Jordaan, quartier bourgeois bohème à Amsterdam

Jordaan est le quartier vintage et arty d’Amsterdam. Jordaan a été bâti au 17ème pour accueillir les populations ouvrières et les minorités religieuses persécutées en Europe, notamment les huguenots.

Canal dans le quartier du Jordaan  à Amsterdam - Photo de Kevin Mcgill.

> Canal dans le quartier du Jordaan à Amsterdam – Photo de Kevin Mcgill.

 

Le quartier de Jordaan se situe à l’ouest de la vieille ville entre le Prinsengracht à l’est et le Lijnbaansgracht à l’ouest, Brouwersgracht au nord et Leidse gracht au sud. On aime faire déborder Jordaan d’un canal à l’est jusqu’au Keizersgracht.

 

Vue sur le quartier de Jordaan depuis la Westerkerk à Amsterdam - Photo de Minke Wagenaar

> Vue sur le quartier de Jordaan depuis la Westerkerk à Amsterdam – Photo de Minke Wagenaar

 

 

Jordaan en 10 secondes

  • Le quartier le plus charmant et le plus agréable d’Amsterdam,
  • La meilleure vue sur Amsterdam depuis la Westerkerk – plus grande église protestante des Pays Bas,
  • LE club de blues, Maloe Melo, de la ville et LE disquaire soul et jazz, Back beat records,
  • La plus forte concentration de coffee shops cools d’Amsterdam : Paradox, Tertulia, Grey Area, Siberie,
  • Les cafés bruns les plus sympa de la ville,
  • Le meilleur marché aux puces d’Amsterdam : Noorderkerk.

 

Pour vous laisser conter l’histoire du quartier, vous pouvez réserver une visite guidée de Jordaan avant de partir.

 

 

Hotel à Jordaan à Amsterdam

Notre liste de 4 charmantes adresses où dormir à Jordaan, Amsterdam : Quartier calme, charmant, incontournable pour le shopping, parmi les meilleurs coffee shops et les meilleurs cafés bruns d’Amsterdam.

 

Tous les hébergements à Amsterdam

 

 

Le Jordaan ou un peu de l’âme d’Amsterdam

Aujourd’hui, Jordaan est un village d’artistes, d’étudiants et de profession libérales (agence de communication, médecins…). Les photographes et les vidéastes ne s’y tromperont pas, c’est ici que l’âme néerlandaise peut imprimer la pellicule. Jordaan et son marché à Noorderkerk, ses cafés bruns et ses coffee shops, ses épiceries bio et restaurants végétariens.

 

Statues en hommage de ses bardes locaux sur la place principale du Jordaan à Amsterdam.

> Statues en hommage de ses bardes locaux sur la place principale du Jordaan à Amsterdam.

 

On trouve à Jordaan le musée d’Anne Frank et à proximité l’église la plus la plus haute d’Amsterdam,  » l’église de l’ouest », Westerkerk (85 m). Pour un panorama unique sur Jordaan et sur Amsterdam.

A proximité de la Westerkerk se trouve le Pink point, un point d’information gay et lesbien. Vous souhaitez connaître la scène gay et lesbienne d’Amsterdam ? Apprendre ce qu’est le Homomonument ? Ramener des souvenirs « queer » ? Pink point ouvre de 11.00 à 18.00 tous les jours.

 

La Westerkerk, ou église de l'ouest sur une toile de Jan van der Heyden

> La Westerkerk, ou église de l’ouest sur une toile de Jan van der Heyden.

 

Les magasins Vintage où vous pourrez acheter des fringues, chapeaux, perruques, parfois même des vinyles se trouvent au sud de Westerkerk entre le Prinsegracht à l’ouest et le Singel à l’est entre la Raadhuisstraat au nord et le Leisegracht au sud. Essayez la friperie Moriaan. Et bonne pioche !

