Guide de Berlin : Que visiter et faire en 2, 3, 4 jours

berlin-leguide

top-3

Top 3 des choses à faire à Berlin en 2018 :

1a – Ville symbole du 20ème siècle. L’humanité a laissé un bout de son âme ici. Les utopies y ont vécu et ont péri dans la poussière. La Karl Marx Allee, la Bebelplatz ou le mémorial de l’holocauste sont là pour nous le rappeler. 1b – Si le passé de Berlin est passionnant, les initiatives actuelles des habitants le sont aussi. L’énergie, l’enthousiasme et les idées tranchent avec les capitales européennes plus conservatrices. Berlin vaut mieux que le grand centre de loisirs pas cher que l’on nous vend. 2 – Sortir à Berlin entre les clubs, les salles de concerts, de danse et les bars dégingandés. Electro minimal, rock punk, soul, musique classique et hip hop. 3 – Chanter en mode karaoké au Mauerpark après avoir chiné dans le marché aux puces de Prenzlauer Berg le dimanche.   Tourisme en Allemagne : Visiter le top 10 de Berlin pendant votre week-end.   Enregistrer Enregistrer Enregistrer

picto-quartiers

Quartiers de Berlin

Berlin est grande comme 8 fois Paris, et comme souvent tout le monde a la bonne idée d’aller au même endroit. Vous irez à Mitte pour l’histoire, à Kreuzberg, Friedrichshain ou Neukolln pour sortir et à Charlottenburg pour dire que vous êtes allé à l’ouest (ou pour le zoo ?). Et à Prenzlauer Berg pour le shopping, fripes et marchés aux puces. Enregistrer

picto-monuments

Lieux à visiter

Peu de monuments d’avant-guerre à l’exception de la Cathédrale de Berlin, du Reichstag ou la Porte de Brandebourg mais des musées immanquables : Le passionnant musée d’histoire allemande, le musée juif, celui du Bauhaus, des Beaux-arts du 19ème, l’antique Pergamon museum ou les musées d’ethnologie de Dahlem. Et puis la guerre froide a laissé quelques bouts de murs (avec des fresque pour l’East Side Gallery) et une tour de télévision emblématique.

 

Enregistrer Enregistrer

picto-restos

Boire, manger et danser

A Berlin on mange bien et on boit beaucoup. Quelques adresses pour aimer la vie : Le Monarch, un bar caché et suintant de Kreuzberg, W Imbiss l’anti fast-food à Prenzlauer berg ou ses cuisines populaires d’alternatifs où manger pas chère et où croiser des Berlinoises et Berlinois. Enregistrer

picto-transports

Infos touristiques sur Berlin

Rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport ou trouver un appartement pour le week-end ? Louer un vélo ou se déplacer en transport en commun. Et puis quand visiter la ville ? Enregistrer Enregistrer

picto-photos

Photos de Berlin

Une balade en images dans la capitale allemande : Des images du passé, de l’art de rue d’aujourd’hui, des typos et des enseignes… Plus sur le Pinterest / Berlin.

 

 

Itinéraires pour visiter Berlin en 2 ou 3 jours (4 si vous prenez votre temps)

 

Ces itinéraires ont été imaginés :

 

  • Pour celles et ceux découvrant Berlin pour la 1ere fois,,
  • Les trajets correspondent à une 10-aine de km par jour,
  • Les itinéraires comprennent des musées et monuments, des marchés, bars et clubs où sortir…
  • Nous éviterons les lieux touristiques sans intérêt.

 

 

Cliquer sur cette icône ci dessous pour avoir le nom, la durée et les distances entre les étapes.

 

 

Jour 1 à Berlin : Kurfürstendamm (Berlin ouest) > Centre > Alexanderplatz (Berlin-est).

 

Après la guerre, Berlin s’est reconstruit en symétrie autour du mur. Il y avait deux villes, deux centres-villes, deux quartiers des musées, deux avenues emblématiques, deux tours panoramiques. Nous partirons à la découverte des deux moitiés : De Berlin-ouest à Berlin-est sur les traces de cette séparation.

 

 

  • A. L’Avenue KurfürstendammVoici la « rue de la paix » de Berlin. Les grands magasins (dont le Kaufhaus des Westens ou KaDeWe), les plus beaux hôtels, les restaurants les plus prestigieux s’y trouvent. Nous sommes dans le quartier de Charlottenburg (Pour loger à Charlottenburg). La Ku’damm fût la vitrine du capitalisme à l’époque de la guerre froide et le 2e centre ville. A la chute du mur, c’est ici que convergèrent les habitants de l’est à la recherche d’éblouissements. Sur la rue se trouve le musée d’histoire de Berlin (Story of Berlin), une bonne introduction à une visite de la ville.
  • B. Eglise du souvenir de BerlinL’église néo-romane fût construite en l’hommage de l’empereur Guillaume. Après les bombardements alliés le clocher détruit lui valut le surnom de « dent creuse ». A proximité une église moderne assez impressionnante accueille les fidèles, curieuses et curieux.
  • C. Colonne de la victoireEn route vers la colonne, vous croiserez l’agréable café am Neuen See dans le parc du Tiergarten. La colonne est un symbole de la Prusse militariste…et victorieuse sur le Danemark, l’Autriche et la France. Elle offre une vue panoramique pour les anges des « Ailes du désir » de Wim Wenders comme au plus commun des mortels.
  • D. Kulturforum, le forum de l’ouestLorsque les zones d’occupation ont été désignée, l’île aux musées s’est trouvée sous l’occupation soviétique. L’équivalent à l’ouest est le Kulturforum : Des musées (le musée de peintures Gemaldegalerie notamment), une salle philharmonique, des bibliothèques et instituts culturels. Dans le quartier de Tiergarten.
  • E. Potsdamer platz, le renouveau de BerlinLes gratte-ciels d’aujourd’hui se trouvent sur le no-man’s-land du mur d’hier et la place la plus animée d’Europe avant la guerre. Aucun lieu à Berlin ne symbolise mieux les changements de la ville au siècle dernier.
  • F. Mémorial de l’holocauste à BerlinCette place offre le visage surréaliste d’un « cimetière-labirynthe » en plein cœur de Berlin. Il s’agit d’un Mémorial pour les Juifs assassinés par les Nazis (un musée se trouve sous le labyrinthe). Le visage austère et désolé peut aussi rappeler le Berlin année zéro : La ville en ruine à la fin de la guerre.
  • G. Le Parlement ou ReichstagLe bâtiment imposant du parlement est indissociable de l’histoire allemande : La fin de la monarchie y fût déclaré en 1918, son incendie criminel en 1933 fît d’Hitler le chancelier et bientôt le dictateur du régime nazi, sa prise en 1945 par les soldats soviétique marqua la fin de la guerre… Inutilisé pendant la guerre froide, le parlement de la RFA était à Bonn, celui de la RDA dans un bâtiment aujourd’hui détruit sur l’île au musée. Le Reichstag est redevenu le parlement de l’Allemagne réunifiée. Là aussi une vue panoramique sur le parc « sur réservation ».
  • H. La porte de BrandebourgNous voilà à l’est, dans l’ancien Berlin-est. Le porte est un des symboles de la capitale. Nous venons de franchir l’ancien mur dont il ne reste aucune trace ici. Nous entrons dans le quartier de Mitte sur la célèbre Unter den Linden. Pour loger dans Mitte.
  • I. Bebelplatz et autodaféL’avenue est bordé de palais, d’ambassades et d’hôtels. Vous arriverez bientôt à l’une des places les plus prestigieuses de la cité : L’Université, l’Opéra, la cathédrale catholique, le monument au soldat disparu devenu le monument en hommage aux « victimes de la guerre et de la tyrannie » s’y trouvent. La « bibliothèque engloutie » rappelle le premier autodafé nazi réalisé ici en 1933.
  • J. Alexanderplatz, symbole de la RDAOn traverse l’île au musée (on y reviendra demain), on passe un des musées dédié à la RDA pour prendre la direction de la tour de télévision et l’Alexanderplatz.  Deux symboles de la modernité de la RDA et de la supériorité du communisme sur le capitalisme. D’ici part l’ancienne avenue de Staline devenu Karl Marx Allee lorsque les dirigeants communistes préférèrent effacer une tranche d’histoire peu glorieuse.

