Le jardin de Majorelle est un jardin botanique et un musée d’ethnologie consacré aux berbères. C’est l’un des lieux les plus visités et les plus agréables de Marrakech. Très touristique mais vraiment incontournable !

Maison et jardin Majorelle à Marrakech au milieu des cactus. Le bleu Majorelle restera longtemps dans un coin de votre tête.
Maison et jardin Majorelle à Marrakech au milieu des cactus. Le bleu Majorelle restera longtemps dans un coin de votre tête.

Le jardin de Majorelle est un bijou dans le quartier de Guéliz au nord-ouest de la Médina de Marrakech.

Pourquoi visiter le Jardin Majorelle ?

C’est à la fois le jardin le plus surprenant de la ville et son musée d’ethnologie sur les Berbères est l’un des plus intéressants et des plus riches de Marrakech.

Un café-restaurant, une librairie, une boutique de mode et une galerie d’affiches de Saint-Laurent complète le lieu.

Le Musée Yves-Saint- Laurent consacré au grand couturier et ancien propriétaire du jardin se trouve dans la même rue.

Bon à savoir : Il s’agit de l’attraction touristique payante la plus visitée à Marrakech. Pensez à réserver le plus tôt possible pour être sûr d’avoir une place, la jauge est fixe et assez réduite en comparaison du nombre de touristes en visite à Marrakech.

Aucune billetterie sur place, les billets doivent être achetés à l’avance en ligne.

Fil d'attente devant le Jardin Majorelle à Marrakech.
Fil d’attente devant le Jardin Majorelle à Marrakech.
Powered by GetYourGuide

Histoire de la maison du peintre Majorelle

Fils de l’ébéniste art nouveau Louis Majorelle, Jacques s’inscrit à l’École des beaux-arts de Nancy en section Architecture et Décoration.

Après avoir suivi une formation de peintre à Paris, il voyage en Espagne, en Italie et en Égypte.

En 1917, il arrive au Maroc et s’installe à Marrakech. Après une première expédition dans le sud du pays. Il publie à son retour Carnet de route d’un peintre dans l’Atlas et l’Anti-Atlas. Il peint le plafond de l’hôtel de luxe La Mamounia de Marrakech.

Forteresse dans l'Atlas au Maroc sous le pinceau du peintre Jacques Majorelle.
Forteresse dans l’Atlas ou Anti-Atlas au Maroc sous le pinceau du peintre Jacques Majorelle.

À partir de l’été 1929, Jacques Majorelle commande la construction d’une villa-atelier par le cabinet d’architectes Robert Poisson & Paul Sinoir. Elle aura un style architectural alliant des éléments mauresques et Art déco, ce qui était novateur pour l’époque. Au premier étage, il aménage sa résidence principale, tandis qu’au rez-de-chaussée se trouve un vaste atelier destiné à la création de ses tableaux.

Dans son œuvre, Majorelle cherche à réinventer l’orientalisme. Au début des années 1930, il produit des nus de femmes noires.

Autre vue sur la maison d'architecte construite pour Majorelle dans un style art-deco-cubiste-inspiré-de-Corbusier à Marrakech.
> Autre vue sur la maison d’architecte construite pour Majorelle dans un style art-deco-cubiste-inspiré-de-Corbusier à Marrakech.
"Kasbah rouge", oeuvre de Jacques Majorelle
« Kasbah rouge », oeuvre de Jacques Majorelle
"Vendeurs de dattes au souk de Marrakech", peinture de Jacques Majorelle
« Vendeurs de dattes au souk de Marrakech », peinture de Jacques Majorelle

Jardin islamique avec un twist et des cactus

Doté d’une passion pour la botanique, il crée son propre jardin botanique, s’inspirant des jardins islamiques (dont le Jardin Secret est un autre exemple) tout en mêlant la luxuriance tropicale à des éléments impressionnistes. Ce jardin, décrit comme une « cathédrale de formes et de couleurs », est organisé autour d’un long bassin central, offrant une diversité d’ambiances où une multitude d’oiseaux ont trouvé refuge.

Il constitue une œuvre vivante en perpétuel mouvement, abritant des plantes exotiques et des espèces rares ramenées de ses voyages à travers le monde : cactus d’Amérique du Sud, yuccas, nénuphars, lotus, nymphéas, jasmins, bougainvillées, palmiers, cocotiers, bananiers, bambous, caroubiers, agaves, cyprès, etc. Agrémenté de fontaines, de bassins, de jets d’eau, de jarres en céramique, d’allées et de pergolas, ce jardin représente une création vivante à part entière.

Une allée du jardin Majorelle à Marrakech au Maroc.
> Une allée du jardin Majorelle à Marrakech au Maroc.
Là où le mot "cathédrale" prend tous son sens. Dans le jardin Majorelle à Marrakech.
> Là où le mot « cathédrale » prend tous son sens. Dans le jardin Majorelle à Marrakech.

En 1937, il peint sa villa de couleurs vives, dominées par un bleu outremer, un bleu intense teinté de violet qu’il utilisera pour peindre sa maison puis des éléments de son jardin et auquel il donne son nom : Bleu Majorelle. 

Lorsque le peintre meurt, la villa est laissée quelques années à l’abandon avant d’être racheté par Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé.

Ils rénoveront le jardin avec l’aide du botaniste Abderrazzak Benchaâbane et surtout créeront l’un des musées les plus intéressants de Marrakech dédiés aux Berbères, l’ethnie majoritaire du Maroc.

Qu’est ce que le « Bleu Majorelle » ?

L’un des attraits principaux du jardin tient au contraste entre les couleurs utilisées.

