Kensington et Chelsea, quartiers des grands musées et du shopping à Londres

Les quartiers de Kensington et Chelsea partagent de nombreux points communs : Des parcs agréables, des commerces chics, de vieilles et belles maisons victoriennes et edwardienne. Et un passé de centre artistique à Londres.

 

Chelsea & Kensington en 10 secondes

 

Carte de Kensington et Chelsea dans Londres

Carte du centre de Londres avec Kensington et Chelsea au sud l'ouest (à gauche en bas). Infographie de Peter Fitzgerald.

> Carte du centre de Londres avec Kensington et Chelsea au sud l’ouest (à gauche en bas). Infographie de Peter Fitzgerald.

 

Un peu d’histoire

1520. Les Tudors règnent. Henri VIII n’a encore décapité aucune de ses femmes. L’Angleterre est encore catholique et les monastères existent encore pour quelques années. Chelsea est un vaste champs et Sir Thomas More, futur pensionnaire de la Tour de Londres s’y installe dans la Beaufort House. Bientôt d’autres suivront, des aristocrates et le roi.

1689. Londres  a connu la peste (1665) et son grand incendie (1666), cela s’empêche pas la population de presque doubler entre 1650 et 1700. Pour respirer un air sain et sans fumée, le famille royale rachète une maison. L’architecte génial Christopher Wren, cathédrale Saint Paul et de nombreuses églises au tableau de chasse transforme le tout en demeure royale : Kensington palace. La reine Victoria y verra le jour.

Bientôt les villages de Chelsea et Kensington se peuplent de marchands pour servir les éminents habitants des lieux.

 

Vue sur Chelsea et sur la Beaufort house en 1708.

> Vue sur Chelsea et sur la Beaufort house en 1708. A sa construction aucune des maisons visibles ici n’existaient. Au premier plan la Tamise dans le fond Kensington.

 

De nombreuses institutions s’installent : Un hôpital pour les invalides de l’armée de sa majesté est crée, une usine de porcelaine et un jardin botanique (Chelsea Physic Garden).

Il s’agit du 2eme plus ancien jardin botanique en Angleterre après celui d’Oxford. Ses graines de coton ont permis la culture en Georgie.

 

Hémérocalle jaune, dessin du botaniste Curtis lié au jardin botanique de Chelsea à Londres.

> Hémérocalle jaune, dessin du botaniste Curtis lié au jardin botanique de Chelsea à Londres et fondateur du Curtis’s Botanical Magazine.

Plantation de coton en Georgie (Etats-Unis) en 1895.

> Plantation de coton en Georgie (Etats-Unis) en 1895.

 

De nouveaux moyens de transports apparaissent. Les zones dédiées à l’agriculture disparaissent progressivement au profit de zones résidentielles.

 

Cheyne Walk à Chelsea au bord de la Tamise en 1850 par T H Shepherd.

> Cheyne Walk à Chelsea au bord de la Tamise en 1850 par T H Shepherd.

 

1851. L’Exposition Universelle est organisée à Hyde Park. Au programme : Célébration de l’empire britannique, célébration de l’industrie, célébration du libre échange. Le tout dans un vaisseau de verre, le Crystal palace.

 

Intérieur du Crystal Palace lors de l'exposition de 1851 à Londres.

> Intérieur du Crystal Palace lors de l’exposition de 1851 à Londres.

 

L’exposition est un succès. Les bénéfices permettent de créer un grand centre éducatif qui rapprocherait institutions éducatives, sciences et arts dans la continuité des objectifs fixés à la Great Exhibition.

Un grand terrain est acquis au sud de Hyde Park à South Kensington. Bientôt surnommé Albertopolis, en hommage au Roi et époux de la Reine Victoria, ce terrain accueillera le Victoria and Albert Museum (musée d’arts décoratifs), le Science Museum et le Natural History Museum.

 

Jardin intérieur du V&A museum à Kensington, Londres - Photo by DAVID ILIFF. License: CC-BY-SA 3.0

> Jardin intérieur du V&A museum à Kensington, Londres – Photo by DAVID ILIFF. License: CC-BY-SA 3.0

 

60-ies : La bohême artistique s’installe à Chelsea. Les Beatles et Les Rolling Stones habitent le quartier. Puis ce sera le tour des punks dans les années 70. Puis dans les années 80, la jeunesse alternative se déplacera à Camden, Brixton, Notting Hill, Hackney, Islington.

 

Kensington et Chelsea aujourd’hui

Sloane square est le coeur de Chelsea aussi bien commercial que culturel. Vous y trouverez d’innombrables boutiques, cafés et restaurants. Musée, théâtres et salle de concert. C’est là où se trouve le musée d’art contemporain Saatchi & Saatchi.

King’s Road est la colonne vertébrale de Chelsea. C’est la rue commerçante du quartier d’où partent ensuite des rues résidentielles, fleuries et calmes. Vous y trouverez de nombreuses boutiques de mode et de décoration.

 

Dans une tranquille du quartier de Chelsea à Londres.

> Dans une tranquille du quartier de Chelsea à Londres.

 

Plus au nord à South Kensington : Le quartier français et les grands musées. Gratuits et très populaires le week-end. Si vous pouvez vous y rendre en semaine autant le faire. Vous y trouverez aussi une des salles de concerts les plus célèbres de Londres : Le Royal Albert Hall.

En continuant plus au nord les parcs  de Kensington et celui de Holland Park. Moins d’agitation et plus de calme. Une charmante auberge de jeunesse (Safestay Holland Park) s’y trouve. Un opéra également, même si la proximité des deux est assez surprenante.

 

 

Petites ruelles de Kensington près d'Holland park.

> Petites ruelles de Kensington près d’Holland park.

Belles maisons en brique du quartier de Kensington à l'ouest de Londres.

> Belles maisons en brique du quartier de Kensington à l’ouest de Londres.

Pub Elephant and Castle dans le quartier de Kensington.

> Pub Elephant and Castle dans le quartier de Kensington.

 

Trouver un hébergement à Kensington / Chelsea

Kensington est un des quartiers les plus calmes de Londres. Si dormir la nuit après une longue journée de marche est votre priorité, ce choix de quartier est approprié.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Quartiers de Londres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.