 

L’histoire d’un quartier ouvrier d’Amsterdam

Au 17ème, Amsterdam veut se doter d’un réseau concentrique de canaux. Creuser les canaux demande l’arrivée à Amsterdam d’une main d’oeuvre nombreuse. Amsterdam ne peut les accueillir à l’intérieur des murs de la ville : plus de place, et puis vivre à l’intérieur des murs rendait éligible à certains privilèges.

On construit donc un quartier en marge : Jordaan. Les maisons sont plus petites, construites sans charme particulier. On vise la densité, le plus d’ouvriers sur le moins d’espace possible.

De nombreuses maisons ouvrières du 17ème ont été classées et révèlent aujourd’hui leur charme. Construites autour de cours, appellées Hofjes, dans lesquelles fleurissent des jardins (Lindengracht 94 – 112 et Egelantiersgracht 107 – 114), ces maisons et ces rues rendent la ballade à Jordaan surprenante.

 

Karthuizerhof, cour et jardin dans le Jordaan à Amsterdam - Photo de Eibert Draisma

> Karthuizerhof, cour et jardin dans le Jordaan à Amsterdam – Photo de Eibert Draisma

 

Les grands canaux sont creusés : Herengracht, Keizersgracht, Prisengracht. Vivre sur l’un de ces canaux est un signe extérieur de richesse. Les VIP s’y pressent.

Hôtels particuliers, riches demeures bourgeoises entourent bientôt la vieille ville d’Amsterdam. Certains seront transformés en musées.

A l’extérieur des grands canaux, à Jordaan puis au Pijp les populations ouvrières et immigrées donnent au quartier où elles vivent un peu de leur identité d’opprimés et d’exilés.

 

La faim et le sang

Au 18ème siècle, Jordaan connait des périodes de disettes. Les aides sociales se limitent à envoyer les pauvres des villes pour des travaux agricoles à la campagne. « Aider les pauvres les rends paresseux », voici le leitmotiv de ceux qui préfèrent voir Jordaan affamé. En 1886, une émeute éclate. La police et l’armée interviennent. 26 morts, des centaines de blessés.

Dans les années 20-30, Jordaan a été le premier quartier d’Amsterdam dont les rues furent goudronnées. Décision de la reine Wilhelmina. Les pavés étaient des projectiles faciles. Elle s’en est rendue compte à ses dépens.

Quand la crise de 1929 heurte l’Europe, le chômage atteint 20 % à Amsterdam. Jordaan est encore plus durement touché. Chômage et faim conduisent à l’émeute, c’est mathématique. 1934, une nouvelle émeute est écrasée par l’armée.
Pour en savoir plus sur les emeutes (en anglais)

 

Photos du Jordaan à Amsterdam

Photo de Jordaan par JimForest@Flickr

Velo près de Jordaan à Amsterdam par d∂wn@Flickr

Photo de Jordaan par Daniel Sparing@Flickr

 

Visites guidées du Jordaan à Amsterdam

 

Cliquez sur le lien ci dessous pour réserver une visite guidée du Jordaan à Amsterdam et nous soutenir dans notre projet.

 

Pour vous laisser conter l’histoire du quartier, vous pouvez réserver une visite guidée de Jordaan avant de partir.

 

Autres quartiers en quelques mots…

  • Vieille ville d’Amsterdam : La quasi totalité des monuments, des ruelles commerçantes et quelques musées intéressant.
  • Quartier rouge : Prostituées en vitrine et coffees shops sans grand intérêt.
  • Plantage et Waterlooplein : Jardin botanique et zoo à proximité, quelques uns des musées les plus intéressant d’Amsterdam.Traces du quartier juif.
  • Quartier des canaux : Carte postale d’Amsterdam parmi les canaux les plus somptueux de la ville.
  • Leidseplein : Quartier de sortie avec de nombreux clubs, bars et salles de concerts.
  • Quartier des musées : Le plus beau parc de la ville, les musées les plus célèbres, une salle de concerts mondialement célébrée, les beaux quartiers.
  • Pijp : Le marché le plus célèbre d’Amsterdam, la plus grande proportion de cafés, bars et restaurants des Pays Bas.

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Quartiers d'Amsterdam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *