Collegium Maius : Université Jagellonne de Cracovie [Vieille Ville]

L’université Jagiellonne de Cracovie est la plus ancienne de Pologne et la seconde plus vieille d’Europe de l’est après l’université Karol (ou Charles) de Prague.

 

Cour du Collegium Maius à Cracovie - Photo de Piotr (pko)

> Cour du Collegium Maius à Cracovie – Photo de Piotr (pko)

 

 

L’université est intéressante pour plusieurs raisons : Des anciens et illustres étudiants, des grandes et petites histoires et des bâtiments historiques qui la composent. Le sorcier Faust, l’astronome Copernic et le pape Jean Paul II y étudièrent.

 

 

Histoire de l’Université Jaggellonne

 

L’université Jagellonne de Cracovie fut fondée, sous le nom de Akademia Krakowska, le 12 mai 1364 par le roi Casimir le Grand.  Le pape Urbain V autorisa  trois facultés (arts libéraux, médecine et droit). La faculté de théologie alors la plus prestigieuse fût refusée.

Le premier chancelier de l’université fut Peter Wysz, et les premiers professeurs étaient tchèques, allemands et polonais, dont beaucoup étaient passés par l’université Charles de Prague.

Après une période de flottement, c’est à Hedwige (Jadwiga), couronnée « roi » de Pologne que l’on doit la faculté de théologie (et au Pape Boniface IX). Une fois mariée son époux,  Ladislas Jagellon remis l’université sur pied en 1400.

Au 15e siècle, l’université connut son siècle d’or. Dans sa 2e moitié, près de 40 % des étudiants venaient d’autres pays que la Pologne. Au nombre des facultés les plus prospères et des personnages les plus célèbres :

  • Les facultés d’astronomie et de mathématiques, sous l’enseignement de Wojciech Brudzewski (qui mettait en doute le géocentrisme). Ses étudiants les plus célèbres furent Nicolas Copernic, Conrad Celtes, Bernard Wapowski,
  • Une faculté de magie démoniaque où aurait étudié le magicien Johann Georg Faust et le mage Johannes Trithemius,
  • Le créateur de la langue biélorusse Francysk Skaryna étudia aussi à l’université.

 

Faust dans son cabinet d'études d'après Georg Friedrich Kersting.

> Faust dans son cabinet d’études d’après Georg Friedrich Kersting.

 

 

Au 16e siècle, l’université tombe en crise. Malgré tout y étudièrent des célébrités comme Jan Kochanowski, Andrzej Frycz Modrzewski et Marcin Kromer. La crise dura jusqu’à la réforme d’Hugo Kołłątaj, durant le siècle des Lumières polonais.

Tout au long de l’histoire de l’université, des milliers d’étudiants de toute la Pologne, de Lituanie, de Biélorussie, d’Ukraine, de Russie, de Slovaquie, de Hongrie, de Bohême, d’Allemagne et d’Espagne y étudièrent. Pendant des siècles, presque toute l’élite intellectuelle polonaise y fut instruite.

En 1939, les Allemands mènent la Sonderaktion Krakau, au cours de laquelle ils arrêtent une partie de l’élite intellectuelle polonaise. Les professeurs de l’Université seront arrêtés et déportés au camp de Sachsenhausen au nord de Berlin.

 

Collegium Novum de l'université Jagellonne de Cracovie. Photo de KHRoN

> Collegium Novum de l’université Jagellonne de Cracovie. Photo de KHRoN

 

 

Informations pratiques 

 

Le Collegium Maius se trouve dans la Vieille Ville de Cracovie.

Adresse : ul. Jagiellońska 15
Horaire d’ouverture de la cour : De 10h au crépuscule.
Horaire d’ouverture du musée : Lundi, mercedi et vendredi de 10h à 15h. Mardi et jeudi de 10h à 18h. Samedi de 10h à 14h.

Itinéraire
Dans notre itinéraire pour découvrir Cracovie en un week-end.

Enregistrer

Maciej

Maciej

J’aime me perdre à la recherche d’endroits surprenants.

Plus de Monuments de Cracovie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *