Musée d’art nouveau : Kamienica Szolayskich à Cracovie [Vieille ville]

Musée d’art incontournable lors d’une visite de Cracovie surtout si vous êtes amatrice ou amateur d’art nouveau.

> "Wisla pod Krakowem", la Vistule près de Cracovie de Wyspianski

> « Wisla pod Krakowem », la Vistule près de Cracovie de Wyspianski

 

 

Si vous aimez l’art nouveau (appellé aussi modernisme, ou style secession, ou « jeune pologne ») dont Mucha et Gaudi furent respectivement à Prague et à Barcelone, deux artistes majeurs. Courez découvrir le musée dédié à l’art nouveau et notamment à Wyspianski. Si en plus vous aimez les pastels, les fleurs et les motifs folkloriques vous allez en ressortir gaiE comme un pinson.

 

Stanislaw Wyspianski

Les artistes de la Renaissance n’étaient pas les seuls à être « touche à tout ». Wyspianski fut peintre, dramaturge, designer, poète et architecte. Il nait en 1869 et meurt en 1907.

Il y a été un des artistes les plus prolifiques et les plus talentueux du modernisme polonais. Cracovie est alors dans l’empire austro-hongrois et l’influence de Vienne et du style secession sont très fortes. Le génie de l’artiste aura été d’associer modernisme viennois au style folklorique régionale (Cracovie et des montagnes des Carpates).

 

Gorale (Les montagnards) de Wyczolkowski
> Gorale (Les montagnards) de Wyczolkowski

 

"Druzka Huculka " de Kazimierz Sichulski
> « Druzka Huculka  » de Kazimierz Sichulski.

 

Ces dessins, toiles ou pastels comprennent aussi bien des portraits, notamment d’enfants ou de paysannes, des paysages ou des fleurs. Il produisit de très nombreux vitraux aussi bien pour l’église Sainte Marie, pour celle des Franciscains ou celle de la cathédrale de Wawel.

 

Pastel de Wyspianski illustrant la basilique Sainte Marie de Cracovie.

> Pastel de Wyspianski illustrant la basilique Sainte Marie de Cracovie.

 

Jane z japonska laleczka (Jane avec une poupée japonaise) de Karpinski
> Jane z japonska laleczka (Jane avec une poupée japonaise) de Karpinski.

 

Dans le musée, vous trouverez aussi des meubles dont il réalisa le design, ou encore des costumes des pièces de théâtre.

Stanislaw Wyspianski et l’architecte Wladyslaw Ekielski ont produit nombre de dessins et de plans pour transformer la colline du Wawel en une acropole polonaise. La maquette se trouve dans le musée.

 

Projet Akropolis pour la reconstruction de Wawel par Wyspinaski - Photo de Robert Schediwy

> Projet Akropolis pour la reconstruction de Wawel par Wyspianski – Photo de Robert Schediwy

 

Infos pratiques sur le musée

Le musée se trouve dans la Vieille ville de Cracovie.

Adresse : Place Szczepański 9
Horaires d’ouverture :

Mardi (seulement des expositions temporaires) : De 10h à 18h.
Mercredi à samedi : De 10h à 18h.
Dimanche : De 10h à 16h. Le dimanche, entrée gratuite aux expositions permanentes du musée.

Le magasin du musée et le café sont ouverts le lundi. Le magasin du musée est l’un des mieux fournis et des plus intéressant de la ville. De nombreux jouets et peluches pour les enfants.

Prix d’entrée : 11 zl plein tarif (environ 3 euros)
Site internet : http://mnk.pl/oddzial/kamienica-szolayskich

Itinéraire à Cracovie pour un week-end
Dans notre itinéraire pour découvrir Cracovie en un week-end.

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Musées de Cracovie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *