Marrakech est l’une des capitales artistiques de l’Afrique du Nord les plus stimulantes. La ville connait depuis quelques années une effervescence créative avec l’ouverture régulière de nouvelles galeries d’art. Voici notre tour arty pour dépasser avec envie et enthousiasme l’imaginaire orientaliste.

Intérieur du Loft Art Gallery à Marrakech lors d'une expo de Mous Lamrabat.
Galerie d’art : Intérieur du Loft Art Gallery à Marrakech lors d’une expo de Mous Lamrabat.

À la différence des musées d’art que vous trouverez dans différents quartiers de la ville (Medina, Casbah, Palmeraie et ailleurs), les galeries d’art de Marrakech se trouvent pour l’essentiel dans le quartier du Guéliz. La plupart se trouvent dans l’espace de quelques rues voisines, dans ce qui s’apparente à un territoire imaginaire : la Rue de Yougoslavie.

Cette proximité permet de passer de l’une à l’autre sans effort avec légèreté et curiosité. Oui oui.

La visite des galeries est gratuite (ce qui n’est jamais le cas des musées à Marrakech) et il est souvent possible d’avoir des échanges intéressants avec les galeristes. Ce serait vraiment dommage de s’en priver.

Architecture : Si vous aimez l’art et l’architecture d’inspiration Art deco, la visite de l’ancien quartier français (le Guéliz donc) est une bonne idée. Vous y trouverez de nombreux bâtiments : Immeubles résidentiels, siège d’entreprise, cafés et même une église ! Le style architectural et les palmiers donnent un air de Los Angeles à la ville.

Carte des galeries d’art de Marrakech

Loft Art Gallery

Cette nouvelle galerie a ouvert dans le quartier du Guéliz au début 2024. Il s’agit d’une succursale d’une galerie éponyme du quartier du Triangle d’or à Casablanca.

La galerie expose des artistes marocains, africains ou traitant de l’Afrique. La valeur cardinale du lieu étant l’ouverture sur le monde, le métissage et la tolérance :

Nous sommes avant tout une galerie d’art marocain, mais notre galerie est ouverte sur le monde. Nous souhaitons qu’elle serve de pont artistique entre le Maroc et le reste du monde tout en gardant toujours un focus sur l’Afrique. Notre objectif est de renforcer le dialogue interculturel à travers l’art pour nos artistes, collectionneurs et conservateurs »

Loft Art Gallery

Avec sa façade d’inspiration Art Déco flanqué de balcons, ses 2 étages (en comptant son rooftop), son intérieur industriel et son sol de béton ciré étincelant, le lieu a fière allure.

Plusieurs artistes d’une grande diversité en termes de support, d’expression (figurative ou abstraite) et de thématiques sont présentés avec une nouvelle exposition tous les deux mois.

Lors de mon passage, les oeuvres-collages de Marion Boehm associant tradition du portrait flamand et la richesse des motifs et des textures de l’art textile africain (mais pas uniquement) étaient assez géniales. Il y avait également des œuvres organiques de Malika Agueznay, des photos de Mous Lamrabat, des peintures de Mohammed Melehi entre autres…

L’accueil est pétillant et érudit. Voici l’un des lieux à ne pas rater pour les amoureux d’art lors de votre passage dans la ville Rouge.

Adresse : 60 Bd el Mansour Eddahbi
Site officiel : https://www.loftartgallery.net

Façade du Loft Art Gallery à Marrakech.
Façade du Loft Art Gallery à Marrakech.
Intérieur du Loft Art Gallery à Marrakech lors d'une expo avec Mohammed Melehi.
Intérieur du Loft Art Gallery à Marrakech lors d’une expo avec Mohammed Melehi.

Comptoir des Mines

A deux pas du premier, le second.

Le bâtiment Art Deco construit en 1932 est remarquable. À l’origine, le Comptoir des Mines, entreprise produisant du matériel de construction et des explosifs pour la recherche minière.

L’architecture intérieure et le mobilier d’époque ont été conservés. Avec comme ajout un trou dans le plafond en forme d’Afrique par l’artiste Mohamed Arejdal. Disruptif à défaut d’être l’idée du siècle de mon point de vue.

Escalier du Comptoir des mines.
Escalier du Comptoir des mines.
Couloir du Comptoir des mines.
Couloir du Comptoir des mines.

Créée en 2016 par Hicham Daoudi, la Galerie d’art de 1500 m2 propose 3 lieux / programmes en 1 :

  • Galerie Comptoir des Mines  : Les deux ailes du bâtiment Art Deco abritent plusieurs appartements transformés en espaces d’exposition et résidences pour artistes.
  • Hangar : Lieu industriel de 9 mètres de haut accolé au bâtiment précédent, il permet l’exposition d’œuvres imposantes.
  • Majaz : Présentation d’artistes émergents de la scène artistique marocaine.

Le toit-terrasse accueille des vernissages et des manifestations artistiques.

C’est de loin l’espace d’exposition le plus vaste de la ville dédié à l’art contemporain.

