Place Venceslas à Prague : Symbole de l’indépendance tchèque [Nove Mesto]

La place Venceslas de Prague est passée par de nombreuses cases au cours de son histoire. Les plus glorieuses ont laissé un patrimoine architecturale magnifique et quelques souvenirs inoubliables d’union nationale.

 

Grand Hotel Europa et Meran Hotel sur la place Venceslas de Prague © Raimond Spekking

> Grand Hotel Europa et Meran Hotel sur la place Venceslas de Prague © Photo Raimond Spekking

 

 

La Place Venceslas se trouve dans le centre de Prague entre la Vieille-Ville et la Nouvelle-Ville (Nove Mesto).

 

 

Place Venceslas aujourd’hui

 

Les touristes aiment les statues. De nombreuses photos de Prague reprennent donc la statue de Venceslas à cheval, la plus emblématique de la ville.

 

Statue du Roi Venceslas sur la place du même nom à Prague.

> Statue du Roi Venceslas sur la place du même nom à Prague.

 

 

La place bouillonne de vie, voitures, tramway, touristes… Les constructions art nouveau et art déco se font face. On retiendra l’architecture comme une très bonne raison de s’y rendre. Et l’histoire mouvementée de la place biensûr.

Moins glorieux, le tourisme de masse a eu pour conséquence de mettre sur et autour de la place Venceslas de nombreux fast-foods, hotels, casinos, clubs de strip-tease… et dealers la nuit.

 

 

Origine de la place Venceslas à Prague

 

La création de la Nouvelle Ville (Nove Mesto) par Charles IV s’accompagna par la création de trois grandes places destinées aux marchés de la ville. La place de Venceslas (Vaclavske namesti) destinée au marché aux chevaux fut la plus grande.

Aujourd’hui fermée par le Musée national de Prague, la place l’était alors par une porte dans les fortifications de la ville.

 

 

Place de la dépendance et de l’indépendance des Tchèques

 

Aucun autre lieu de Prague ne symbole mieux l’aspiration du peuple tchèque à la liberté et à l’indépendance.

En 1848, le printemps des peuples fleurit en l’Europe. L’écho est particulièrement fort en Europe centrale à Prague et à Budapest alors sous la domination autrichienne des Hasbourgs. La place Venceslas est un point fort de ralliement et de manifestation pour les insurgés.

En 1918, l’Autriche-Hongrie n’est plus. De grandes manifestations ont lieu sur la place Venceslas. Les Tchèques réclament l’indépendance. Le Traité de Versailles promulgué en 1920 répond aux aspirations tchèques. La Bohème retrouve son indépendance 300 ans après la défaite de la Montagne Blanche.

Depuis 1948 et jusqu’à la chute de la République démocratique de Tchécoslovaquie, la place Venceslas sera le lieu du défilé du 1er mai. Les communistes ne manquent pas une occasion de détourner un symbole.

En 1968, les chars du pacte de Varsovie sont à Prague. Le parfum du Printemps de Prague n’est pas du goût de Moscou. Les Praguoises et les Praguois manifestent, bloquent les chars. Rien n’y fait.

En janvier 1969, un étudiant, Jan Palach s’immole sur la place au pied de la statue de Saint Venceslas à cheval. Sa protestation contre l’occupation soviétique aura un impact symbolique dans le monde entier.

Enfin en 1989, la place est encore le lieu de manifestation. 1 000 000 de personnes le 23 et 24 novembre. Toute la ville est dans la rue. Tous les regards sont collés aux lèvres de Vaclav Havel, de Dubcek, des écclésiastiques et des ouvriers venus s’adresser à la foule…

 

Enregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Monuments de Prague

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *