Vous ne verrez pas cette Varsovie orthodoxe, beaucoup trop douloureuse pour survivre à l’époque, mais si l’histoire et l’architecture vous intéressent vous serez content de la découvrir ici.

 

> Cathédrale orthodoxe Alexander Nevsky à Varsovie détruite après l'indépendance de la Pologne en 1919.
> Cathédrale orthodoxe Alexander Nevsky à Varsovie détruite après l’indépendance de la Pologne en 1919.

 

 

Avant que les nazis puis les communistes transforment à jamais le visage de Varsovie, les Varsoviens de l’entre deux guerres ont à leur compte quelques destructions regrettables.

 

Occupation russe de Varsovie

 

Après le 2e partage de la Pologne entre Russie, Prusse et Autriche Hongrie, les Polonais ont menés des combats désespérés pour retrouver leur indépendance. La capitale polonaise en a payé le prix le plus lourd.

La politique russe de répression, de déportation en Sibérie et de russification s’intensifie. 

 

En 1919, le traité de Versailles a redonné son indépendance à la Pologne, 130 ans après la partition du royaume. Varsovie quitte le giron de l’empire tsariste pour redevenir la capitale de la Pologne.

La haine contre l’ancien occupant russe est forte.

 

 Histoire presque simple de Varsovie.

 

 

Cathédrale Alexandre Nevsky de Varsovie

 

La cathédrale Alexander Nevsky est construite en 1912. Elle occupe l’une des plus belles places de Varsovie, la place Pilsudski, à proximité du Palais et du jardin de Saxe.

La décision de détruire ce symbole de l’oppression tsariste est envisagée peu après l’indépendance retrouvée de la Pologne en 1919. Bien que des voix s’y opposent, elles sont taxées de manque de patriotisme et bientôt la décision est prise. 

En 1926, soit 14 ans après sa consécration, la cathédrale est détruite.

 

Cathédrale orthodoxe Alexander Nevsky à Varsovie après 1912.
> Cathédrale orthodoxe Alexander Nevsky à Varsovie après 1912.
Destruction de la Cathédrale orthodoxe Alexander Nevsky à Varsovie.
> Destruction de la Cathédrale orthodoxe Alexander Nevsky à Varsovie.
Fragment d'une mosaique de la Cathédrale orthodoxe Alexander Nevsky à Varsovie. Photo d'Adrian Grycuk
> Fragment d’une mosaique de la Cathédrale orthodoxe Alexander Nevsky à Varsovie. Photo d’Adrian Grycuk

 

 

Ce ne sera malheureusement pas la seule église orthodoxe détruite à Varsovie ou en Pologne. Il est à parier que Staline aurait lui aussi dynamité la cathédrale, comme il le fit avec celle du Christ Sauveur en 1931 à Moscou.

Quelle ironie que de penser que les Varsoviens prirent une décision que Staline aurait approuvé.

 

> Eglise orthodoxe de l'archange Saint Michel à Varsovie avant 1920. Détruite depuis.
> Eglise orthodoxe de l’archange Saint Michel à Varsovie avant 1920. Détruite depuis.
> Eglise orthodoxe Sainte Olga à Varsovie détruite en 1935.
> Eglise orthodoxe Sainte Olga à Varsovie détruite en 1935.

 

 

Deux églises orthodoxes de Varsovie seront laissées intactes : Une sur la rive droite de Varsovie avec l’église Saint Magdalène et une autre près du cimetière orthodoxe du quartier de Wola.

 

Pour en savoir plus sur la campagne de destruction des lieux de culte orthodoxe entre 1919 et 1939.

 

En 2015, pour la première fois depuis plus de 100 ans une nouvelle église orthodoxe est en construction à Varsovie. Elle rappellera par sa forme et par son nom l’église de Sainte Sophie à Istanbul.

 


Destruction des églises orthodoxes à Varsovie entre 1919 et 1939
Vue aérienne de la Cathedrale Alexander Nevsky à Varsovie avant sa destruction.

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.