Petite ballade dans le Chinatown d’Amsterdam d’aujourd’hui et d’hier…

 

> Temple bouddhiste He Hua dans Chinatown à Amsterdam
> Temple bouddhiste He Hua dans Chinatown à Amsterdam

 

 

Chinatown… Le mot résonne. Les représentations apparaissent multiples et changeantes comme des volutes de fumée. Du lieu vivant et coloré aux ruelles sombres et dangereuses représentées dans « Chinatown » de Polanski ou dans « L’année du dragon » de Cimino… Il n’y a pas qu’un Chinatown.

 

 

Chinatown en 6 secondes

 

 

 

English version

 

 

Dormir à proximité du quartier chinois d’Amsterdam

 

Nos sélections faite main pour trouver un hébergement dans le quartier :

 

Tous les hébergements à Amsterdam

 

Chinatown aujourd’hui…

 

Le simple nom de Chinatown est réducteur. Il ne correspond pas à la réalité d’Amsterdam puisqu’il s’agit d’un quartier asiatique regroupant différentes communautés : Des Chinois de diverses régions, Indonésiens, Malais, Thai, Japonais…

En arrivant de la gare centrale, entre l’avenue principale allant vers Damsquare et l’église Saint Nicolas, commence le quartier rouge. Quelques bars gay plus loin dans la même rue, on glisse dans Chinatown. Les maisons sont les mêmes et pourtant la sobriété néerlandaise est vite mise à mal par l’exubérance un brin kitsch.

 

 

Le chat qui pèse à Chinatown à Amsterdam.
> Le chat qui pèse à Chinatown à Amsterdam.

 

 

Nom des rue et néons en néerlandais et en mandarin, décoration rouge et jaune, canards laqués suspendus dans les vitrines de restaurants, affiches représentant le corps humain et la plante des pieds chez les acuponcteurs et les médecins traditionnels. Épiceries pleine à craquer de produits asiatiques, magasins de décoration aux vitrines chargées de bibelots, de chats porte-bonheur, de vases, de statues… et un gigantesque temple Bouddhiste de style traditionnel chinois.

Entre la fin janvier et la fin février (20/01 et 20/02) a lieu la nouvelle année du calendrier chinois avec des défilés, des pétards, beaucoup de bruit et de couleurs pour célébrer le passage vers une nouvelle année et vers un nouvel animal du zodiaque.

 

Nouvel an chinois à Amsterdam - photo de Jos van Zetten
> Nouvel an chinois à Amsterdam – photo de Jos van Zetten

 

 

Chinatown n’est pas immense mais il a cet exotisme que les offices de tourisme s’empressent de vendre. Lorsque vous sortirez y boire un verre ou manger dans un des nombreux restaurants, gardez en mémoire qu’avant de devenir une carte postale « orientale », Chinatown connut des heures plus sombres.

 

 

Chinatown d’hier

 

L’arrivée “massive” des Chinois aux Pays Bas coïncide avec les grève des marins en 1911. Les compagnies de navigation les font venir d’Angleterre pour casser le mouvement social. Ils constitueront une main d’œuvre exploitée et privée des droits les plus élémentaires.

Progressivement une partie de la communauté profita de business plus rentables comme le commerce d’opium, le trafic d’armes ou les jeux.

Dans les années 70, les mafias asiatiques (triades) s’installent. L’héroïne frappe le quartier et principalement la communauté surinamaise fraîchement débarquée. Amsterdam devient la capitale de la mort blanche comme l’appelle les Chinois.

Chinatown est dangereux et glauque. 5000 à 10000 junkies hantent le quartier poussant le gouvernement à légaliser les drogues douces (naissance des coffee-shop) pour les séparer des drogues dures et pénaliser plus fortement ces dernières…

Plus anecdotique : En 1988, Chet Baker s’envole depuis une chambre de l’hotel Prins Hendrik au nord de Chinatown. Une chute d’un étage qui lui coutera la vie. Il rejoint Charlie « the bird » Parker, autre heroïnomane notoire, au paradis du jazz…

 

 

Ressources

 

Etude ethnologique sur le concept de Chinatown appliqué au Chinatown d’Amsterdam.

 

 

Autres quartiers en quelques mots…

 

  • Vieille ville d’Amsterdam : La quasi totalité des monuments, des ruelles commerçantes et quelques musées intéressant.
  • Quartier rouge : Prostituées en vitrine et coffees shops sans grand intérêt.
  • Plantage et Waterlooplein : Jardin botanique et zoo à proximité, quelques uns des musées les plus intéressant d’Amsterdam.Traces du quartier juif.
  • Quartier des canaux : Carte postale d’Amsterdam parmi les canaux les plus somptueux de la ville.
  • Leidseplein : Quartier de sortie avec de nombreux clubs, bars et salles de concerts.
  • Jordaan : Quartier calme, charmant, incontournable pour le shopping, parmi les meilleurs coffee shops et les meilleurs cafés bruns d’Amsterdam.
  • Quartier des musées : Le plus beau parc de la ville, les musées les plus célèbres, une salle de concerts mondialement célébrée, les beaux quartiers.
  • Pijp : Le marché le plus célèbre d’Amsterdam, la plus grande proportion de cafés, bars et restaurants des Pays Bas.

 

 


Chinatown, quartier asiatique d’Amsterdam

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu