Soho, quartier gay de Londres et où sortir

Soho est le quartier le plus animé de Londres : les théâtres, les clubs, les cinémas, les restaurants. Impossible de résumer Londres à Soho, impossible d’imaginer Londres sans Soho.

Boutique colorée à Soho, Londres. Photo de Karin Bultje

> Boutique colorée à Soho, Londres. Photo de Karin Bultje

Soho est le centre de Londres, Au nord de Westminster et du Saint James park, au sud du British museum. Soho comporte certains des lieux les plus emblématiques de Londres : Piccadilly circus, Trafalgar square, Leicester square, Oxford street, Carnaby street…

 

Rue de Soho à Londres dans l'objectif de Luc Mercelis @ Flickr

> Rue de Soho à Londres dans l’objectif de Luc Mercelis @ Flickr

 

Nos suggestions si vous souhaitez loger dans Soho lors de votre séjour à Londres.

 

Des hugenots à Chinatown : Les minorités aiment Soho

 Au 17è siècle, Les guerres de religions dévastent l’Europe. En 1666, Londres a brulé. Sur les cendres de l’ancien Soho, les protestants français (Huguenots) respirent. Au Français viendront s’ajouter des Allemands, des Polonais, des Grecs, des Italiens, des Juifs, des Russes et des Chinois.

Au 19e siècle, Soho est bohème, peintres, écrivains s’y pressent. Le poète et peintre William Blake y vit. Les bonnes familles ont quitté le quartier depuis longtemps remplacés par des théâtres, des bars, des music hall. Soho est devenu le quartier le plus cosmopolite de Londres. Le quartier sent l’ail, la tomate et l’anarchie. Marx écrit son capital dans la Reading room du British Museum, il vit à Soho avant de déménager à Hampstead.

 

Quartier de Soho à Londres en 1816

> Quartier de Soho à Londres en 1816.

Dans les années 1950, la communauté chinoise installée au 19è près de docks (où fleurirent les fumeries d’opium) se déplace dans Gerrard street et les rues alentours (Métro : Leicester square / Picadilly circus)… Marqué par des portes rouges et or, Chinatown comporte ses restaurants, pâtisseries et magasins chinois. En février, le nouvel an chinois est fêté avec grand fracas : les pétards éclatent, les feux d’artifice sifflent, les danseurs virevoltent, les dragons se dandinent…

 

Porte de Chinatown à Soho, Londres - Photo d'Aurélien Guichard

> Porte de Chinatown à Soho, Londres – Photo d’Aurélien Guichard

 

Soho : Quartier gay et quartier chaud

Pigalle ou quartier rouge de Londres en hommage au quartier chaud de Paris et d’ Amsterdam, Soho a la réputation sulfureuse.

A la fin du XVIIIe siècle, l’ouverture du bordel le Hooper’s Hotel sur Soho square inaugure sa réputation de quartier ‘chaud’ de Londres.

En 1957, suite à l’interdiction de racolage public, les bars à hotesses et clip joints se multiplient comme des petits pains. 10 ans plus tard, il y avait plus de 250 sex shops sans licence, des cinémas, des bars illégaux, un grand nombre de bordels et beaucoup de prostituées indépendantes. En 1972, Soho est l’ombre de lui-même. 80% des résidents sont partis. Ceux qui sont restés luttent contre le développement de nouveaux sex-shops et essaient de faire revivre le quartier.

 

Soirée au Madame Jojo à Soho, Londres - Photo de Gustavo Gomes

> Soirée au burlesque Madame Jojo à Soho, Londres – Photo de Gustavo Gomes

Progressivement, Soho est devenu la capitale gay du Royaume-Uni. Le quartier gay de Londres se trouve à proximité de Old Compton Street.

Aujourd’hui, le quartier rouge se trouve vers Brewer Street et Berwick Street entre Piccadilly circus au sud et Soho square au nord. N’hésitez pas à visiter les nombreux sex-shops. Il est déconseillé d’aller dans les boites de strip-tease et autres clubs pour adultes à moins d’aimer se faire arnaquer…  Lire Clip joints. La prostitution est largement pratiquée dans Soho. Dans les entrées d’immeubles, des affiches. L’étage et la proposition. 2eme étage, blonde aux yeux bleus.

 

Shopping or not shopping ?

Soho est peut être le quartier le plus commerçant de Londres. Au nord Oxford Circus, à l’ouest Carnaby street et Piccadilly Circus, à l’est le quartier de Covent garden…

Le paradis du shopping ? Disons qu’il y a plusieurs écoles. L’ option sympa, c’est les disquaires, quelques friperies aussi plus ou moins intéressantes et quelques boutiques qui sortent de l’ordinaire :

  • Les Seven Dials, 7 rues (et même plus) où se trouvent en plus des franchises internationales quelques boutiques plus originales,
  • Le magasin Liberty, c’est cher mais c’est beau. Rendez-vous y pour admirer le batiment en bois et des produits de grande qualité.

 

Boutique Liberty dans le quartier de Soho à Londres - Photo de Stig Nygaard

> Boutique Liberty dans le quartier de Soho à Londres – Photo de Stig Nygaard

 

Ensuite reste les autres options shopping :

  • Oxford circus. Grande artère où vous trouverez exactement les même enseignes qu’à Paris, Barcelone ou Berlin : H&M, Virgin et Zara. Très très fréquenté des touristes.
  • Carnaby street, haut lieu du shopping pendant les swinging 60, la célèbre rue est devenu un attrape-touriste. Vous pourrez y trouver des fringues streetwear, ni plus originales, ni moins chers.
  • Piccadilly Circus. La place a peu d’intérêt. Des galeries marchandes et des enseignes lumineuses… Vous n’avez vraiment pas besoin de voir cette place pour vous dire j’y etais !
  • Covent garden. Cet ancien marché regroupe aujourd’hui des boutiques de vêtement chic, livres, décoration…

 

Carnaby Street dans les années 60

> Carnaby Street dans les années 60

 

Activités et attractions dans le quartier de Soho

Soho est célèbre pour son nombre de théâtres, de bars, de discothèques, de club de jazz (Ronnie’s Scott), de restaurants… C’est un quartier vivant et agréable où sortir à Londres en soirée.

 

Concert dans un bar à Soho, Londres - Photo de speedwaystar
> Concert dans un bar à Soho, Londres – Photo de speedwaystar

 

Trafalquar square

Cette place commémore la victoire de l’Amiral Nelson lors de la bataille navale de Traflagar contre la flotte de Napoléon. Lieu de rassemblement politique, sportif ou culturel, la place a une place particulière pour les Londoniens. Chassés par des faucons dès 2000, les pigeons jadis innombrables sont désormais privés de graines et quittent la place progressivement.

 

National gallery museum

LE musée d’art de Londres à ne pas rater. Le meilleur de la peinture d’Europe occidentale du XIIe au XIXe siècle : Van Gogh, Leonardo da Vinci, Michel Angel, Vélasquez et Gainsborough… Plus sur la National Gallery de Londres.

 

National portrait gallery

Un musée original pour une découverte de Londres à travers les portraits de ceux qui ont marqué la ville. Un beau panorama de Trafalgar square depuis le restaurant. Plus sur la National portrait Gallery de Londres.

Toutes ces attraction sont accessibles par métro : Charing Cross (Northern and Bakerloo Lines) / Embankment (District and Circle lines) / Leicester Square (Northern and Piccadilly lines).

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Quartiers de Londres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.