Séville est l’une des plus belles villes d’Europe et il y a très nombreuses raisons d’y mettre les deux pieds aussi longtemps que possible. En voilà 10.

 

 

S’émerveiller dans l’ancienne mosquée devenue cathédrale

 

La Cathédrale de Séville est l’une des plus grandes et somptueuses églises au monde. Son clocher, la Giralda, est un ancien minaret d’où la vue sur la Vieille Ville de Séville est superbe. A ne rater sous aucun prétexte.

 

 

Vue sur la Vieille Ville de Séville depuis la Giralda, la tour de cathédrale.
> Vue sur la Vieille Ville de Séville depuis la Giralda, la tour de cathédrale. Photo de Gzzz

 

 

Se perdre dans les ruelles de Santa Cruz

 

Si vous aimez vous perdre et retrouver votre chemin par magie, l’ancien quartier juif de Santa Cruz construit autour du palais royal du Real Alcazar vous en offre l’occasion. Une médina en Europe. 

 

 

Patio dans le quartier de Santa Cruz à Séville.
> Patio dans le quartier de Santa Cruz à Séville.

 

 

Vibrer dans le nuit sévillane

 

Séville est une ville de musique. A Séville, on nait, on vit et meurt flamenco. Si vous pourrez tomber sur un concert improvisé, l’émotion d’un spectacle de flamenco est assez unique.

Vous prendrez la direction du quartier d’Arenal et d’Alameda pour découvrir l’animation des rues et l’ambiance des nombreux bars. Enthousiasme et ivresse contagieuse.

 

 

Flamenco, la bande son de Séville - Photo d'Ivan Péplov.
> Flamenco, la bande son de Séville – Photo d’Ivan Péplov.

 

 

Voir les deux facettes de Séville

 

Séville est une ville traditionaliste très religieuse et elle est aussi une ville progressiste et laique.

Pour vous en convaincre, les plus beaux musées de la ville en sont l’illustration parfaite. Le Musée des Beaux Arts de Séville pour des oeuvres à dimension religieuse et le Musée d’art contemporain andalou pour un contre pied à l’esprit dominant de la ville. Tous les deux très intéressants.

 

 

> « Jésus crucifié » (1635/1640) par Zurbaran au Musée des Beaux Arts de Séville.
> « Jésus crucifié » (1635/1640) par Zurbaran au Musée des Beaux Arts de Séville.

 

 

Longer le fleuve Guadalquivir

 

C’est le fleuve qui fit la richesse et la gloire de Séville avant de voir l’ensablement de son lit, transférer le port à Cadiz.

La promenade côté Vieille Ville, ou encore plus agréable du côté de Triana, est charmante et on aimerait qu’elle ne s’arrête jamais.

 

 

Vue sur le fleuve Guadalquivir et sur Triana, l'ancien quartier gitan de Séville.
> Vue sur le fleuve Guadalquivir et sur Triana, l’ancien quartier gitan de Séville.

 

 

Grimper sur des champignons géants

 

Voici à coup sûr le lieu le plus insolite de Séville : Las Setas, la plus grande construction en bois au monde en forme de champignons.

La promenade « vallonnée » sur les toits découvre la skyline de la capitale et participe à rendre cet OVNI génial et magique. Gros coup de coeur et pas uniquement parce que j’adore les girolles.

 

 

Champignons géant à Séville : Metropol Parasol ou "Las Setas".
> Champignons géant à Séville : Metropol Parasol ou « Las Setas ».

 

 

Revivre l’âge d’or de Séville

 

Séville fût l’une des villes les plus riches, les plus puissantes et les plus peuplées d’Europe entre 1500 et 1650, lorsque l’or sud américain transitait par son port.

Cet âge littéralement d’or a permis la construction de palais somptueux, mélange d’art mudéjar (art islamique en pays chrétien) et Renaissance. Ne rater pas la visite du Real Alcazar, du Palais de Pilate, du Palais de Las Duenas et des autres palais de Séville.

 

 

Patio du Palais de Pilate à Séville - Photo de Nicolas Vollmer
> Patio du Palais de Pilate à Séville – Photo de Nicolas Vollmer

 

 

Flaner dans le parc Maria Luisa

 

Dans le coeur historique de Séville, il faut chercher la fraicheur et la végétation dans les patios. Si la ville est planté de 200 000 (?) orangers, elle reste assez minérale.

Gagnez le quartier Sur au sud pour rejoindre la gigantesque Place d’Espagne et le plus grand et beau parc public. Le parc Maria Luisa accueille en plus l’une des plus belles places de Séville : La Plaza de America. Vous y trouverez les musées d’ethnographie et d’archéologie de Séville dans de beaux palais.

 

 

> Arbre de judée en fleur dans le parc Maria Luisa de Séville.
> Arbre de judée en fleur dans le parc Maria Luisa de Séville.

 

 

Partager des tapas

 

Rien n’égale le plaisir de commander de nombreux petits plats et de les partager à plusieurs le sourire aux lèvres et l’oeil pétillant. Les tapas font partie de l’âme andalouse et vous serez heureuse et heureux d’en sonder les tréfonds.

 

 

Tapas dans le restaurant El Paladar à Séville - Photo de Cat
> Tapas dans le restaurant El Paladar à Séville – Photo de Cat

 

 

Trouver la quiétude

 

L’or des Amériques a permis de couvrir Séville de superbes monastères et couvents aujourd’hui souvent transformés en musées ou centres culturels. Ne rater pas la divine harmonie et la quiétude de leur cloître végétalisé ou non.  Cloitre et patios.

 

 

Cloître de l'Hospital de los Venerables à Séville - Photo de Miguel Hermoso Cuesta
> Cloître de l’Hospital de los Venerables à Séville – Photo de Miguel Hermoso Cuesta

 

 


Top 10 de Séville : Le meilleur de Sévilla en Andalousie

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Cet article a 2 commentaires

  1. Avatar

    Salut, je ne connais pas Séville et j’aimerais trouver un sévillian ou une sévilliane qui accepterait de me servir de guide pendant une semaine moyennant une compensation financière..Visiter une ville avec un habitant c’est la meilleure des choses quand on visite inconnue….

    1. Maciej

      Bonjour, oui c’est sur que c’est pas mal. Après pour une semaine entière à Séville, cela risque d’être soit compliqué de trouver quelqu’un qui dispose d’autant de temps pour faire découvrir la ville à un inconnu, soit assez cher si vous prenez un/une guide. Peut être un équilibre entre les deux à trouver. Vous n’aurez pas de difficultés à trouver de guide francophone. Rapprochez vous de votre hébergement. Bon séjour à Séville !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu