Shoreditch est le quartier le plus clivant de Londres. Pour certains c’est la joie aussi pure qu’une course folle dans les champs de blé, pour d’autres c’est au mieux une blague à laquelle on sourit par politesse. Incontournable pour les amatrices et amateurs de street art.

"Art is trash" dans le quartier arty de Shoreditch à Londres.
« Art is trash » dans le quartier arty de Shoreditch à Londres.

Shoreditch est le quartier des nouveaux médias, start-up, des créatifs et freelances en tout genre.

Hipster à souhait et que l’on pourrait peut être considérer comme « alternatif » sous certains aspects… même s’il donne sous d’autres l’impression d’appartenir à la culture de masse. Bref, on s’en fout.

Si vous voulez découvrir un aspect différent du Londres propret, c’est par ici. Cela va vous plaire vous verrez.

Carte des quartiers de Londres

Le quartier de Shoreditch / Spitalfields (n°10 sur la carte) se trouve à l’est de Londres et au nord du quartier de la City (1). Il se prolonge un peu dans l’esprit plus au nord à Dalston et Hackney (11).

Comment accéder aux quartiers de Shoreditch / Spitalfields à Londres en métro ?

– Métro Old Street (Northern line),
– Métro Shoredich High Street (Overground).

Carte des quartiers de Londres : 1. La City 2. South Bank 3. Soho et Covent Garden 4. Westminster 5. Kensington et Chelsea 6. Fulham 7. Notting Hill 8. Primrose Hill 9. Camden Town 10. Shoreditch et East End 11. Dalston et Hackney 12. Brixton 13. Paddington 14. Hampstead Heath 15. Islington
Carte des quartiers de Londres : 1. La City 2. South Bank 3. Soho et Covent Garden 4. Westminster 5. Kensington et Chelsea 6. Fulham 7. Notting Hill 8. Primrose Hill 9. Camden Town 10. Shoreditch et East End 11. Dalston et Hackney 12. Brixton 13. Paddington 14. Hampstead Heath 15. Islington

Principales attractions du quartier de Shoreditch / Spitalfields

Street art. Londres est avec Paris et Berlin, l’une des capitales du street art. Shoreditch est l’un des coins les plus taggués, graffés et collés de Londres avec Hackney plus au nord.

Il y a de superbes oeuvres, drôles, poétiques, politiques, surprenantes. 

Bars et clubs. L’une des raisons principales de venir à Shoreditch est d’y sortir, boire un coup et danser.

Entre les bars à cocktail, les bars à bières ou à rhum, les bars-piscine-à-balles, les clubs électro, Rnb et dancehall, vous trouverez des lieux précis dans la carte détaillée en bas de page.

Little Saigon. Il y a pléthores d’endroits où manger dans le quartier, mais surprise ! une géniale surreprésentation de restaurants vietnamiens ouverts depuis les années 70. 

Remontez Kingsland Road à partir de Shoreditch church. Plein d’options pour un repas frais, bon et pas cher.

Dennis Sever’s house. Voici un lieu entre le musée, la performance de scénographe, le cabinet de curiosités et la plongée néo-réaliste dans l’histoire. 

Sewer’s house est un voyage sensoriel dans le Londres des siècle passés. Visitez la maison de tisseurs huguenots n’ayant jamais existé. Vous y trouverez le confort, l’élégance des maisons bourgeoises mais aussi la misère et la détresse des récits de Dickens. Un lieu original et mémorable.

Bricklane Market. Voici une très bonne option dans l’esprit : marché + street food + friperie + créateurs. 

De nombreuses friperies avec du stock et des prix abordables.

Et puis Rough Trade East, un magasin de musique à l’ambiance industrielle bluffant avec une offre large et pointue (Rock indé, hip-hop, électro…) : Idéal pour découvrir la crème de la meilleure scène musicale au monde depuis les années 1960 (la scène britannique) et les concerts à venir pendant votre séjour. Vinyl, CD, K7, tshirt, livres et autres bizarreries…

Rendez-vous juste à côté au Backyard Market pour dénicher de jolies choses (accessoires de mode, bijoux ou deco) à ramener dans vos valises ou à offrir à vos proches.

Old Spitalfields Market. Voici un marché couvert dans la tradition londonienne où l’on vient d’abord pour manger un bout en mode street food. Si vous êtes passé par Bricklane market, vous risquez d’être un peu déçu.

Il y a aussi un marché de créateurs (déco et mode surtout) et des friperies vintage entre autres. Vous pourrez tomber sur des perles mais ne mettez pas la barre trop haut, ce n’est pas toujours à tomber et c’est relativement cher.

Nomadic community garden. Voici un jardin partagé et un lieu haut en couleurs et insolite du coin.

C’est un fourre-tout créatif et chaotique. L’idée à la base est de proposer un lieu non marchand où les locaux puisse faire pousser quelques légumes et des fleurs en plus de se réunir et de créer.

On y trouve donc pêle mêle des bacs à plantes, des cahutes construites en mode recup, du street art et des sculpture avec tous ce qui s’assemble (ou pas), du mobilier en bois de palettes, des vieux pianos défoncés…

Certains viennent pour jardiner, d’autres pour papoter, certains pour fumer un joint, faire du roller, jouer au basket ou faire une fresque.

Itinéraire pour visiter Londres pendant un week-end


Dans notre itinéraire pour visiter Londres pendant un week-end ou plus.

 
Architecture moderniste à Berlin dans le marché de Spitafields à Shoreditch (Londres).
> Architecture moderniste à Berlin dans le marché de Spitalfields (Londres).
Street art à Shoreditch à Londres.
> Street art à Shoreditch à Londres.
Disquaire Rough trade à Shoreditch, Londres.
> Disquaire Rough trade à Shoreditch, Londres.

Hôtels, auberges et airbnb dans le quartier de Shoreditch à Londres

Tous les hébergements pour votre séjour à Londres :

L’histoire d’un quartier misérable en dehors de Londres

Shoreditch connu son premier âge d’or à l’époque de Shakespeare. Alors en dehors de Londres, les puritains en guenille s’y divertissaient en attendant la mort : Sexe, alcool et théâtre.

La troupe de Shakespeare commença à Shoreditch avant de rejoindre le quartier de Southwark sur la rive sud de la Tamise. Autre lieu de perdition à l’époque.

Affiche de théâtre à Shoreditch en 1867.
> Affiche de théâtre à Shoreditch en 1867.

Aucune trace ne subsiste de cette âge d’or si on peut l’appeler comme ça. Le quartier est misérable avant, pendant et après. Pauvreté, prostitution, criminalité pendant des siècles. Dickens sur 400 ans.

Le renouveau de Shoreditch devenu un quartier artistique branché

Alors voilà, personne n’avait particulièrement envie de s’y installer de peur de salir son karma au contact des murs. Dans les années 1990/1995, des artistes franchissent le pas d’abord, suivi par des start-ups. Ils profitent de bas loyers introuvables ailleurs à Londres pour s’y installer.

Street art d'Alexis Diaz sur les murs de Shoreditch à Londres.
> Street art d’Alexis Diaz sur les murs de Shoreditch à Londres.

Les entreprises créatives, médias, agences de pub et de comm‘ suivront. Puis les bars et cafés. Snacks et restaurants. Brocantes et disquaires. Magasins de vélos en bois et boutiques de graines germées ou non.

Le phénomème de gentrification n’a rien d’original à Londres. Il a touché de nombreux quartiers : Notting Hill, Brixton, Saint Pancras, Camden Town étaient des lieux alternatifs ou/et marginaux avant de se transformer en quartier tendance-créatif-bourgeois-plus-tres-créatif-et-cher.

Shoreditch est devenu l’archétype de la gentrification et de l’ « hipsterisation ». Si cela ne vous parle pas, regardez la vidéo pour comprendre.

D’un côté du street art, des friperies et magasins de disques ENORMES (en taille et en choix, c’est pour ça les majuscules, mais je ne le referait plus, promis). Un côté délabré, romantique-glauque, industriel dans l’est Londonien près des quartier de Whitechapel et Liverpool Street.

Graffiti de Stik sur Turville Street à Londres.
> Graffiti de Stik sur Turville Street à Londres.
Pochoir de chat par C215 sur Chance Street à Shoreditch.
> Pochoir de chat par C215 sur Chance Street à Shoreditch.
Gris bleu à Shoreditch à Londres.
> Gris bleu à Shoreditch à Londres.
Oeuvre d'Id-iom à Heneage Street dans le quartier de Shoreditch.
> Oeuvre d’Id-iom à Heneage Street dans le quartier de Shoreditch.
Affiche de Donk à Londres, toujours à Shoreditch.
> Affiche de Donk à Londres, toujours à Shoreditch.
Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.
> Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.
Paté de maisons délabrées du quartier de Spitafields à proximité de Shoreditch.
> Paté de maisons délabrées du quartier de Spitafields à proximité de Shoreditch.
> « Love will tear us apart again » Joy Division et Super héros sur les murs de Shoreditch à Londres.
Graffiti sur Pedley Street à Londres.
> Graffiti sur Pedley Street à Londres.
Street art, accordéon et royauté.
> Street art, accordéon et royauté.

De l’autre côté des start-ups et des compagnies créatives avec la vie qui va avec :

  • Des cafés uberstylés (eh non pas tant que ça ou alors stylé signifie sobre, minimaliste, en bois, scandinave, Ikea version entrepôt),
  • des brocantes pas inintéressantes mais hors de prix. J’ai en tête Spitalfields market…
  • Des  food trucks (vegan ou pas) originaux et savoureux,
  • Une faune « créative » et « originale » à barbe ou à vélo, bonnets sur la tête, haut ou bas de jogging en polyester brillant année 80, tatouage sur le bras, bière artisanale à la main.

Alors voilà, si vous êtes allergique aux lieux « hipsters » un brin m’as-tu-vu, Shoreditch vous donnera des boutons.

Si au contraire, vous appréciez avec ou sans ironie les ambiances « alternatives », « innovantes », artistique, décontractée et sympathique dans l’ensemble, Shoreditch vous comblera plus que Mayfair ou Camden. Et ce n’est déjà pas si mal.

"Vote Igor" Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.
> « Vote Igor » Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.
Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.
> Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.
Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.
> Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.
Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.
> Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.
Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.
> Street art dans le quartier de Shoreditch à Londres.

Carte de tourisme : Lieux du guide de Londres

Cliquer sur cette icône pour sélectionner / désélectionner les calques de la carte de Londres : Hôtels, monuments, musées, parcs, bars, où sortir, shopping…

Où dormir à Londres

 

Pour séjourner à Londres, voici nos suggestions d’hébergements en fonction de votre budget :

Auberges de jeunesse à Londres à partir de 30 euros
Hotels du centre de Londres
Hotels de charme à Londres


Shoreditch à Londres, street art et quartier hipster
"Art is trash" dans le quartier arty de Shoreditch à Londres.

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.