Proposition de ballade assez classique mais sympa dans le vieux Cracovie à travers monuments, musées et quelques bars sympas.

 

Eglise baroque de la Vieille Ville de Cracovie - Photo de Maksym Kozlenko
> Eglise baroque de la Vieille Ville de Cracovie – Photo de Maksym Kozlenko

 

 

La Vieille ville de Cracovie est de taille réduite, aussi je m’amuserai à parcourir chaque rue. Et chaque rue vaut le coup. Bon après sur un week-end… Cracovie ne se limite pas uniquement à la Vieille Ville, n’oubliez pas de parcourir Kazimierz, Podgorze et les autres quartiers…

 

 

Rempart.
L’entrée par les remparts en brique à la porte Florian (Florianska) donne le ton. Porte médievale surmonté d’une tour et protégé par un barbacane (Barbakan en polonais).

 

Route royale.
On arrive sur la voie royale : la rue Florianska mène au Rynek la plus grande place de Cracovie, puis la rue Grodzka prend le relai jusqu’au chateau royal de Wawel surplombant le fleuve Wisla (horrible « Vistule » en français).

 

Opéra Garnier.
Le théâtre Slowacki sur le modèle de l’opéra Garnier à Paris est à quelques dizaine de mètres en direction de la gare routière et ferroviaire.

 

Chill.
Je prends la Florianska passe le café art nouveau (Jama Michalika), les club de jazz (U Muniaka, Harris jazz club).

 

Légende.
Au bout de la rue, La Basilique Sainte Marie (Kosciol Mariacki) – chaque heure du jour et de la nuit, un trompetiste rappelle l’invasion des Tatars (Mongols) en interrompant une note, cette mélodie s’appelle le hejnal. Une flèche plantée en pleine gorge il y a près de 800 ans.

 

Grande place.
Au pied de l’église, le Rynek s’ouvre à moi. 200 mètres sur 200 mètres, la plus grande place d’Europe (à quelques exceptions près) et peut être la plus animée. Cafés, bars, restaurant, hotel et magasins tout autour de la place. Des pigeons, des chevaux, des fleuristes et des artistes ambulants. La dolce vitta à la polonaise, majesté du lieu, harmonie des couleurs, légereté des passants, habitants et touristes face à l’histoire.

 

Artisanat en cuir, bois et ambre.
Au milieu du Rynek, les Sukiennice, ancienne halle aux draps désormais échoppes vendant des souvenirs artisanaux les mêmes matières premières qu’il y a 2000 ans. La partie du musée des beaux arts dédiés au 19e est à l’étage. Qu’est ce qu’on se sent bien sur cette place du Rynek…

 

Etudiant.
En allant en direction de l’Université Jaggelon, on traverse une densité importante de salons de thé, patisseries et autres cafés irresistibles. On trouve plus d’une centaine de bars et de café dans le Stare miasto.

 

Art nouveau.
Ne faites pas l’impasse sur l’église des Franciscains aux vitraux art nouveau de Wyspianski. Couleurs, dessins et motifs incroyables. On passe des églises, des monastères et des palais.

 

Dragon.
Au bout de la Kanoniczna, Wawel. Le chateau royal, sa cathédrale, ses cours et donjons. Chateau de conte de fée avec sa tanière de dragon au pied des remparts aux bords du fleuve.

 

 

Vous venez de traverser Cracovie une fois. Et toutes les autres chemins que vous prendrez pour la re-traverser seront tout aussi agréables et chouettes.

 

 

 Découvrez notre itinéraire de Cracovie pour un week-end de 2, 3 jours.

 

 


Balade dans la Vieille ville de Cracovie

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu