Altes Museum de Berlin : Antiquité grecques, étrusques et romaines [Mitte]

Le monumental Altes Museum est un temple dédiée aux mondes antiques et aux civilisation grecques, étrusques et romaines. Sur l’île aux musées de Berlin.

 

Altes Museum et Lustgarden à Berlin vers 1900.

> Altes Museum et Lustgarden à Berlin vers 1900.

 

L’Altes Museum (« ancien musée » en allemand) abrite les collections d’antiquités grecques, étrusques et romaines (Antikensammlung) des Musées Nationaux de Berlin. Il se trouve en face du Château de Berlin (en reconstruction en 2016) sur l’île aux musées dans le quartier de Mitte.

 

  Des billets coupe file sont disponibles pour l’Altes Museum à Berlin.

 

Il fût construit en 1828 par Karl Friedrich Schinkel dans un style néoclassique. Sa coupole inspiré du Panthéon de Rome est invisible de l’extérieur pour ne pas rentrer en concurrence avec la cathédrale du Berliner Dom voisine, elle aussi coiffée d’une coupole inspiré de… Saint Pierre de Rome.

 

La rotonde du musée inspirée du Panthéon de Rome.

> La rotonde du musée inspirée du Panthéon de Rome.

 

L’Altes Museum avait pour but d’abriter la collection d’art de la famille royale prussienne. C’est le premier musée public d’Allemagne.

 

Collection de l’Altes museum de Berlin

L’Altes Museum a subi une rénovation complète pour sa réouverture de 2015. Vous y trouverez une collection d’antiquités grecques, étrusques et romaines exceptionnelles longtemps partagés entre l’Allemagne de l’ouest et l’Allemagne de l’est. Elle est aujourd’hui réunie sur l’île aux musées entre l’Altes museum et… le Pergamon museum.

La collection  correspond aux acquisitions des Hohenzollern et aux fouilles réalisées sur les sites archéologiques d’Olympia, Pergame, Samos, Milet, Priene et Didyma.

Au programme : Sculpture, bas relief, peintures, amphores, casques, bijoux…

 

Buste de César regardant Cléopatre au Altes museum de Berlin.

> Buste du « César vert » regardant Cléopatre au Altes museum de Berlin.

> Buste d’Antinous (vers 130) dans l’Altes museum de Berlin.

 

Sur l’ordre de l’empereur Hadrien des copies du buste furent distribuées à travers tous l’empire à la mort de son favori et amant. Antinous deviendra un des visages les plus célèbres de l’antiquité et sera même l’objet d’un culte.

 

 

Bronze de Caracalla au Altes Museum de Berlin (212-217).

> Bronze de Caracalla au Altes Museum de Berlin (212-217).

Buste d'un jeun garçon romain, statue de 165. Musée d'antiquités romaines à Berlin.

> Buste d’un jeun garçon romain, statue de 165. Musée d’antiquités romaines à Berlin. Photo de Sailko.

 

Une curiosité du musée sont les « portraits du Fayoum ». Il s’agit des portraits funéraires peints insérés dans les bandelettes au niveau du visage de la momie. Ce sont les seuls peintures de chevalet de l’antiquité et les plus anciens portraits jamais trouvés et la fois leur trait sont d’une grande modernité. 

Les peintures remontent à l’Égypte romaine du Ier (et  jusqu’au IVe siècle après Jésus Christ). Les arts locaux et populaires gagnent alors en importance :

  • D’une part par l’épuisement des traditions artistiques dans les ateliers métropolitains,
  • d’autre part par le relâchement de l’autorité de l’Urbs (Rome) sur les possessions lointaines.

L’irruption des techniques picturales et des rites romains dans le cérémonial funéraire égyptien illustre autant l’influence romaine en Égypte que l’engouement du monde romain pour les croyances orientales.

Ces portraits représentent l’ultime évolution des sarcophages et masques funéraires. La grande expressivité de ces portraits annonce sans doute l’art copte et n’est pas sans parenté avec ce que sera l’icône byzantine. L’arrivée du christianisme en Égypte, puis dans toute l’Afrique du Nord, marque la fin de cet art héritier des traditions séculaires de l’Égypte ancienne et du culte des morts.

 

Portrait du Fayoum : Un jeune officier (150) au musée Altes. Photo d'Anagoria

> Portrait du Fayoum : Un jeune officier (150) au Altes museum. Photo d’Anagoria

portrait d'un jeune garçon au Altes museum de Berlin - Photo de ZDE.

> Portrait d’un jeune garçon au Altes museum de Berlin – Photo de ZDE.

Portait du Fayoum : Une femme agée - Collection d'antiquité du Altes museum à Berlin. Photo d'Anagoria.

> Portait du Fayoum : Une femme agée – Collection d’antiquité du Altes museum à Berlin. Photo d’Anagoria.

Portrait de Fayoum : Portait d'une jeune femme.

> Portrait de Fayoum : Portait d’une jeune femme.

 

 

Informations pratiques sur Altes museum

L’Altes museum se trouve sur l’île au musée de Berlin dans le quartier de Mitte.

Adresse : Am Lustgarten, 10178 Berlin, Allemagne
Prix d’entrée : 10 euros. Vous pouvez nous soutenir dans notre projet en achetant le billet d’entrée en ligne (c’est le même prix que sur place voire parfois moins cher). Cela vous évitera même de faire la queue sur place. Il vous suffit de cliquer sur le lien ci dessous.

 

  Des billets coupe file sont disponibles pour l’Altes Museum à Berlin.

 

Site internet : http://www.smb.museum/en/museums-institutions/altes-museum/home.html

Itinéraire à Berlin pour un week-end
Dans notre itinéraire pour découvrir Berlin en un week-end.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Musées de Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.