Fondé au 15ème, il est le plus ancien cimetière juif existant à Prague. D’autres ayant disparu au fil des siècles. Il est l’un des plus ancien d’Europe avec le Heiliger Sand de Worms en Allemagne.

 

Stèles funéraires de l'ancien cimetière juif de Prague - Photo d'Aqwis
> Stèles funéraires de l’ancien cimetière juif de Prague – Photo d’Aqwis

 

 

Dans le quartier juif de Prague de la Vieille Ville se trouve l’ancien cimetière juif de Prague. Il contient environ 10 000 stèles.

 

 

    Des visites guidées du quartier juif de Prague sont organisées pour découvrir des anecdotes historiques et culturelles insolites.

 

 

Le caractère exceptionnel de l’ancien cimetière juif

 

Le territoire de la ville juive de Prague était limité. Pour enterrer de nouveaux morts sans violer les sépultures existantes, les cercueils furent mis les uns sur les autres. Parfois sur plus de 10 niveaux.

L’enchevêtrement poétique des stèles et leur irrégularité évoquent de nombreuses images. Cimetière en dent de scie. Cimetière délabré. Pour certains, la position des tombes évoque des Juifs en train de prier.

 

L'ancien cimetière juif de Prague sur une photo de Cédric Muscat
> L’ancien cimetière juif de Prague sur une photo de Cédric Muscat.

 

 

De nombreuses légendes accompagnent le cimetière. Le Golem, personnage légendaire créé par le Rabbi Low pour protéger la communauté juive, continuerait de protéger le cimetière à la nuit tombée.

 

 

Attraction touristique majeure de Prague 

 

L’ancien cimetière de Prague est visité par une grande majorité de touristes venant à Prague. Cela correspond à un nombre très très important de touristes !

On accède à ce lieu de sépulture par un tourniquet après avoir payé un ticket d’entrée permettant également l’accès aux synagogues de Prague .

Après, un cordon guide les visiteurs à travers le cimetière. Impossible d’emprunter un autre chemin. Tous les touristes, ceux en short, ceux qui mange des glaces, ceux qui ont appareil photo et caméra (il est interdit de filmer) et ceux qui voudrait témoigner du respect aux morts suivent le même parcours comme dans un safari animalier.

C’est une expérience assez désagréable lorsque l’on vient se recueillir que l’on soit juif ou non.

Si vous souhaitez voir le cimetière et en sentir l’atmosphère,  aller au 1er étage du musée des Arts décoratifs situés en bordure du cimetière, rue du 17 novembre à l’ouest (Ulica Sedmnacteho listopadu). Un des autres bâtiments entourant le cimetière fera également parfaitement l’affaire.

 

Symbole et lecture des sépultures juives

 

On trouve sur les tombes juives différentes représentations symboliques sculptées du nom, de la profession, des mérites du défunt ou des symboles de la mort, de la tristesse, du deuil. Il est interdit dans le judaïsme de représenter des figures humaines. Les motifs animaux et végétaux prennent le relais.

C’est vrai à Prague mais aussi dans les cimetières juifs de Cracovie (Cimetière Remuh et Nouveau cimetière juif), au cimetière juif de Varsovie, Berlin, Budapest et ailleurs.

 

  • Mains jointes dans un geste de bénédiction – le symbole des mains bénissantes est placé sur les tombeaux des Cohen (prêtres), issus de la lignée biblique du grand prêtre Aaron. Dans un tel geste, les rabbins ont joint leurs mains lors de certaines prières. Le plus souvent, le symbole des mains bénissantes se trouve sur les tombes des rabbins et des tsadiks. Leurs ancêtres servaient de prêtres au Temple de Jérusalem,
  • Pichet et bol – ce symbole peut être vu sur les tombes des morts, dont les racines remontent à la tribu Lévite, descendante de la famille Lévi, dont le devoir était d’aider pendant les prières. Ces personnes étaient chargées, entre autres, de laver les mains des prêtres ou de lire la Torah dans la synagogue.
  • Les livres représentent les libraires, mais aussi ceux qui apprennent et étudient la Torah et le Talmud,
  • Bougie et chandelier – Le signe de la bougie sur la pierre tombale signifie qu’une femme est enterrée ici. Selon le judaïsme, dans une famille juive, c’est une femme qui allume les bougies du sabbat. Nous pouvons également rencontrer le symbole d’une bougie cassée qui signifie une vie interrompue. D’autre part, les chandeliers – à sept branches – sont un symbole du judaïsme et du Temple de Jérusalem.
  • La couronne est le couronnement de la Torah, symbole de piété et d’apprentissage,
  • La couronne asymétrique souligne que le défunt était le chef d’une famille ou d’une commune
  • La tirelire souvent représenté avec une main versant une pièce de monnaie symbolise la bienfaisance du défunt. Habituellement, ce symbole se trouve sur les tombes des femmes.
  • Couronne – ce symbole est expliqué dans la citation de Pirke Awot : « Il y a trois couronnes : la couronne de la loi, la couronne de la prêtrise et la couronne de l’autorité, mais la couronne de bonne réputation se dresse au-dessus de toutes. » Le symbole de la couronne peut être trouvé sur les tombes de rabbins ou de personnes qui jouissaient d’une reconnaissance et d’un respect généraux.
  • Le lion est un signe de la tribu de Juda, le peuple d’Israël. Le lion symbolise le pouvoir, la force, la rédemption et la libération. Souvent, le lion est associé à une couronne ou un rouleau de la Torah. Le lion est aussi le symbole des dénommés Arie.
  • L’oiseau est un symbole de l’âme. Un oiseau avec des poussins sur la pierre tombale renseigne sur le nombre d’enfants rendus orphelins par la mort de l mère.
  • Le serpent symbolise l’apothicaire,
  • Un arbre, des fleurs ou de la vigne représente l’arbre de vie.
  • Un arbre cassé, une tige de fleur brisée, des bougies sont des représentations d’une mort subite et brutale.
  • La licorne est un symbole d’un homme juste et un signe de salut. 

En partie traduit de http://cmentarze-zydowskie.pl/. Pour en savoir plus sur la symbolique des tombes juives.

Les pierres tombales juives comportent aussi des symboles provenant d’autres cultures comme l’urne, la colonne cassée ou le sablier.

 

 

Les autres cimetières de Prague… ou d’ailleurs

 

Prague accueille le nouveau cimetière juif  dans le quartier de Zizkov derriere la tour de transmission TV. Franz Kafka et sa famille y sont enterrés.

L’un des cimetières les plus somptueux reste le cimetière de Vyšehrad au sud de la ville. Dernière demeure de nombreux artistes (Dvorak, Mucha, Smetana…) et homme politiques, il évoque les cimetières européen de la fin du 19e à la végétation « désordonnée »: Père Lachaise à Paris, Highgate à Londres, Rakowicki à Cracovie, Zorgvlied à Amsterdam, Powazki à Varsovie… 

A Cracovie, dans l’ancien quartier juif de Kazimierz se trouve également deux cimetières juifs, l’ancien datant du 16ème et le nouveau ne date pas d’hier. Il y est plus facile de s’y recueillir en paix. La végétation réserve de beaux jeux de lumière et de belles surprises aux photographes.

 

 

Informations pratiques sur l’ancien cimetière juif de Prague

 

Dans le quartier juif de Prague de la Vieille Ville se trouve l’ancien cimetière juif de Prague.

 

Heures d’ouverture De 9h à 16h30, jusqu’à 18h au printemps et en été (du 26 mars au 27 octobre).
Tarif (2018) : Un ticket combiné permet de visiter l’ensemble des synagogues + cimetière (kc 500 kc soit 20 euros). Un ticket permet de visiter la synagogue Vieille Neuve (kc 200, 8 euros) et un autre, toutes les synagogues sauf la synagogue Vieille Neuve (kc 330, soit 13 euros). 
Accès : L’accès se fait par la synagogue Pinkas rue Sikora puis en suivant un itinéraire guidée à travers le cimetière.

 

Itinéraire à Prague pour un week-end
Dans notre itinéraire pour visiter Prague pendant un week-end.

 

    Des visites guidées du quartier juif de Prague sont organisées pour découvrir des anecdotes historiques et culturelles insolites.
 

Enregistrer

Carte de Prague : Tous les lieux du guide touristique

Retrouvez tous les lieux du guide à visiter sur la carte de Prague : Hôtels selon votre budgets, monuments à ne pas rater, musées surprenants, parcs romantiques, bars et cafés insolites, salles de concerts et clubs où sortir, shopping vintage…

Bon plan ! Vous pouvez télécharger gratuitement la carte pour une utilisation hors connexion.

Où dormir à Prague ? Sélections d’hébergements jolis, centraux ou pas chers

 

Pour séjourner à Prague (République tchèque), voici nos suggestions d’hébergements en fonction de votre budget :

Auberges de jeunesse à Prague à partir de 10 euros
Hotels pas chers à Prague à partir de 53 euros
Hotels de luxe à Prague à partir de 92 euros
Hébergements insolites à Prague


Ancien cimetière juif de Prague : Exceptionnel et décevant [Josefov]

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.