Se déplacer à Naples : Metro, funiculaire, bus et taxi

Voici quelques trucs à savoir pour vous déplacer à Naples et utiliser les transports en commun en toute quiétude.

Station Toledo du métro napolitain. Photo de Maritè Toledo.

> Station Toledo du métro napolitain inaugurée en 2015. Photo de Maritè Toledo.

 

S’il devait y avoir une échelle de 1 à 5 pour l’organisation et la lisibilité des transports en commun, Naples serait peut être à 2. Même si les choses changent.

Du coup, cela vaut le coup de s’y intéresser avant de partir. Ou alors à l’inverse, ne rien préparer et savourer l’étrangeté des chapelles dans certaines stations, les traductions approximatives aux distributeurs de billets, les quais trop bas, les horaires curieux, les numéros de lignes incompréhensibles, le site internet des transports d’un autre âge… Bref, à vous de voir.

Si vous voulez préparer votre séjour, attention à la mise à jour des cartes disponibles sur internet. Beaucoup ne le sont pas, ce qui donne une impression de cacophonie avant même d’être arriver sur place ! Auquel cas le réflexe Google map fonctionne plutôt bien.

 

Métro/train à Naples

Il existe 3 lignes ferroviaires souterraines à Naples :

  • 2 métros : Les ligne 1 et 6.
  • 1 train souterrain : La ligne 2.

Il y a 2 noeuds de connexion/transfert où se croise la ligne 1 et 2.  Il y a peu de chance que vous ayez à emprunter la ligne 6 du métro assez éloignée du centre historique.

  • La gare centrale à la station Garibaldi. C’est le lieu où vous arriverez depuis l’aéroport en navette et le point de départ pour les trains en direction de Pompéi.
  • Les stations de Cavour/Museo au nord de la Vieille ville.

 

Télécharger la carte du réseau de transport napolitain.

Télécharger le plan du réseau métro+train de Naples (en pdf).  A noter que la station « Municipio » est ouverte et que l’ouverture de la station Duomo est prévue pour 2018.

 

A savoir sur la ligne 1 et ses stations

La ligne 1 contourne le quartier historique de Naples par le sud puis passe au nord avant de rejoindre les hauteurs de la colline du Vomero. L’utilisation de cette ligne est suffisante pour découvrir l’essentiel des attractions touristiques de Naples.

  • Station Università : Rejoignez la Vieille ville, les églises, palais et place les plus célèbres notamment la basilique Santa Chiara, celle de Gesù Vecchio.
  • Station Municipio : Le coeur aristocratique/bourgeois de Naples avec la galerie Umberto I, le théatre San Carlo, le Palazzo Reale et puis l’imposant  chateau médiéval du Castel Nuovo.
  • Station Toledo : Pour accéder à l’infame quartier espagnol. Une des stations de métro inaugurée en 2015, parmi les plus ahurissante du monde.
  • Station Dante : Toujours la Vieille ville avec à proximité de Scappanapoli, la rue qui « fend Naples » et ses merveilles : l’église de Gesù Nuovo, l’église de San Domenico Maggiore…
  • Station Museo : Près des Musée d’Archéologie et du MADRE, le musée d’art contemporain de Naples.
  • Station Vanvitelli : Pour rejoindre la Certosa San Martino.

 

Funiculaires à Naples

Les lignes de funiculaires sont le meilleur moyen de rejoindre la colline du Vomero, avec un départ toutes les 10 minutes et un trajet d’une durée de 5 minutes.

La station Morghen du funiculaire 2 est à 5 minutes à pied de la Chartreuse San Martino, musée d’histoire et d’art de Naples.

 

Funiculaire Montesanto à Naples. Photo de Armando Mancini.

> Funiculaire Montesanto à Naples. Photo de Armando Mancini.

 

Bus à Naples

Attention, les horaires des bus ne sont pas toujours affichés. Il vous faudra demander au chauffeur à quelle heure part le prochain bus. Les trajets des différentes lignes sont inscrites sur les poteaux d’arrêt.

La plupart des lignes desservent la piazza Garibaldi, la gare centrale et le noeud du réseau.

Le bus est particulièrement pratique la nuit, où de nombreuses lignes nocturnes traversent la ville.

 

Trolley bus à Naples. Photo de Steve Morgan.

> Trolley bus à Naples. Photo de Steve Morgan.

 

Tarifs

Vous pourrez vous procurer des tickets de transport, dits « UnicoNapoli » dans les kiosques à journaux et les bureaux de tabac, où figure sur leur enseigne un « T ». Les prix en mars 2016 sont les suivants :

  • Ticket simple d’un seul trajet sans correspondance  : 1 €.
  • Ticket avec correspondance possible, trajet jusquà 90 minutes : 1,30 €.
  • Ticket journée : 3,5 €.
  • Abonnement semaine: 12€.

Attention, les tickets ne sont pas vendus dans les bus. Un ticket est valable sur l’ensemble du réseau (bus, métro et funiculaire).

 

Taxi

Bien que ce soit le moyen de transport le plus coûteux, c’est aussi le plus rapide (si la circulation est fluide) et le plus fiable (idem), si vous veillez bien à n’emprunter que des taxis agrées (dispositif lumineux sur le toit de la voiture). Ils circulent de jour comme de nuit.

 

Ressources :

http://www.anm.it : Site officiel des transports en commun de Naples.

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Pratique à Naples

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *