Le plus ancien cimetière juif de Cracovie se trouve dans le quartier de Kazimierz, il est accolé à la synagogue Remuh. 

 

Cimetière Remuh dans le quartier de Kazimierz à Cracovie - Photo de Mamik.
> Cimetière Remuh dans le quartier de Kazimierz à Cracovie – Photo de Mamik.

 

Le plus ancien et le plus petit cimetière juif est au coeur du quartier juif de Kazimierz sur la place Szeroka.

Il existe un autre cimetière juif à Cracovie : Le nouveau cimetière juif. Sa visite est gratuite. Je le trouve personnellement plus beau et impressionnant.

 

Le plus ancien cimetière juif de Cracovie

 

On l’appelle le cimetière « Remu’h » et on le trouve près de la synagogue Remuh. Sa magie est intacte. Il a été crée en 1533 et resta le lieu de sépulture jusqu’en 1799.

Vous pourrez y voir des tombes renaissances et baroques. La présence de tombe en forme de sarcophages est assez rare dans l’art funéraire juif et est lié à l’influence de la Renaissance…

 

Ancien cimetière Remuh à Cracovie - Photo de Magdalia25
> Stèle de l’ancien cimetière Remuh à Cracovie – Photo de Magdalia25

 

A Cracovie vous n’aurez pas de badge avec code barre, de portillons, de chemins balisés, pas de touristes mangeant des glaces comme c’est le cas dans le cimetière de Prague.

Une partie du mur intérieur est constituée de stèles détruites par les nazis.

Moïse Isserles (appelé aussi Remuh) fut, au 16eme siecle, l’un des rabbins de Cracovie célèbre pour code de la vie quotidienne Szulchan Aruch appelé autrement Ha-mapa. La tombe de Remu est la plus visitée de l’ancien cimetière de Cracovie.

 

Symbole et lecture des sépultures juives

 

On trouve sur les tombes juives différentes représentations symboliques sculptées du nom, de la profession, des mérites du défunt ou des symboles de la mort, de la tristesse, du deuil. Il est interdit dans le judaïsme de représenter des figures humaines. Les motifs animaux et végétaux prennent le relais.

C’est vrai à Varsovie mais aussi dans les cimetières juifs de Cracovie (Cimetière Remuh et Nouveau cimetière juif), au cimetière juif de Prague, Berlin, Budapest et ailleurs.

 

  • Mains jointes dans un geste de bénédiction – le symbole des mains bénissantes est placé sur les tombeaux des Cohen (prêtres), issus de la lignée biblique du grand prêtre Aaron. Dans un tel geste, les rabbins ont joint leurs mains lors de certaines prières. Le plus souvent, le symbole des mains bénissantes se trouve sur les tombes des rabbins et des tsadiks. Leurs ancêtres servaient de prêtres au Temple de Jérusalem,
  • Pichet et bol – ce symbole peut être vu sur les tombes des morts, dont les racines remontent à la tribu Lévite, descendante de la famille Lévi, dont le devoir était d’aider pendant les prières. Ces personnes étaient chargées, entre autres, de laver les mains des prêtres ou de lire la Torah dans la synagogue.
  • Les livres représentent les libraires, mais aussi ceux qui apprennent et étudient la Torah et le Talmud,
  • Bougie et chandelier – Le signe de la bougie sur la pierre tombale signifie qu’une femme est enterrée ici. Selon le judaïsme, dans une famille juive, c’est une femme qui allume les bougies du sabbat. Nous pouvons également rencontrer le symbole d’une bougie cassée qui signifie une vie interrompue. D’autre part, les chandeliers – à sept branches – sont un symbole du judaïsme et du Temple de Jérusalem.
  • La couronne est le couronnement de la Torah, symbole de piété et d’apprentissage,
  • La couronne asymétrique souligne que le défunt était le chef d’une famille ou d’une commune
  • La tirelire souvent représenté avec une main versant une pièce de monnaie symbolise la bienfaisance du défunt. Habituellement, ce symbole se trouve sur les tombes des femmes.
  • Couronne – ce symbole est expliqué dans la citation de Pirke Awot : « Il y a trois couronnes : la couronne de la loi, la couronne de la prêtrise et la couronne de l’autorité, mais la couronne de bonne réputation se dresse au-dessus de toutes. » Le symbole de la couronne peut être trouvé sur les tombes de rabbins ou de personnes qui jouissaient d’une reconnaissance et d’un respect généraux.
  • Le lion est un signe de la tribu de Juda, le peuple d’Israël. Le lion symbolise le pouvoir, la force, la rédemption et la libération. Souvent, le lion est associé à une couronne ou un rouleau de la Torah. Le lion est aussi le symbole des dénommés Arie.
  • L’oiseau est un symbole de l’âme. Un oiseau avec des poussins sur la pierre tombale renseigne sur le nombre d’enfants rendus orphelins par la mort de l mère.
  • Le serpent symbolise l’apothicaire,
  • Un arbre, des fleurs ou de la vigne représente l’arbre de vie.
  • Un arbre cassé, une tige de fleur brisée, des bougies sont des représentations d’une mort subite et brutale.
  • La licorne est un symbole d’un homme juste et un signe de salut. 

En partie traduit de http://cmentarze-zydowskie.pl/

 

Les pierres tombales juives comportent aussi des symboles provenant d’autres cultures comme l’urne, la colonne cassée ou le sablier.

 

Documentaire sur le cimetière Remuh à Cracovie

 

Voici un film documentaire sur la synagogue et le cimetière réalisé par Edward Etler en 1961. Pas de voix off ou de dialogue juste la musique de Komeda, un jazzman polonais qui mérite d’être découvert.

 

 

Nouveau cimetière juif de Cracovie
Nouveau cimetière juif de Cracovie.

 

Informations pratiques sur le cimetière Remuh à Cracovie

 

Le cimetière Remuh se trouve dans Kazimierz, l’ancien quartier juif de Cracovie.

Horaires : Du dimanche au vendredi de 9h à 18h.
Prix : L’entrée est payante. Le port de la kippa est obligatoire (fournie à l’entrée).
Accès : Entrée par la rue Szeroka à Kazimierz, Cracovie.

Site internet : http://krakow.jewish.org.pl/synagogi/

 

Enregistrer


Cimetière juif Remu’h à Cracovie et Moïse Isserles [Kazimierz]

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Cet article a 2 commentaires

  1. Lucia

    Le prix actuel est de 10zloty

    1. Maciej

      Merci Lucia, je mets à jour. 10 zloty donc 2,5 euros. Cela me semble assez excessif comme prix, même si j’imagine que l’argent sert à rénover les bâtiments de la communauté juive.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.