Hors exposition d’artistes émergents, la galerie / musée expose un seul artiste : Hassan Darsi lors de ma visite. 4 projets avec des variations autour d’un même concept. Autant dire que si vous n’accrochez pas, vous vous reporterez rapidement votre attention sur les détails architecturaux du bâtiment, à défaut de mieux.

Adresse : 62 rue yougoslavie
Site officiel : https://cmgmarrakech.com

Façade du Comptoir des mines à Marrakech.
Façade du Comptoir des mines à Marrakech.
Série Échafaudage de Hassan Darsi au CM.
Série Échafaudage de Hassan Darsi au Hangar du Comptoir des Mines.
"Soulèvement" d'Hassan Darsi au Comptoir des Mines.
« Soulèvement » d’Hassan Darsi au Comptoir des Mines.
Maquette de l'Usine Legal frères de Casablanca par Hassan Darsi.
Maquette de l’Usine Legal frères de Casablanca par Hassan Darsi.

L’histoire derrière cette maquette

L’ engagement artistique de Hassan Darsi a une dimension politique.

Dans son projet « Le square d’en bas » (2014-2017), développé à travers diverses formes d’actions telles que des rencontres, la construction de maquettes, des vidéos, etc. Il a visé à sensibiliser à la protection du patrimoine architectural de Casablanca.

Il prit comme exemple le célèbre bâtiment Legal Frères et Cie laissé à l’abandon après sa fermeture et visible depuis l’atelier de l’artiste.

Le batiment sera détruit illégalement par les propriétaires en 2015 alors que l’inscription au titre de patrimoine national était en cours…

L’Blassa

Voici l’une des toutes dernières galeries ouvertes en 2024. Le concept est tellement évident qu’il en devient novateur et génial : Présenter les artistes du monde arabe, de l’Afrique du Nord au Pays du Golfe en passant par le Proche-Orient (Levant).

Attendez-vous à une explosion créative, parfois criarde et dangereusement enthousiasmante. Exit l’Orient fantasmé par les européens, véritable carcan pour des générations d’artistes répétant jusqu’à l’ennui les paysages d’oasis, de portes glorieuses, de fiers minarets ou de médina populeuse. TER-MI-NÉ !

La manifeste est peu ou prou le suivant :

À une époque où les stéréotypes continuent de régner, ignorant notre immense diversité et nos innombrables différences. L’urgence d’établir une véritable communication qui transcende le simple commercialisme, le tourisme ou la politique. Nous aspirons à une photographie qui résume la réalité, la beauté et l’état actuel de Damas, à travers l’objectif d’un Damascène, ou à une illustration qui communique dans une langue que nous comprenons, représentant Tunis dessinée par un Tunisien. Peut-être une affiche typographique nous rappelant les valeurs qui nous ont nourris, créée par un Palestinien. Notre désir de cette authenticité n’est pas seulement urgent, mais pressant, que nous soyons à Marrakech, Constantine, Sousse, Tripoli, Le Caire, Amman ou Djeddah.

A propos approximatif de L’Blassa

Ce que vous trouverez ici, c’est l’affirmation vivante d’une vision du monde originale, futuriste et vintage. Les artistes puisent leur inspiration dans ce que la tradition offre de magique et de somptueux. Le reste est plutôt pop.

L’ Arabie Saoudite serait le prochain centre artistique mondial. Le carcan se dessert et après des années d’oppression naît une effervescence acide dans le fond et la forme. Ça, du soft power « cool » et peut-être aussi des placements financiers en oeuvres d’art.

La galerie présente essentiellement des affiches, sérigraphie, graphisme et des photos de différents formats en tirage limité ou non, ce qui permet d’acquérir des créations à petit prix.

Adresse : N 3, Immeuble, 38 Rue Tariq Bnou Ziad
Site officiel : https://lblassa.art

Affiches dans la galerie Lblassa à Marrakech.
Affiches dans la galerie Lblassa à Marrakech.
Photos de la galerie Lblassa à Marrakech.
Photos de la galerie Lblassa à Marrakech.

Galerie 127

La Galerie 127 est le lieu qu’aucun amateur de photo ne manquera. Ouverte en 2006 par Nathalie Locatelli, c’est la première et unique galerie au Maroc exclusivement dédiée à la photographie contemporaine du Maroc et du Maghreb.

L’ exposition change tous les deux mois et présente un Maroc sensible et touchant : Reportage à la limite du documentaire social, portraits intimes et rêveries urbaines ou encore montage social vintage.

Il ne s’agit pas de photos touristiques du pays, mais bien de photos artistiques permettant de toucher l’âme du pays.

Depuis son ouverture, plus de 100 expositions ont été organisées pour rendre publique le travail de photographes marocains et internationaux.

Lors de ma visite, elle concernait le monde disparu des forains du pays photographié par Daoud Aoulad Syad, photographe et réalisateur du film « Adieu forain » (1998).

Vous trouverez dans la boutique du lieu des livres des expositions passés, des photos anciennes (500 DRH) et cartes postales d’expo (10 DRH).

La Galerie 127 se trouve au 2e étage d’un immeuble Art Déco aux peintures d’un Maroc pittoresque ornant les couloirs. Il n’est pas forcément évident de trouver l’entrée, divers médecins spécialistes occupant également le bâtiment.

Adresse : 2ème étage, 127 Av. Mohammed V
Site officiel : https://www.galerie127.com

Exposition de Daoud Aoulad Syad autour des forains dans la Galerie 127.
Exposition de Daoud Aoulad Syad autour des forains dans la Galerie 127.
Photos dans la Galerie 127 à Marrakech.
Photos dans la Galerie 127 à Marrakech.
Photos dans la Galerie 127 à Marrakech.
Photos dans la Galerie 127 à Marrakech.

Le 18 Gallery

Il ne s’agit pas d’une galerie d’art à proprement parlé, mais plutôt d’un centre culturel. Ou plutôt même un riad culturel. Riad car nous avons changé de quartier et sommes désormais dans un coin tranquille de la Médina de Marrakech (proche de la place Riad Laarouss). Riad culturel et pluridisciplinaire.

Voici un lieu de créations, de rencontres (consultez leur agenda, ils sont super sympas) & d’échanges en plus d’une résidence d’artiste. Il y a notamment des installations mono ou multimédias.

Il suffit de toquer à la personne pour que l’on vienne vous ouvrir et vous présenter très aimablement le lieu, les expositions en cours ou encore le petit espace boutique (librairie et plus).

Adresse : 18 Derb El Ferrane
Site officiel : https://www.le18marrakech.com

Gallery 18 dans la Médina à Marrakech.
Installation dans la Gallery 18 dans la Médina à Marrakech.
Installation dans la Gallery 18 dans la Médina à Marrakech.
Installation dans la Gallery 18 dans la Médina à Marrakech.
Nuage au dessus de la Gallery 18 à Marrakech.
Nuage au dessus de la Gallery 18 à Marrakech.

Bon à savoir : Les Rencontres du Graphisme sont une série de conférences et Master Classes publiques et gratuites organisées par le Département Design graphique et numérique de l’Esav (Ecole Supérieure des Arts Visuels), une à deux fois par mois au courant de l’année académique. Ce programme vise à promouvoir les innombrables facettes des métiers de la communication graphique.

Autres galeries de Marrakech

Dada Marrakech

Voici un espace d’exposition dans un coin de la place Jamaa el Fnaa dans la Médina. Plus ou moins en rénovation, rendez-vous sur le site officiel pour savoir si c’est plus ou moins ouvert.

Adresse : 2 place Jemaa El Fna
Site officiel : https://dadamarrakech.com

Galerie Siniya 28

La Galerie SINIYA28 a ouvert ses portes en 2016 avec pour objectif n°1 de soutenir de jeunes artistes émergents du Maroc (et d’ailleurs), et n°2 de rendre l’art plus accessible et démocratique.

Vous trouverez dans la galerie des expos sur de nombreux supports : céramique, textile, design, dessin, photo, collage ou encore peinture ou techniques mixtes.

Adresse : Rue Tariq Bnou Ziad
Site officiel : https://galeriesiniya28.com

Matisse Art Gallery

Cette galerie d’art contemporain est associée au MACMA, musée d’art privé dédié à la culture et à l’art marocain.

Adresse : 61 Rue de Yougoslavie, N° 43 Passage Ghandouri
Site officiel : https://www.facebook.com/MatisseArtGalleryMarrakech

Galerie Noir sur Blanc

Voici une autre galerie à découvrir dans le coin. Je n’ai pas eu le loisir de la visiter pour le moment.

Adresse : 48, Rue Yougoslavie, Imm Adam Plaza, 1èr étage ( à côté de la RTM ) Guéliz
Site officiel : https://www.facebook.com/galerie.noirsurblanc.1

Carte de Marrakech : Lieux du guide touristique

Retrouvez tous les lieux du guide à visiter sur la carte de Marrakech (Maroc) : Hôtels et hébergements selon votre budget, monuments incontournables, musées essentiels, jardins et piscines magiques, où sortir, shopping…

Bon plan ! Vous pouvez télécharger gratuitement la carte pour une utilisation hors connexion.

Où dormir à Marrakech au Maroc en 2024 ? Sélections d’hébergements jolis, centraux ou pas chers

 

Pour séjourner à Marrakech (Maroc), voici nos suggestions d’hébergements en fonction de votre budget :

Auberges de jeunesse à Marrakech à partir de… 6 euros
Hotels pas chers de Marrakech à partir de 67 euros
Hotels de luxe à Marrakech à partir de 143 euros et autour de Marrakech

Booking.com

You are currently viewing 9 Galeries d’art à Marrakech : Balade arty au Guéliz
Intérieur du Loft Art Gallery à Marrakech lors d'une expo de Mous Lamrabat.

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher sur ce site Type then hit enter to search