Parcs à Fès

Les parcs publics sont rares à Fès, la relation avec la nature se cultivant dans le cadre privé des riads pour les privilégiés ou lors de séjour à la campagne pour la grande majorité des autres.

 

Le parc de Jnan Sbil à Fès au Maroc.

> Le parc de Jnan Sbil à Fès au Maroc.

 

 

 

Les jardins et potagers occupaient jusqu’en 1900 une part plus importante de la Médina de Fès.

 

Les abords des remparts étaient des espaces verts où l’on venait pique-niquer et de nombreux potagers faisaient le bonheur des jardiniers du côté de la rive des Andalous.

 

 

 

Ancienne carte postale de Fès : Les bords de l'oued Fez à El Moudoun.

> Ancienne carte postale de Fès : Les bords de l’oued Fez à El Moudoun.

 

 

 

Riad vient de l’arabe « jardin ». Initialement les maisons traditionnelles accueillent dans leur patio fontaine et jardin, pieds de vigne, de jasmin, oranger ou citronnier.

 

 

Les 2 plus beaux jardins de Fès sont :

 

  • Le jardin botanique Jnan Sbil (public et gratuit) entre la Médina et le Mellah,
  • Le jardin Bien du café-restaurant Fez café.

 

 

 

Jardin botanique Jnan Sbil à Fès

 

 

 

Le jardin Jnan Sbil de Fès est gratuit, public et placé sous le patronage du roi, ce qui lui garantie les moyens d’un entretien de qualité.

 

Allées ombragées, beaux arbres et parterre de fleurs, petit lac et rivière, cactées et carré de fleurs méditerranéennes.

 

Voici un agréable lieu de balade, aéré et frais pour souffler de la poussière électrique de la Médina.

 

 

Jardin Jnan Sbil de Fès avec la porte Riafa.

> Jardin Jnan Sbil de Fès avec la porte Riafa.

Fleurs du Jardin Jnan Sbil de Fès.

> Fleurs du Jardin Jnan Sbil de Fès.

Lavande du Jardin Jnan Sbil de Fès avec la porte Riafa.

> Lavande du Jardin Jnan Sbil de Fès avec la porte Riafa.

Fontaine du Jardin Jnan Sbil de Fès avec la porte Riafa.

> Fontaine du Jardin Jnan Sbil de Fès avec la porte Riafa.

 

 

A l’extrémité opposé de la médina, accolé au jardin, vous trouverez un café restaurant kitsch à souhait et planté d’orangers, de capucines et de nombreuses autres fleurs et plantes.

 

C’est le café de la Noria. Le cadre est aussi luxuriant que le service est peu aimable et les menus chers. Prenez un jus d’orange pressé à 10 drh ou un café et profitez de ce lieu insolite.

 

 

Rivière entre le jardin Jnan Sbil et le café de la Noria à Fès.

> Rivière entre le jardin Jnan Sbil et le café de la Noria à Fès.

Café jardin de la Noria à Fès avec ses belles couleurs.

> Café jardin de la Noria à Fès avec ses belles couleurs.

Café jardin de la Noria à Fès avec ses belles couleurs.

> Café jardin de la Noria à Fès avec ses belles couleurs.

 

 

 

Un snack, le café Jnan Sbile, propose des bons paninis, salades et des spaghettis polonaises à des prix corrects. Pas forcément le meilleur endroit où manger quelques chose de plus élaboré mais pour un repas rapide, ça le fait.

 

Vous aurez le loisir d’y apprécier le mur d’enceinte percé de nombreux trous. Certains utilisés par les oiseaux pour nicher, d’autres par les humains comme vide poche poubelle. Pourquoi des trous dans un mur ? Le garçon de café a une explication : “C’est de la décoration, l’architecte… il est fou !”.

 

 

Spaguité polonaise au snack Jnan Sbil à Fès.

> Spaguité polonaise au snack Jnan Sbil à Fès.

Mur d'enceinte du jardin Jnan Sbil à Fès avec des trous comme décoration.

> Mur d’enceinte du jardin Jnan Sbil à Fès avec des trous comme décoration.

 

 

 

Le superbe jardin de Biehn

 

 

 

Le jardin de Biehn est l’ancienne cour du palais d’un pacha. Un couple d’antiquaires français décident d’acheter, rénover et d’y créer un restaurant café avec une maison d’hôtes de charme.

 

Le lieu est exceptionnel. Le jardin est le peut être le plus beau de Fès. Le mariage entre végétation, mobilier, motifs marocains, couleurs et faïences est superbe.

 

Le restaurant est cher par rapport à la plupart des restaurants fassis. Le cadre et la cuisine le mérite. un verre de vin allongé sur une chaise longue, vous coûtera 5 euros. Ce qui n’est pas non plus le bout du monde. Vous toucherez du doigt le luxe, calme et volupté de Baudelaire. Même si le poète n’a connu le Maroc qu’à travers les toiles de Delacroix.

 

A l’abri de l’agitation, vous pourrez à loisir compter les cigognes survolant la médina ou même faire trempette dans la petite piscine, ou encore profiter du hammam (mixte ?).

 

 

Chaises longues devant le hammam du jardin de Biehn à Fès.

> Chaises longues devant le hammam du jardin de Biehn à Fès.

Allées du jardin arabo-andalou de Biehn à Fès.

> Allées du jardin arabo-andalou de Biehn à Fès.

Maisons d'hôtes du jardin de Biehn à Fès.

> Maisons d’hôtes du jardin de Biehn à Fès.

Petit coin du jardin de Biehn à Fès. C'est juste beau.

> Petit coin du jardin de Biehn à Fès. C’est juste beau.

 

 

 

L’ouverture d’un jardin botanique est prévue à Fès… un jour prochain.

 

 

 

 

Carte de Fès : Tous les lieux du guide

 

Cliquer sur cette icône ci dessous  pour sélectionner / désélectionner les calques : Hôtels, monuments, musées, bars, où sortir, shopping…

 

 

 

 

 

 

Circuit « Palais et jardin Andalou » à Fès

32113440034_cce37b1a8d_b.jpg 0

Voici les étapes du circuit « Palais et jardin Andalou » à Fès pour découvrir de beaux coins de verdure.       1. Le parc de Jnan Sbil. Pas moins de 3000 espèces de plantes sont réparties sur 7,5 hectares à travers plusieurs jardins thématiques : Jardin andalou, mexicain, la bambouseraie… Le jardin crée au 18e siècle est progressivement tombé dans l’oubli,...

Belle balade champêtre au nord de Fès

40947623755_a68d5b24a1_b.jpg 0

Au nord de la Médina de Fès, à l’est de Bab Guissa se trouve un cimetière remontant la colline jusqu’aux tombeaux des Mérinides. Vous y trouverez l’une des plus belles vues panoramiques de la ville.       Le cimetière est un curieux mélange de tombes blanches sombrant dans l’oubli. L’âme du défunt ou de la défunte étant avec Dieu...

Les derniers articles sur Parcs à Fès