Berliner Dom, cathédrale de Berlin : « Saint Pierre » sur Spree [Mitte]

Le Berliner Dom est la cathédrale protestante de Berlin. Depuis l’île des musées, elle offre un beau panorama sur la ville. Célèbre pour son orgue, des concerts y sont célébrés régulièrement.

 

Berliner dom, cathédrâle protestante de Berlin : Impressionnante de jour comme de nuit. Ici avec la tour de télévision derrière. Photo de Ansgar Koreng.

> Berliner dom, cathédrâle protestante de Berlin : Impressionnante de jour comme de nuit. Ici avec la tour de télévision derrière. Photo de Ansgar Koreng.

 

Le Berliner Dom, ou cathédrale luthérienne de Berlin se trouve dans le quartier de Mitte.

A proximité, on trouve sur l’île aux musées : le Musée de Pergame, le musée Böde, la Galerie nationale. D’un côté de la Spree sur l’avenue Unter den Linden : le musée de l’histoire allemande et la Bebelplatz. De l’autre côté du fleuve la petite perle verte, le Monbijou park et le musée de la RDA.

En été vous pourrez apprécier l’architecture extérieure de la cathédrale depuis le Lustgarden, vaste pelouse au pied de l’édifice.

 

Un emplacement, plusieurs édifices religieux

Le Berliner Dom est le 3ème édifice religieux construit sur le bord de la Spree :

  • Dès 1465, une église catholique se trouve sur l’emplacement de la cathédrale actuelle. 
  • En 1539, les idées et l’influence de la Réforme se sont propagées. La dynastie régnante est la branche protestante des Hohenzollern. L’église devient luthérienne puis calviniste quelques années plus tard.
  • En 1750, l’église est détruite et bientôt remplacée par une première cathédrale de style baroque. C’est assez surprenant, le baroque etant une réponse artistique de l’église catholique à la réforme protestante.
  • En 1822, la cathédrale de Berlin est reconstruite en style néoclassique. Berlin avec la Porte de Brandebourg fait référence à l’Antique. On appellera Berlin Athènes-sur-Spree. La cathédrale sera détruite 70 ans plus tard.
  • En 1905, la nouvelle cathédrale de style renaissance tardif (soit pré-baroque) domine l’île aux musées.

 

Berliner Dom en style néoclassique, Berlin est en toute modestie la Nouvelle Athènes. Peinture d'Adler en 1868.

> Berliner Dom en style néoclassique, Berlin est en toute modestie la Nouvelle Athènes. Peinture d’Adler en 1868.

 

Berliner Dom, cathédrale protestante des Hohenzollern   

Guillaume II souhaite offrir un centre monumental au protestantisme allemand et célébrer la dynastie des Hohenzollern… quitte à oublier les critiques de Luther contre le faste des églises catholiques.  

Le musée du Berliner Dom présente les conflits opposant 2 visions de l’église avant sa construction. D’un côté l’église comme réprésentation nationale et démocratique, de l’autre comme un monument à la gloire des Hollenzelern. 

A ces 2 visions correspondent 2 projets de batiments, les deux largement inspirés d’églises de Pise : Campo Santo, blanche, tout en rondeur et en colonne et la 2e dont le nom m’échappe batiment de briques flanquées de campaniles. Le premier projet sera retenu.  

 

Baptistère du Campo Santo à Pise : Inspiration du Berliner Dom (?)

> Baptistère du Campo Santo à Pise : Inspiration du Berliner Dom (?)

 

Le Berliner Dom, la cathédrale de Berlin, est massif. Véritable symbole de pouvoir, sa taille et la coupole évoque Saint Pierre de Rome (et Saint Paul de Londres) dont les proportions restent néanmois plus impressionantes (entre parenthèses les dimensions de Saint Pierre de Rome):

  • 114 mètres de long (218 mètres de long),
  • 73 mètres de large, (114 mètres de large)
  • 85 mètres de haut (120 mètres de haut)

 

Cathédrale Berliner Dom de Berlin sous sa forme actuelle sur une carte début 1900.

> Cathédrale Berliner Dom de Berlin sous sa forme actuelle sur une carte début 1900.

 

Pour être juste avec l’architecte, il faut replacer le Berliner Dom dans son contexte. A l’époque le pont sur la Spree débouche en face du Berliner dom sur une place carré (le Lustgarden actuelle). La place est délimitée par la Spree, le Alte museum et le palais des Hohenzollern… Avec la route qui contourne désormais l’église et le palais qui n’existe pas encore, le Berliner Dom n’est pas à son avantage. Le premier étage trop bas donne l’impression que la coupole écrase l’édifice. A l’intérieur, le choix de la rondeur et d’un diamètre réduit coupe toute perspective, ce qui rend l’ensemble assez disgracieux.  

 

Berliner Dom au moment de sa construction : L'emplacement est plus harmonieux avec le jardin du Lustgarden et le pont lui faisant face.

> Berliner Dom au moment de sa construction : L’emplacement est plus harmonieux avec le jardin du Lustgarden et le pont lui faisant face.

 

La façade est impressionante de jour comme de nuit – l’éclairage est très réussi. La vue sur les côtés est beaucoup plus décevante. Vous découvrirez à l’intérieur de la cathédrale :

  • La coupole ornée de mosaiques lumineuses représentant des scènes de combat (dans une église j’adore),
  • Un orgue immense composé de plus de 7200 tuyaux,
  • La vue depuis le toit n’est pas exceptionnelle (mais n’est pas mal non plus même si la skyline de Berlin n’étant pas exceptionnel). Pour avoir une vue plus impressionnante direction le Reichstag ou la Fernsehturm.
  • Autre curiosité du Berliner dom, la crypte sert de mausolée pour les monarques et leur famille.

 

Intérieur de la cathédrale de Berlin : Berliner Dom.

> Intérieur de la cathédrale de Berlin : Berliner Dom.

 

Informations pratiques sur le Berliner Dom

Adresse du Berliner Dom : Berliner Dom Am Lustgarten  Berlin
Heures d’ouverture :

  • Lundi à Samedi de 9.00 à 20.00.
  • Dimanche et fêtes de 12.00 à 20.00.
  • En automne et en hiver fermeture à 19.00.

Tarif de la visite : La visite du Berliner dom est payante entre 3 et 5€. Le coût de maintenance du Berliner Dom s’élève à environ à 10 000 € par jour.
Transport en commun : Train urbain / métro S3 ou S5 ou S75 arrêt Hackesher markt.

Site officiel : http://www.berlinerdom.de/

Itinéraire à Berlin pour un week-end
Dans notre itinéraire pour découvrir Berlin en un week-end.

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Monuments de Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.