiter ? Que voir et que faire en un 1 jour ou un week-end, grand et petit ? Quelles sont les meilleures visites insolites et guidées en français pour un séjour réussi ?

Ce n’est ni le site du routard, ni le site de l’office de tourisme, ni un blog ou un guide de voyage comme les autres où toutes les propositions de visites se ressemblent. Nous sommes curieux et notre guide touristique de Dublin en Irlande l’est aussi. Quelques soit la saison de votre visite, que vous veniez en hiver en amoureux, au printemps en famille, en été entre potes, à l’automne avec vos enfants nous avons quelques propositions insolites et une présentation originale des lieux incontournables. Pour une expérience inoubliable et un tourisme responsable en Irlande.

Et dans le guide touristique de Dublin en Irlande

 

  • Des conseils pour venir et se déplacer à Dublin : Rejoindre le centre ville depuis l’aéroport, utiliser les transports en commun, partir à la découverte de l’Irlande,
  • Les monuments, parcs et les musées à visiter.
  • Les meilleurs lieux où sortir.
  • Les accès, tarifs et horaires d’ouverture de la majorité des lieux touristiques intéressants. La possibilité d’acheter vos billets coupe fils.
  • Des infos pratiques et des bons plans pour votre hébergement avec des suggestions faîtes main pour trouver : Hotel pas cher, hostel ou hôtel de charme.
  • Quelques boutiques et lieux où faire du shopping.
  • Des photos de Dublin et des environs par thématique.
  • Tous les conseils pour un tourisme agréable, intéressant et respectueux.

Site officiel de l’office de tourisme d’Irlande : A venir.

 

 
City-guide culturel de Dublin : Curieux, arty et complet !

Autour de Dublin

Tous les articles du guide de Dublin  42 articles et + de 200 lieux


Train en Irlande : Comment rejoindre depuis Dublin, Galway, Cork et Belfast ?

Train en Irlande : Comment rejoindre depuis Dublin, Galway, Cork et Belfast ?
Se déplacer en train en Irlande - Photo de william Murphy

Dublin possède deux gares ferroviaires principales. Située dans le nord de la ville, la gare de Connoly relie les régions du nord, du nord-est et du nord-ouest du pays. La gare de Heuston est située dans le quartier de Kingsbridge. Elle dessert les régions du sud et l'ouest du pays. > Train en Irlande : Comment rejoindre Galway, Cork et…

Lire la suite de Train en Irlande : Comment rejoindre depuis Dublin, Galway, Cork et Belfast ?

Drapeau d’Irlande du nord : L’origine sanglante de l’emblème du pays

Florilèges d'anecdotes historique un peu bête qui prête un peu à sourire mais aussi à un questionnement intérieur puissant : Pourquoi ? Why ? L'origine du drapeau de l'Irlande du Nord.     Selon les légendes irlandaises, la main rouge est devenue le symbole de l'Ulster, en l'an 1015. À cette date, Heremon O'Neill, organisa une expédition pour prendre possession…

Lire la suite de Drapeau d’Irlande du nord : L’origine sanglante de l’emblème du pays