Histoire de Lisbonne : De la fondation à la capitale du Portugal

Lisbonne est l’une des plus anciennes villes européennes. Son histoire commence au néolithique avec la présence d’Ibères et de Celtes, mais les historiens considèrent que la ville fût fondée en -1200 par les Phéniciens, probablement originaires de Tyr au sud du Liban.

 

Siege de Lisbonne alors musulmane - on devine l'Alfama sous le chateau - par les Croisés et les Portugais - Peinture de Roque Gameiro

> Siege de Lisbonne alors musulmane – on devine l’Alfama sous le chateau – par les Croisés et les Portugais – Peinture de Roque Gameiro

 

 

Découvrez l’histoire passionnante de Lisbonne sur place ! Participez à une visite guidée du centre historique (ou en privé jusqu’à 6 personnes).

 

 

Lisbonne à l’antiquité : Phénicienne, Carthaginoise et Romaine…

 

Le site est parfait pour devenir un comptoir, à la fois à l’embouchure du Tage, plus long fleuve de la péninsule, sur un port naturel et sur la route de la Méditerranée à l’Atlantique. 

Les Phéniciens vont alors chercher l’étain jusqu’en Cornouailles pour produire du bronze. lls échangent métaux précieux, produits manufacturés, sel, poisson salé et chevaux.

Vers -400, Carthage prend le dessus et 200 ans plus tard, les Carthaginois sont chassés par les Romains lors de la 2e guerre punique.

 

Illustration des Phéniciens : marins et marchands.

> Illustration des Phéniciens : marins et marchands.

Carte du territoire sous la domination de Carthage avant la 2e guerre punique (-218 avant Jésus Christ).

> Carte du territoire sous la domination de Carthage avant la 2e guerre punique (-218 avant Jésus Christ).

 

 

Les Romains fortifient la ville pour se protéger des Celtes puis sont construits un grand théâtre romain, des thermes, des temples dédiés à Jupiter, Diane, Cybèle, un forum et une nécropole. Lisbonne exporte alors du garum, une sauce de poisson salé très prisé, du vin et du sel. 

 

Représentation de Cybèle, Grande déesse de la fertilité. Elle deviendra la Marie chrétienne.

> Représentation de Cybèle, Grande déesse de la fertilité. Elle deviendra la Marie chrétienne.

Illustration possible du Theâtre Romain de Lisbonne.

> Illustration possible du Theâtre Romain de Lisbonne.

 

 

L’arrivée des « Barbares » marque une nouvelle étape. Les Vandales envahissent la ville en 408, puis c’est le tour des Alains et les Wisigoths.

 

Carte des grandes invasions barbares en Europe de 100 à 500 après JC.

> Carte des grandes invasions barbares en Europe de 100 à 500 après JC.

 

 

Lisbonne, ville musulmane arabo-berbère

 

En 714, Lisbonne devient musulmane. La ville passera sous la domination des Omeyyade de Damas puis des Almoravides berbère dont Marrakech fût la capitale. Pour en savoir plus sur l’évolution politique de l’empire islamique.

Une partie des habitants se convertissent à l’Islam, ce qui les soustraient de l’impot sans leur ouvrir pour autant des possibilités d’évolution sociale. Les non musulmans, Chrétiens et Juifs sont soumis à un impôt.

La ville retrouve de sa superbe et est vers 900 l’une des villes les plus peuplées d’Europe avec Constantinople, Salonique, Séville et Cordoue avec une population d’environ 100 000 habitants.

 

Chateau maure de l'Alhambra à Grenade en Andalousie.

> Chateau maure de l’Alhambra à Grenade en Andalousie.

Grande Mosquée des Omeyyades à Damas.

> Grande Mosquée des Omeyyades à Damas.

Constantinople vers 1400 avec la Cathédrale de Sainte Sophie au premier plan.

> Constantinople vers 1400 avec la Cathédrale de Sainte Sophie au premier plan.

Partage de la Méditerranée entre L'empire islamique et l'empire byzantin du 7e au 11è siècle.

> Partage de la Méditerranée entre L’empire islamique et l’empire byzantin du 7e au 11è siècle.

 

 

Les Maures améliorent l’irrigation des terres agricoles permettant plusieurs récoltes par an. 

Ils construisent une grande mosquée, un château, un palais du gouverneur, une médina sur le quartier de l’Alfama, une citadelle sur la rive sud du Tage pour protéger la ville et une nouvelle enceinte.

La ville arabe subit les attaques des Vikings et des Chrétiens.

 

Ruelles de la médina de Fès comparable à ce qui devait se trouver à Lisbonne pendant l'époque musulmane.

> Ruelles de la médina de Fès comparable à ce qui devait se trouver à Lisbonne pendant l’époque musulmane.

Faience arabe que l'on retrouvera ensuite indirectement dans les azulejos.

> Faience arabe que l’on retrouvera ensuite indirectement dans les azulejos.

Système d'irrigation à la base d'un développement agricole de Lisbonne.

> Système d’irrigation à la base d’un développement agricole de Lisbonne.

 

 

En 1147, le siège des Portugais et des Croisés permet de prendre Lisbonne. Massacre, pillage et 30 000 personnes réduites en esclavage. 

La grande mosquée est transformée en cathédrale. Parce que la vie fait bien les choses, la dépouille de Saint Vincent, le patron de la ville, accoste sur une barque tirée par deux corbeaux. La microbrasserie Dos Corvos, « les deux corbeaux », s’inspire de cet évènement.

Les musulmans survivants sont cantonnés au quartier de la Mouraria sous la colline du château Saint Georges à l’opposé du quartier de l’Alfama.

 

Illustration d'un drakkar viking, bateau capable de naviguer sur mer comme de remonter les fleuves et rivière.

> Illustration d’un drakkar viking, bateau capable de naviguer sur mer comme de remonter les fleuves et rivières.

Face à face entre Croisés et Musulmans pendant les Croisades.

> Face à face entre Croisés et Musulmans pendant les Croisades.

Fouille archéologique dans le cloître de la Cathédrale Sé à Lisbonne.

> Fouilles archéologiques dans le cloître de la Cathédrale Sé à Lisbonne.

Statue de Saint Vincent le patron de Lisbonne.

> Statue de Saint Vincent le patron de Lisbonne.

 

 

Lisbonne tourne une nouvelle page de son histoire. Elle fût 800 ans phénicienne, 200 ans carthaginoise, 600 ans romaine, 300 ans « barbare » et 400 ans musulmane avant de bientôt devenir la capitale du Portugal.

 

 

Découvrez l’histoire passionnante de Lisbonne sur place ! Participez à une visite guidée du centre historique (ou en privé jusqu’à 6 personnes).

 

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Atmosphere Lisbonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.