Ce bleu est en fait un bleu légèrement violacé, censé inspirer la détente, la relaxation, utilisant à cet effet sa légère teinte de violet pour adoucir sa couleur.

Sur l’échelle RVB, le bleu Majorelle se décompose entre :

  • 96 de rouge,
  • 80 de vert,
  • 220 de bleu.

Dans le modèle de couleur RVB #6050dc est constitué de 37.65% de rouge, 31.37% de vert et le bleu à 86.27%.

Le contraste magique entre le bleu Majorelle, le jaune et la végétation du jardin.
> Le contraste magique entre le bleu Majorelle, le jaune et la végétation du jardin.
Pergola au dessus du café du jardin Majorelle à Marrakech.
> Pergola au dessus du café du jardin Majorelle à Marrakech.
Powered by GetYourGuide

Jardin botanique de Majorelle aujourd’hui

Le jardin de Majorelle se compose d’une bambouseraie, d’un jardin de cactus, d’un plan d’eau habité de carpes et fontaines, d’arbustes, d’arbres, plantes grasses et de fleurs.

Plan du jardin de Majorelle à Marrakech avec son admirable musée berbère.
> Plan du jardin de Majorelle à Marrakech avec son admirable musée berbère. Photo de Saltassine

Vous y trouverez des palmiers, cactus, un magnifique faux pistachier, des yuccas, bananiers, nénuphars, lotus, nymphéas, jasmins, bougainvillées, palmiers, cocotiers, bananiers, bambous, caroubiers, agaves, cyprès… le tout orné de fontaines, bassins, jets d’eau, jarres en céramique, allées, pergolas…

Le jardin est bien entretenu et offre le calme et la sérénité à quelques minutes de la Médina. Prenez le temps de la parcourir même si les touristes sont nombreux.

Les formes les plus extraordinaires mises en valeurs dans les pots aux couleurs vives inoubliables, notamment Le jaune et le bleu majorelle.

Une cascade de couleurs et de forme où le peintre Majorelle allait puiser son inspiration.
> Une cascade de couleurs et de forme où le peintre Majorelle allait puiser son inspiration.
Jardin Majorelle à Marrakech : Fontaine et couleurs spectaculaires entre peinture et végétaux en fleurs.
> Jardin Majorelle à Marrakech : Fontaine et couleurs spectaculaires entre peinture et végétaux en fleurs.

Musée Pierre Bergé sur les arts berbères : Superbe musée d’ethnologie

Les Berbères sont l’ethnie majoritaire du Maroc. Ce musée met en évidence la culture, les rites et croyances à travers une superbe collection d’objets : Objets de culte, mobiliers, instruments de musique, habits et accessoires…

Le musée est dans sa forme tout aussi exceptionnelle avec des belles pièces couvertes d’un bois de cèdre à l’odeur entêtante, des explications claires et intéressantes, une belle lumière… Bref, un musée incontournable pour comprendre la richesse et la complexité de la culture marocaine.

Les photos sont malheureusement interdites.

Galerie d'affiches : Les voeux "Love" envoyés chaque année par Yves Saint Laurent à ses amis.
> Galerie d’affiches : Les voeux « Love » envoyés chaque année par Yves Saint Laurent à ses amis.

Toutes nos photos du jardin de Majorelle à Marrakech.

Informations pratiques (horaires et tarifs) : jardin Majorelle à Marrakech

Le jardin de Majorelle se trouve dans le quartier de Guéliz au nord-ouest de la Médina.

Adresse : Rue Yves Saint Laurent، Marrakesh 40090, Maroc
Horaires d’ouverture : Le Jardin Majorelle et le Musée Pierre Bergé des Arts Berbères sont ouverts tous les jours de la semaine,
de 8h à 18h30. La dernière entrée est à 18h. Le Musée Yves Saint Laurent Marrakech est ouvert tous les jours, sauf le mercredi,
de 10h à 18h30. La dernière entrée est à 18h.


Prix de la visite (en 2023) : Jardin Majorelle : 150 DH (Environ 15€). Jardin Majorelle + Musée des arts berbères : 200 DH (Environ 20€). Musée Yves Saint-Laurent : 130 DH (Environ 13€). Pass Jardin Majorelle + Musée des arts berbères + Musée Yves Saint-Laurent : 300 DH (Environ 30€).

Afin de profiter au mieux de la visite au Jardin Majorelle, il est recommandé de réserver son billet en ligne le plus tôt possible pour avoir de la disponibilité sur le créneau horaire sélectionné.

Site officiel : https://www.jardinmajorelle.com

Itinéraire pour visiter Marrakech pendant un week-end.


Dans notre itinéraire pour visiter Marrakech pendant un week-end.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carte de Marrakech : Lieux du guide touristique

Retrouvez tous les lieux du guide à visiter sur la carte de Marrakech (Maroc) : Hôtels et hébergements selon votre budget, monuments incontournables, musées essentiels, jardins et piscines magiques, où sortir, shopping…

Bon plan ! Vous pouvez télécharger gratuitement la carte pour une utilisation hors connexion.

Où dormir à Marrakech au Maroc en 2024 ? Sélections d’hébergements jolis, centraux ou pas chers

 

Pour séjourner à Marrakech (Maroc), voici nos suggestions d’hébergements en fonction de votre budget :

Auberges de jeunesse à Marrakech à partir de… 6 euros
Hotels pas chers de Marrakech à partir de 67 euros
Hotels de luxe à Marrakech à partir de 143 euros et autour de Marrakech

Booking.com

You are currently viewing Jardin Majorelle et musée berbère à Marrakech : Incontournables !
Maison et jardin Majorelle à Marrakech au milieu des cactus. Le bleu Majorelle restera longtemps dans un coin de votre tête.

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher sur ce site Type then hit enter to search