Unter den Linden à Berlin : « Champs Élysées » aux tilleuls [Mitte]

« Unter den linden » ou « Sous les tilleuls » est l’avenue historique et emblématique de Berlin.

Les tilleuls de la

> Les tilleuls de la « Lindenallee » à Berlin en 1691. Elle deviendtra l’avenue « Unter den Linden » par la suite.

 

L’avenue relie l’île aux musées  (où se trouve le Chateau de Berlin (en reconstruction), la cathédrale Berliner Dom et notamment le Pergamon museum) au parc du Tiergarten à travers la porte de Brandebourg.

Cette avenue concentre une grande partie des plus anciens monuments de Berlin. Vous passerez devant l’Université, devant l’Opera, la Neue Wache, le musée de l’histoire allemande et devant la Bebelplatz où Goebbels fit brûler des livres interdits par les Nazis.

 

Musée d'histoire Allemande, dans l'ancien Arsenal, le plus vieux batiment de l'Unter den linden à Berlin.

> Musée d’histoire Allemande, dans l’ancien Arsenal, le plus vieux batiment de l’Unter den linden à Berlin. Photo de Christian Wolf.

Bebelplatz à Berlin : L'Université et la cathédrâle (catholique) s'y trouve. Photo d'Ansgar Koreng.

> Bebelplatz à Berlin : L’Université et la cathédrâle (catholique) s’y trouve. Photo d’Ansgar Koreng.

 

A la différence des Champs Elysées à Paris, il y a presque plus de vélos que de voitures. Si vous visitez Berlin en juin, vous pourrez gouter l’odeur entêtante des tilleuls bordant l’avenue.

L’avenue Unter den linden passe à côté de nombreux magasins, des ambassades, restaurants, cafés.

 

L’histoire de l’Unter den Linden

Under den Linden est d’abord un chemin de terre, puis une route reliant le château au terrain de chasse royal (Tiergarten).

L’allée fût construite dans un style hollandais et le chemin de chasse devait se transformer en promenade comportant un millier de noyers et un millier de tilleuls. Les tilleuls furent au cours de l’histoire abattus puis replantés.

 

L'avenue aux tilleuls en direction de la Freidrichstrasse (le pont ferroviaire dans le fond de l'image). Berlin en 1900.

> L’avenue aux tilleuls en direction de la Freidrichstrasse (le pont ferroviaire dans le fond de l’image). Berlin en 1900.

L'Unter den linden à Berlin vers 1900.

> L’Unter den linden à Berlin près de l’Université vers 1900.

 

L’avenue a depuis constitué un lieu de promenade, de défilés et de manifestations.

L’avenue a beaucoup souffert des destructions de la Seconde Guerre mondiale. Situé en RDA après 1945, elle fût reconstruite sans grand souci patrimonial. L’avenue du régime porterait le nom de Staline puis serait renommée Karl Marx Allee et se trouverait plus à l’est à Friedrichshain. Des bâtiments modernes, ambassades et hôtels furent néanmoins construits.

 

3 juin 1945, un mois après la chute du 3e Reich : Le portrait de Staline trône sur l'avenue Unter den linden à Berlin.

> 3 juin 1945, un mois après la chute du 3e Reich : Le portrait de Staline trône sur l’avenue Unter den linden à Berlin.

Changement de la garde Est Allemande devant la Neue Wache, le monument du soldat inconnu sur la célèbre avenue.

> Changement de la garde Est Allemande devant la Neue Wache, le monument du soldat inconnu (et aux victimes de la tyrannie) sur la célèbre avenue.

 

Depuis la réunification, des bâtiments modernes et sans grand intérêt architectural furent détruit et d’autres furent réhabilités selon les plans et photos d’avant guerre.

 

Itinéraire à Berlin pour un week-end
Dans notre itinéraire pour découvrir Berlin en un week-end.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Monuments de Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.