Bairro Alto à Lisbonne et quartiers autour [Centre Ouest]

Voici une idée de balade pour découvrir les collines du Bairro Alto à Lisbonne. Au programme : Quelques vues spectaculaires, des églises impressionnantes, des jardins de toute beauté et des bars.

 

 

 

 

Carte des quartiers de Bairro Alto (Chiado et Principe Real) à Lisbonne

 

Carte des quartiers de Lisbonne avec les quartiers d'Estrela (10) et d'Ourique (11).

> Carte des quartiers de Lisbonne avec les quartiers du Chiado (7), de Bairro Alto (8) et de Principe Real (9). 

 

 

Sur les hauteurs à l’ouest de Baixa, le centre ville de Lisbonne se trouvent les quartiers du sud au nord : Le Chiado, Bairro Alto et Principe Real. Au sud Cais Do Sodré, l’ancien quartier des marins. A l’est la collines d’Estrela et d’Ourique.

 

 

Le Chiado est devenu un quartier commercial et touristique, plutôt animé et bruyant. Cohabitent des magasins de grandes marques sans grand intérêt avec des cafés art nouveau comme le café Brasileira, des boutiques d’antiquités et la plus ancienne librairie du monde, la Livraria Bertrand, fondée en 1732!

 

 
La place Luis de Camoens dans le quartier du Chiado à Lisbonne, au Portugal. Photo de Luca Galuzzi

> La place Luis de Camoens dans le quartier du Chiado à Lisbonne, au Portugal. Photo de Luca Galuzzi

 

 

Bairro Alto est une quadrillage de ruelles connu pour son animation le weekend. De nombreux bars et restaurants, beaucoup de touristes et de dealers. S’il reste des lieux chouettes où sortir, l’ensemble perd de son charme au fur et à mesure que le tourisme croît.

 

 
Dans une rue du quartier de Bairro Alto à Lisbonne.

> Dans une rue du quartier de Bairro Alto à Lisbonne.

 

 

Plus au nord, Le long de la rue Dom Pedro V, des bars et restaurants branchés et surtout des jaracondas originaires d’Amérique du sud en fleur en mai couvrant le ciel et les trottoirs de fleurs violettes.

Principe Real est le coeur de ce quartier chic aux nombreuses boutiques de luxe. C’est aussi un beau jardin planté d’arbres aux dimensions parfois exceptionnelles. Vous trouverez ici aussi plusieurs kiosques et cafés aux terrasses accueillantes. Des bancs, des pelouses, un marché le samedi matin et une douceur de vivre magnétique.

 

 

Principales attractions de Bairro Alto et du centre-ouest de Lisbonne

 

Le Couvent des Carmes de Lisbonne est le témoignage de la plus grande catastrophe ayant touchée Lisbonne : Le tremblement de terre / tsunami / incendie de 1755. Un petit air de Minas Tirith, la ville blanche fortifiée de la saga du Seigneur des Anneaux

 

L’église Saint-Roch est une illustration baroque de la richesse du Portugal alors empire. L’or ruisselle en un spectacle stupéfiant, grandiloquent et presque bizarre. 

 

Le Miradouro de São Pedro de Alcântara est L’un des plus beaux point de vue sur Lisbonne. Une large place plantée d’arbres avec sa statue solennelle et son agréable kiosque. De l’esplanade, au premier plan le centre plat et ordonnée de Baixa ponctué de larges places. Au second plan les collines du château Saint Georges et de Graça. Lisbonne est une ville majestueuse et voici un des lieux pour s’en convaincre. vous trouverez l’un des célèbres funiculaires de Lisbonne, utile pour surmonter la montée raide de la place Restauradores jusqu’au belvedere.

 

Si vous aimez l’architecture religieuse et les azuléjos, vous ne raterez pas la visite du couvent de Cardaes. Une visite guidée instructive d’un lieu exceptionnel étrangement peu visité. 

 

Le jardin botanique de l’Université. Un des nombreux que compte la ville. Ne rater pas une déambullation romantique et instructive le long de ses allées ombragées. Des nombreuses espèces de palmiers, des bambous, bougainvilliers, yucca, désespoir des singes… Le vieillot mais charmant musée d’histoire naturelles peut compléter la visite.

 

 

Devant l'église des Carmes dans le quartier de Chiado à Lisbonne.

> Devant l’église des Carmes dans le quartier de Chiado à Lisbonne.

Nef de l'église des Carmes à Lisbonne. Photo de Velvet

> Nef de l’église des Carmes à Lisbonne. Photo de Velvet

Choeur hallucinant de l'église Igreja de São Roque à Lisbonne

> Choeur hallucinant de l’église Igreja de São Roque à Lisbonne.

 

Croquis du quartier de Chiado à Lisbonne par Guy Moll.

> Croquis du quartier de Chiado à Lisbonne par Guy Moll.

 
L'un des funiculaires pour Bairro Alto à Lisbonne.

> L’un des funiculaires pour Bairro Alto à Lisbonne.

 

 

En direction de l’ouest des quartiers de Merces et Estrela

 

En descendant vous traverserez l’agréable quartier de Mercês. le Parc Netter a des airs de place de village avec des nombreux bars, cafés et restaurants plus ou moins originaux comme un bar à bières artisanales, un restaurant perse ou un café danois entre autres. L’un des meilleurs bars à cocktail se trouve à deux pas. 

Le Foxtrot est un endroit charmant et  discret où l’on peut boire parmi les meilleurs cocktails de Lisbonne. Les mélanges sont réalisées avec maestria selon vos goûts et les suggestions du mixologue. C’est divin et les amateurs de billards y trouveront même plusieurs tables dans un décor rétro. Attention il n’ouvre qu’à 18h.

La prochaine étape est le jardin préféré des Lisboètes. Le jardin d’Estrela jouxte la basilique du même nom dans le quartier éponyme : le quartier d’Estrela. C’est par là que traverse le célèbre tramway n°28. Nous voilà dans un autre quartier chic de la capitale portugaise. Le jardin est assez grand, bien entretenu et animée. Les botanistes en herbe y trouveront de nombreuses essences d’arbres, des cactus et des fleurs. Un café entouré d’eau et des espaces de jeux pour les enfants. 

 

Dans le jardin d'Estrela à Lisbonne, un ficus macrophyllia géantissime.

> Dans le jardin d’Estrela à Lisbonne, un ficus macrophyllia géantissime.

 

 

En face le cimetière anglais accueillent depuis plusieurs siècles les non catholiques et étranger ayant eu l’idée pas idiote de mourir à Lisbonne. Romantique et luxuriant.

Si les cimetières vous intéressent celui dit « des plaisirs » « dos prazeres » est l’équivalent du Père Lachaise parisien. Le tram 28 vous y emmènent. L’ancien terrain de chasse royale est devenu une nécropole immense où domine l’odeur des cyprès longilignes et où les mausolées rectangulaires des notables rivalisent d’élégance.

La dernière étape ravira les passionnés de cactus. Voici peut être le premier jardin botanique leur étant en partie dédiee. Le parc des Necessidades borde le Palais Royal devenu ministère des affaires étrangères. Un lieu magique et surprenant et peu connu même des habitants de la ville où les cactus et les yuccas impressionnent par leur foisonnement et leur taille. Tout bonnement fantastique.

 

Allée du cimetière anglais di squartier d'Estrela à Lisbonne.

> Allée du cimetière anglais di squartier d’Estrela à Lisbonne.

Dans le quartier d'Ourique se trouve la nécropole la plus impressionnante de Lisbonne, celle "des plaisirs" "dos prazeres".

> Dans le quartier d’Ourique se trouve la nécropole la plus impressionnante de Lisbonne, celle « des plaisirs » « dos prazeres ».

Un délire végétal digne de Las Vegas, le jardin des Necessidades à Lisbonne.

> Un délire végétal digne de Las Vegas, le jardin des Necessidades à Lisbonne.

 

 

 

Carte de Lisbonne : Tous les lieux du guide 

 

Cliquer sur cette icône ci dessous  pour sélectionner / désélectionner les calques de la carte de Lisbonne : Monuments, musées, parcs, bars, où sortir, shopping…

 

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Quartiers Lisbonne

2 réponses

  1. Merci de vos commentaires. Je viens de rentrer de Lisbonne, première visite. Ravi, j’y retournerai ! N’étant pas un grand marcheur (cause asthme et problème cardiaque), j’ai dû me rendre à l’évidence : le moyen le plus agréable de se déplacer à Lisbonne est de marcher(OK, le musée océanographique est trop loin du centre, mais vaut absolument la peine et le taxi n’est pas cher). Patience et persévérance, il y a tant à voir ! A chacun ses préférences évidemment, mais il y a de tout pour tout le monde. (Rappel : Le lundi tous les musées sont fermés, excepté….Gulbenkian, qui est une fondation et ferme le mardi). Pour ceux qui rechignent à « manger portugais »: rassurez-vous, fréquentez les petits bistrots où il n’y a pas de touristes et oubliez vos steak-pommes frites sans regret.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.