Longueur du trajet : 10 km.

 

Jour 2 à Berlin : Prenzlauer Berg > îles aux musées > Kreuzberg > Friedrichshain.

 

Si l’histoire du 20e siècle est inséparable de Berlin, la partie la plus intéressante de la ville reste le présent. Du nord au sud, les quartiers les plus vivants et animées jour et nuit, ceux avec les murs les plus colorés (street art) et les plus alternatif aussi. Moins de monuments et plus de bars.

 

Jour 3 à Berlin : Potsdam > îles aux paons (Pfaueninsel ) > Wansee.

 

On sort de Berlin, destination la résidence des empereurs de Prusse à une 20-aine de km. Au rendez-vous des palais, églises et parcs somptueux. Entre lacs et forêts, vous découvrirez le visage champêtre de Berlin.

 

Retrouvez l’itinéraire de votre week-end détaillé à Berlin.

 

 

   Découvrez Berlin lors de visites guidées avec des passionnéEs. Pour les plus curieuses et les curieux, il existes des tours alternatifs de la capitale allemande.

 

 

 

Carte de tourisme : Lieux du guide de Berlin

 

Cliquer sur cette icône ci dessous  pour sélectionner / désélectionner les calques : Monuments, musées, parcs, bars, où sortir, shopping…

 

 

 

 

Du passé vers le futur

 

La ville est gigantesque, jeune, insouciante, stimulante, et à la fois tranquille, provinciale et profondément marquée par l’histoire. La chute du mur a marqué la renaissance d’une ville et d’un continent.

1989 a permis de tourner la page d’une histoire européenne marquée par deux totalitarismes : le nazisme et le communisme. Le 20ème siècle est mort sous les coups de marteaux d’un peuple venu détruire un mur.

Si la jeunesse, la simplicité et la créativité des Berlinois provoquent un enthousiasme si communicatif, c’est parce Berlin propose une nouvelle manière de concevoir le monde et l’existence. Berlin est une ville progressiste, tolérante et ouverte. Rien n’y parait impossible. La capitale allemande est à la fois plus originale que Londres, plus humaine que Paris et plus passionnante que Barcelone.

Capitale du street art, ville de créateurs et de plaisirs, étendard des alternatives possibles. Berlin n’est pas une « belle » ville mais elle a plus de charme que bien des métropoles réunies. Et ce simplement parce qu’elle donne l’impression que la vie vaut la peine d’être vécue. Devenue l’eldorado des jeunes du monde entier grâce à sa vie culturelle et festive, aux loyers bas et à la vie pas chère, Berlin connait un processus de gentrification fort et un rejet grandissant du tourisme « Easyjet »…

 

 

Berlin : Repères géographiques

 

Berlin se trouve à une latitude nord proche de celle de Londres et à une longitude est proche de celle de Naples. Teufelsberg est le point culminant de Berlin est artificiel (il s’agit d’une colline de gravats post 1945). Il culmine à 120 mètres. L’altitude moyenne de la ville est de 34 mètres.

 

 

Et dans le guide de Berlin…

 

  • Des infos pratiques sur l’hébergement, des suggestions d’auberges de jeunesse, d’hôtels pas chers et de lieux où dormir sous quelques formes que ce soit,
  • Comment fonctionne les transports en commun et où louer un vélo ?
  • Les meilleurs quartiers pour découvrir les moeurs et coutumes locales.
  • Les bons plans pour dénicher des fringues et des souvenirs pas chers.
  • Les quelques monuments d’avant guerre, les monuments de la guerre froide, ceux d’aujourd’hui et ceux que l’on reconstruit pour demain.
  • Des musées à voir et ceux à éviter : Histoire, art, photo, design, de quoi combler les plus voraces. Les tarifs et horaires d’ouverture de la majorité des lieux intéressants.
  • Restaurants et snacks où manger des currywursts, des falafels et autres plats végétariens.
  • Des bars rock, des clubs électro et des soirées soul pour danser avec ou sans pilules.
  • Les magasins et marchés aux puces à ne pas rater, des karaokés géants, les parcs où pique-niquer, les lacs où se baigner.
  • Du street art politique ou absurde ou mignon, des lieux alternatifs. Du sexe et de l’histoire. La vie.
  • Des conseils pour un tourisme agréable, intéressant et respectueux.

 

Le guide de Berlin a été écrit en 2008. Il a été remis à jour la dernière fois en 2017.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Natural’mente : végétarien / végétalien / macrobiotique à Berlin [Charlottenburg]

Plat vegan du Natural Mente à Berlin - Photo de Vegan Traveller @Flickr 0

Plats végétariens et végétaliens, cuisine macrobiotique à Berlin.   Natural’mente est un restaurant macrobiotique, qui sert des plats bio, végétarien et végétalien. Il est situé dans le quartier de Charlottenburg, en face du château. Pratique pour vous restaurer si vous passez la journée là-bas. Les prix sont un peu élevés, en restant raisonnable pour les français que nous sommes :...


Lire la suite Natural’mente : végétarien / végétalien / macrobiotique à Berlin [Charlottenburg]


Lebensmittel in Mitte, restaurant et épicerie fine à Berlin [Mitte]

stilinberlin-yamyam-2-905x603.jpg 0

Les joies de produits de qualité vendus avec amour. > Restaurant / epicerie Lebensmittel à Berlin – Photo de Stillinberlin.de   Dans le quartier de Mitte, comme son nom l’indique, ce petit restaurant-épicerie fine tenu par d’adorables jeunes femmes est un délice pour les yeux et les papilles.   Tout d’abord le grand étal de fruits et légumes (bio), on...


Lire la suite Lebensmittel in Mitte, restaurant et épicerie fine à Berlin [Mitte]


Dada Falafel, meilleur falafel de Berlin [Mitte]

11480034555_74eea012b6_b.jpg 0

Des falafels, des spécialités du Liban et du Proche-Orient : houmous, taboulé, aubergines grillés…     Dans le quartier de Mitte, en face de l’ex Tacheles, se trouve Dada falafel : une minuscule échoppe peinte en rouge, où les très sympathiques cuisiniers préparent les fameuses boulettes de pois chiches devant vous. Et pas n’importe lesquelles : les meilleures de Berlin....


Lire la suite Dada Falafel, meilleur falafel de Berlin [Mitte]


Nouvelle synagogue de Berlin , plus grande synagogue d’Allemagne [Mitte]

Nouvelle synagogue de Berlin - Photo de doppio macchiato@Flickr 0

Symbole de l’importance de la communauté juive à Berlin avant la seconde guerre mondiale, la Nouvelle Synagogue est aujourd’hui un musée et un centre culturel.   La nouvelle synagogue se trouve dans le quartier de Mitte à Berlin. A proximité de la nouvelle synagogue de Berlin, on trouve le coin shopping/café des belles cours du Hackesche Höfe et le parc...


Lire la suite Nouvelle synagogue de Berlin , plus grande synagogue d’Allemagne [Mitte]


Porte de Brandebourg à Berlin [Tiergarten]

Brandenburger_Tor_abends.jpg 0

Prenez la mesure de la Porte de Brandebourg avant de visiter Berlin. Si ses dimensions physiques n’ont rien d’exceptionnel. Sa valeur symbolique est elle très forte.     Le Porte de Brandebourg se trouve dans le quartier de Tiergarten à Berlin. A proximité, on trouve le Palais du Reichstag, le mémorial de l’holocauste et le parc de Tiergarten. La porte...


