5 jardins insolites à Londres : Du Japon aux étangs romantiques

Londres a le plus grand jardin botanique du monde et de nombreux parcs comme autant de bout de campagne en pleine ville.  A côté de Kew Gardens, de Hyde Park ou Regent’s Park en guise de cerise sur le gâteau pour les amoureuses et amoureux de la nature :  Petit florilège de parcs insolites pour une visite  hors des sentiers battus.

 

Kyoto garden, le jardin japonais en plein coeur de Londres

Kyoto garden dans Holland Park, quartier de Kensington à l'ouest de Londres.

> Kyoto garden dans Holland Park, quartier de Kensington à l’ouest de Londres.

 

Les jardins japonais procurent un sentiment de bien-être rare. Il imite la nature et  lui ajoute une intensité théâtrale. Quelques part entre le contrôle de la nature du jardin à la française et la beauté subjuguée d’une nature « sauvage » du jardin à l’anglaise.

Le Kyoto garden est une toute petite capsule des jardins de l’ancienne capitale japonaise. Un petit chemin bordé de barrières en bambou débouche sur une cascade à l’effet dramatique. Dans le bassin s’agitent mollement des carpes koi. Les plantes ont été choisi pour offrir un paysage agréable tout au long de l’année : Mention spéciale pour le printemps et l’automne.

Dans Holland park, consultez une carte à l’entrée du parc pour ne passer à côté. Dans le quartier de Kensington à l’ouest de Londres.

 

https://www.rbkc.gov.uk/leisure-and-culture/parks/holland-park
Adresse : 112-114 Holland Park Ave, London W11 4UA, Royaume-Uni

 

 

Potager « brutaliste » au bord de la Tamise

Le génie plastique des architectes des années 60/70 a laissé une empreinte visible sur la rive sud de la Tamise (South Bank). De massifs vaisseaux de béton d’extérieur assez terrifiant campent près de La roue du London Eye. Ce style architecturale porte un petit nom fleurie : Le brutalisme. C’est bien le dernier endroit au monde où on s’attendrait à trouver un jardin potager.

 

En 1967, le complexe de South Bank à Londres où se trouve le jardin.

> En 1967, date de la construction du complexe de South Bank à Londres où se trouve le jardin.

 

Rendez-vous donc près de la salle de concert du Royal Albert Hall, prenez les escaliers aux couleurs vives. Quelques marches plus haut vous y voici : Vous êtes au Queen Elizabeth Hall Roof Garden. Vous surplombez maintenant la Tamise et votre vue sur Londres s’est ouverte. Il y a un café, une pelouse confortable où vous s’assoir et des centaines de plantes, arbustes, fruits, légumes et fleurs dans le jardin potager en rooftop.

Le contraste est saisissant entre la sévérité et l’ordre du béton et le chaos harmonieux du jardin. C’est beau, agréable et cela donne de l’espoir quant à l’avenir de nos villes.

 

> Sur le toit potager du Queen Elizabeth Hall à Londres.

> Sur le toit potager du Queen Elizabeth Hall à Londres.

 

Parfait pour parfaire l’éducation botanique de vos enfants ou au coucher du soleil un verre à la main.

 

http://www.southbankcentre.co.uk/venues/Queen-Elizabeth-Hall-Roof-Garden
Adresse : South Bank Centre, Belvedere Rd, London SE1 8XX, Royaume-Uni

 

 

Kensington roof garden, le projet fou d’un jardin hors du monde

Jardin espagnol du Kensington roof garden à Londres.

> Jardin espagnol du Kensington roof garden à Londres.

 

Dans la famille « jardin insolite de Londres », je demande le mélange improbable d’un jardin espagnol d’inspiration mauresque, d’un jardin Tudor (16e siècle) et d’un bosquet anglais, le tout perché sur un toit… ah et avec des flamants roses  trouvant tout ceci parfaitement normal.

Le jardin a été conçu en 1936 par l’architecte paysagiste Ralph Hancock. 500 plantes y furent plantées.

  • Le jardin « espagnol » est inspiré du palais maure de l’Alhambra à Grenade en Andalousie. La sérénité en couleurs avec un mélange de fleurs anglaises et méditerranéennes susceptibles de survivre au climat londonien.
  • Le jardin Tudor reprend les fleurs plébiscitées à l’époque de la Reine Elisabeth Ier dans l’espace de 4 cours, murets de briques rouges et arches de style Tudor.
  • Dans le bosquet se trouvent des arbres de 75 ans : Erable rouge, murier, érable japonais aux pieds desquelles poussent des parterres de narcisses, crocus, bleuets, perce neiges. Magnifique au printemps. C’est aussi là que vivent les 4 flamants roses et quelques canards du jardin.

L’entrée est gratuite, cependant le jardin est un lieu privé où des évènements sont organisées : Pensez à vérifier les dates de visite possible sur le site internet. Vous pouvez aussi vous y restaurez.

Dans le quartier de Kensington près d’Holland park et de son jardin japonais.

 

http://www.virginlimitededition.com/en/the-roof-gardens
Adresse : 99 Kensington High St, London W8 5SA, Royaume-Uni

 

 

Westminster abbey, le plus vieux jardin de Londres

Un des jardins de la Westminster Abbey à Londres - Photo de r 	Anthony M. from Rome, Italy

> Un des jardins de la Westminster Abbey à Londres – Photo de r Anthony M. from Rome, Italy

 

L’Abbaye de Westminster comporte 3 jardins, certains cultivés depuis plus de 900 ans :

  • The Garth entouré d’un cloître servait à la déambulation des moines. Un exercice propice à un jeu de jambes mentale et métaphysique hors pair,
  • The Little Cloister Garden avec ses massifs de fleurs et sa fontaine servait de lieu de repos et de convalescence après une maladie ou un accident.
  • The Infirmary gardens nourrissait et soignait le petit monde de l’Abbaye dans une ambiance de jardin d’Eden. Les pommiers, figuiers, poiriers, noisetiers, muriers, néflier cotoyaient les roses et les lys, les plantes aromatiques et médicinales. Il y avait un bassin pour les poissons et des ruches pour les abeilles. Avant le petit âge glaciaire débutant en 1300, le climat méditerranéen de Londres permettait la culture de la vigne et la fabrication de vin.

Dans le quartier de Westminster en face du palais de Westminster. La visite des jardins est gratuite.

 

http://www.westminster-abbey.org/visit-us/abbey-gardens
Adresse :
Westminster Abbey, Victoria Street, London, Greater London, England, SW1P 3PA

 

 

Wetland, dépaysement garanti aux pays de étangs

Parc Wetland à Londres : 30 hectares de zones humides. Photo de  Tony Hisgett.

> Parc Wetland à Londres : 30 hectares de zones humides. Photo de Tony Hisgett.

 

Ce parc est unique au monde. Il n’existe dans aucune autre capitale sur terre, un parc aussi grand (30 hectares) et aussi proche du centre dédié aux zones humides. C’est assez incroyable de s’y balader, de s’y sentir perdu dans la campagne anglaise à 45 minutes de Big Ben.

Les étangs formées par les méandres de la Tamise offre un habitat à une variété impressionnante de plantes, d’oiseaux, d’insectes et de poissons. Le parc prend un aspect romantique victorien lorsque la brume s’invite au tableau.

L’entrée est payante et c’est malheureusement assez cher. Dans l’ouest de Londres, près de Putney.

 

http://www.wwt.org.uk/wetland-centres/london/
Adresse : Queen Elizabeth’s Walk, Barnes, London SW13 9WT, Royaume-Uni

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Parc de Londres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.