Musée British Museum à Londres, Antiquité et histoire du monde [Bloomsbury]

Le British Museum, à Londres (Royaume-Uni), est l’un des plus importants et l’un des plus anciens musées au monde. Depuis 1753, il regroupe des objets insolites, rares et originaux du monde entiers de la préhistoire à nos jours…

La Grande Vague d'Hokusaï (1829) au British Museum de Londres. Photo de Marie-Lan Nguyen

> La Grande Vague d’Hokusai (1829) au British Museum de Londres. Photo de Marie-Lan Nguyen

 

Le British Museum est situé dans le quartier de Bloomsbury au nord du quartier de Covent garden (Soho) à proximité de l’artère commerçante d’Oxford Street.

 

Histoire du British Museum

En 1753, le parlement décide de l’achat des collections du médecin Sir Hans Sloane et du comte d’Oxford, Robert Harley. Cet héritage est enrichi par plusieurs grandes collections de souches royales : Livres, manuscrits, pièces de monnaie….Certains objets exposés sont le fait de pillage et de butins de guerre (Les marbres d’Elgin) mais la charte de 1753, mentionne que le British Museum n’est autorisé à restituer aucun bien à qui que ce soit ! 

En 1963, les collections liées à l’histoire naturelle sont transférées à South Kensington dans le Muséum d’histoire naturelle de Londres (Natural History Museum).

En 2000, l’architecte Foster rénove la grande cour (Great Court) située juste après l’entrée principale. Recouverte d’un toit en verre et en acier alvéolé de 0.8 hectares, la première place couverte de Londres est baignée de lumière.

En 2016, la bibliothèque, le Reading Room est toujours fermé. Les consultations continuent sur l’avenir du lieu.

 

 

La grande cour du British Museum de Londres, oeuvre de l'architecte Norman Foster.

> La grande cour du British Museum de Londres, oeuvre de l’architecte Norman Foster. Photo de Eric Pouhier.

 

Les collections du British museum

Le British Museum est un musée dans un sens très classique. Il présente sans grande originalité et sans pédagogie de très nombreuses œuvres. Parmi les plus merveilleuses de l’humanité.

Réflexe assez naturelle, les visiteurs parcourent les salles rapidement (pour tout voir) sans finalement apprendre grand chose sur les civilisations présentées : contexte historique, lieux géographiques, croyance et mœurs…

3 conseils pour profiter de votre visite :

  • Il faut redoubler de curiosité pour « préparer » sa visite – en « étudiant » les civilisations qui vous intéresse le plus. Ou alors juste défiler devant et essayer d’en tirer le maximum d’émotions et de connaissances.
  • Se limiter à un espace réduit des collections pour en apprécier la richesse. Le musée est gratuit, vous pourrez toujours y revenir un jour si vous avez peur d’en manquer un bout.
  • L’utilisation d’un audioguide est recommandée pour une visite plus enrichissante du British Museum.   

Les collections du musée comprennent statues, momies, montres, horloges, casques, boucliers, épées de samourais, totems, tableaux, bol à thé, poteries, instruments de musiques, crânes, tableaux, textiles, dessins…

 

Les collections sont reparties par zone géographique et historique :

  • Grande Bretagne préhistorique et romaine.
  • Europe avec les fameuses « Lewis Chessmen », des pièces d’échecs en ivoire de morse fabriquées en Scandinavie au XIIe siècle !
  • Moyen Orient avec des antiquités de la Mésopotamie (avec des objets assyriens, sumériens et babyloniens) et des œuvres d’art islamique.
  • Égypte, la plus importante collection d’antiquités égyptienne après la collection du musée du Caire avec notamment des statues et des momies. Le musée comporte la pierre de Rosette. L’étude des hiéroglyphes de la stèle permit à Champollion de percer les mystères de l’écriture egyptienne. Les passionnées de l Egypte ancienne pourront visiter un autre musée londonien
  • Grèce et Rome, parmi les collections les plus riches du monde avec des sculptures, des bijoux, des vases et la majeure partie du statuaire et de la frise du Parthénon (appelé aussi marbres d’Englin) d’Athènes. La Grèce a demandé sa restitution au British Museum. Les sculptures ont été retiré quand la Grèce était sous domination ottomane. Pour l’anecdote, l’Acropole était alors une base militaire.
  • Asie, avec des porcelaines chinoises, des sculptures indiennes, des œuvres d’art bouddhique coréenne et tibetaine…
  • Afrique, Océanie et Amériques, des objets de culte des Azteques, des Mayas, des Inuits et des Amérindiens (ou Indiens d’Amérique).

 

Mosaïque d'Ur en Mésopotamie, actuel Irak (-2600 avant notre ère !).

> Mosaïque d’Ur en Mésopotamie, actuel Irak (-2600 avant notre ère !).

Fresque égyptienne originaire de Thèbes (-1400 avant notre ère) - Photo de Yann Forget

> Fresque égyptienne illustrant un beau jardin originaire de Thèbes (-1400 avant notre ère) – Photo de Yann Forget

Statue hindou de Nandi, taureau fort et viril servant de monture de Shiva - Photo de Pymouss

> Statue hindou de Nandi, taureau fort et viril servant de monture de Shiva (1500) – Photo de Pymouss

Muhammad Jaffar  sapé comme un prince, la guitare à la main en mode drague (1590)

> Miniature persane : Muhammad Jaffar sapé comme un prince, la guitare à la main en mode drague (1590).

 

Le British Museum, c’est aussi…

  • Nombre d’œuvres 6 000 000 d’œuvres dont 50 000 en exposition.
  • Superficie 13,5 hectares.
  • Date d’ouverture 1753.
  • Nombre de visiteurs / an 4 600 000 (en 2006).
  • 94 salles.
  • 4 km de galeries.

Karl Marx écrivit le Capital dans la salle de lecture circulaire (Reading room). Gandhi y étudiait.

 

Photo panoramique du Reading Room du British Museum. Photo de David Iliff

> Photo panoramique du Reading Room du British Museum où « Le Capital » fût écrit. Photo de David Iliff

Sir Norman Foster, l’architecte de la grande court du British Museum est également l’architecte de l’aéroport de Londres Stansted, du Millenium bridge, de l’Hotel de ville de Londres et de 30 St Mary Axe appellé également Tour Swiss Re, Gherkin ou le Cornichon. Ce qui en fait l’un des architectes les plus emblématique du nouveau Londres.

En 2002, 40% des Anglais etaient pour la restitution à la Grèce des statues du Parthénon (Marbres d’Elgin) contre 16% qui y étaient opposés.

 

Informations pratiques sur le British Museum

Le British Museum est situé dans le quartier de Bloomsbury au nord du quartier de Soho.

Horaire d’ouverture : 10.00 – 17.30. Certaines galeries du British Museum sont ouvertes plus tard, les jeudis et vendredis.
Metro :
  Holborn (Central line et Piccadilly line), Tottenham Court Road (Central line et Northern line – embranchement Charing Cross), Russell Square (Piccadilly line), Goodge Street (Northern line – embranchement Charing Cross), Covent Garden (Piccadilly line), Euston (Northern line et Victoria line).
Prix de l’entrée au musée : Gratuit.

Adresse du musée : Great Russell Street London WC1B 3DG
Site officiel du musée : British museum de Londres

Itinéraire à Londres pour un week-end
Dans notre itinéraire pour découvrir Londres en un week-end.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Musées de Londres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.