Lire la suite Porte de Brandebourg à Berlin [Tiergarten]


Mémorial de l’Holocauste à Berlin : Impressionnant et controversé labyrinthe [Tiergarten]

640px-Holocaust_monument_Berlijn.jpg 0

Le mémorial de l’Holocauste est une œuvre d’art formé de milliers de bloc de pierre et un centre d’information. Œuvre unique, elle s’inscrit non sans controverses dans le patrimoine berlinois.    > Mémorial de l’holocauste de Berlin.   Le Mémorial de l’Holocauste (Holocaust Mahnmal) se trouve dans le quartier du Tiergarten limitrophe de celui de Mitte à Berlin. A proximité...


Lire la suite Mémorial de l’Holocauste à Berlin : Impressionnant et controversé labyrinthe [Tiergarten]


Fernsehturm, tour de télévision de Berlin : Communisme et croix de lumière [Mitte]

1280px-Siegessaeule_Aussicht_10-13_img4_Tiergarten.jpg 0

Visible de toute la ville, la Fernsehturm, l’ancien symbole de la modernité communiste offre une vue panoramique assez incroyable de Berlin.     La Fernsehturm (tour de télévision) se trouve dans le quartier de Mitte (centre) à Berlin. La tour de la télévision visible de toute la ville est devenu un symbole de Berlin au même titre que la Porte...


Lire la suite Fernsehturm, tour de télévision de Berlin : Communisme et croix de lumière [Mitte]


Berliner Dom, cathédrale de Berlin : « Saint Pierre » sur Spree [Mitte]

1024px-Berliner_Dom2C_Nacht2C_1603162C_ako.jpg 0

Le Berliner Dom est la cathédrale protestante de Berlin. Depuis l’île des musées, elle offre un beau panorama sur la ville. Célèbre pour son orgue, des concerts y sont célébrés régulièrement.     Le Berliner Dom, ou cathédrale luthérienne de Berlin se trouve dans le quartier de Mitte. A proximité, on trouve sur l’île aux musées : le Musée de Pergame,...


Lire la suite Berliner Dom, cathédrale de Berlin : « Saint Pierre » sur Spree [Mitte]


Bebelplatz, autodafé et bibliothèque engloutie à Berlin [Mitte]

632px-Bundesarchiv_Bild_102-14597_Berlin_Opernplatz_Bücherverbrennung.jpg 0

Symbole de la raison, de la connaissance et des arts, la Bebelplatz fût choisi en 1933 par Goebbels pour bruler des livres de langue allemande non-conforme à l’idéologie nazie. Une œuvre d’art contemporain commémore cet autodafé. La place Bebelplatz (anciennement Opernplatz) se trouve sur l’avenue Unter den Linden dans le quartier de Mitte à Berlin. A proximité, on trouve le...


Lire la suite Bebelplatz, autodafé et bibliothèque engloutie à Berlin [Mitte]


Alexanderplatz à Berlin, vitrine de la RDA jusqu’en 1989 [Mitte]

800px-Socialism.jpg 0

Alexanderplatz fût le pendant socialiste du Berlin rêvé des architectes est-allemand. La place populaire des années 20 est devenue un musée à ciel ouvert d’œuvres communistes kitschs…     La Place de l’Alexanderplatz se trouve dans le quartier de Mitte à Berlin. A proximité, on trouve la tour de télévision de Berlin (la Fernsehturm) et le Marx Engels forum, un...


Lire la suite Alexanderplatz à Berlin, vitrine de la RDA jusqu’en 1989 [Mitte]


Reichstag/budenstag à Berlin : Parlement allemand et vue panoramique [Tiergarten]

1024px-Berlin_reichstag_west_panorama_2.jpg 3

Le Palais du Reichstag a tenu une place primordiale dans l’histoire de l’Allemagne. 1918 – L’armistice de la 1ere mondiale et la fin de l’empire allemand. 1933 – L’incendie du Reichstag, symbole de la montée du nazisme. 1991, réunification allemande. Depuis les toits et de sa coupole en verre vous profiterez d’un superbe panorama de Berlin.   Le palais du...


Lire la suite Reichstag/budenstag à Berlin : Parlement allemand et vue panoramique [Tiergarten]



Les derniers articles sur Berlin