Den Waag, fortifications et balance publique à Amsterdam [Vieille ville]

Den Waag, ancienne pièce maîtresse des fortifications d’Amsterdam. C’est le plus vieux témoignage de la ville médievale.

Den Waag à Amsterdam : Un restaurant aujourd'hui et une histoire compliquée. Photo de Kmhofmann

> Den Waag à Amsterdam : Un restaurant aujourd’hui et une histoire compliquée. Photo de Kmhofmann

 

 

Den Waag se trouve dans la Vieille Ville d’Amsterdam près du quartier rouge d’Amsterdam et du quartier chinois. Entouré de cafés bruns et de coffee shops, c’est l’un des monuments familiers pour chaque touriste en visite à Amsterdam.

 

 

Une fortification vite inutile

 

En 1488, Den Waag est construite et devient l’une des trois portes permettant l’accès à Amsterdam. Devant le bâtiment, un large canal barre l’entrée de la ville. La croissance de la cité au cours du siècle suivant rend son rôle caduc.

 

Plan d'Amsterdam vers 1560 réalisé par Cornelis Anthonisz, Den Waag apparaît à gauche contre les champs à l'extérieur de la ville.

> Plan d’Amsterdam vers 1560 réalisé par Cornelis Anthonisz, Den Waag apparaît à gauche contre les champs à l’extérieur de la ville.

 

 

En 1601, les murs fortifiant la ville sont abattus. Une partie du canal est recouvert. Le niveau est surélevé. La place ainsi constituée devient l’emplacement d’un nouveau marché, Nieuwmarkt. Den Waag perd de son aplomb et retrouve son utilité en devenant une balance publique.

 

 

Den Waag et les guildes

 

Les parties supérieures de l’édifice abritent la milice et plusieurs guildes (corporations) : les chirurgiens, les forgerons, les maçons et les artistes. Les portes des corporations sont décorées de différents symboles aux significations plus ou moins obscures : une truelle pour les maçons, Saint Luc sur un bœuf pour les artistes…

La guilde des chirurgiens sert de théâtre d’anatomie, « theatrum anatomicum » où des cadavres de criminels sont disséqués au nom de la science. En 1632, à l’occasion de la dissection d’Adriaan Adriaanszoon pendu pour vol à main armée, Rembrandt alors agé de 26 ans peint sa fameuse toile « leçon d’anatomie du docteur Tulp ».

 

Leçon d'anatomie de Rembrandt peinte dans le Waag d'Amsterdam.

> Leçon d’anatomie de Rembrandt peinte dans le Waag d’Amsterdam.

 

 

Du bruit, du fer et du sang

 

Nieuwmarkt à proximité du port s’impose comme un site industriel. La cité de marins et de marchands y construit ses canons et ses tonneaux, indispensables alliés du commerce et du contrôle des mers en ces temps troubles.

Les immigrés affluent, notamment les Juifs chassés d’Espagne et du Portugal. Ils s’installeront à quelques centaines de mètres à l’est de la place Nieuwmarkt dans ce qui deviendra le quartier juif de la ville, Joodenbuurt. Ce quartier où vécut Rembrandt fournit au peintre ses modèles bibliques avant qu’il ne soit chassé de sa riche demeure par les usuriers.

A partir de 1795, lorsque les armées de Bonaparte occupent Amsterdam, Nieuwmarkt devient le lieu des exécutions publiques.

 

Guillotine sur la place de Nieuwmarkt à Amsterdam contre l'ancienne balance (den Waag).

> Guillotine sur la place de Nieuwmarkt à Amsterdam contre l’ancienne balance (den Waag).

 

Au cours des années suivantes, les guildes perdent de leur importance et Den Waag se vide et perd de nouveau toute utilité avant de devenir une usine de meubles puis une caserne de pompier.

 

Den Waag, un jour de marché au 19e siècle, peinture de Poggenbeek

> Den Waag, un jour de marché au 19e siècle, peinture de Poggenbeek

 

Pendant l’occupation nazie Den Waag sera le témoin du rassemblement sur la place de Nieuwmarkt des Juifs en route pour Auschwitz. Comme pour effacer ce souvenir, le bâtiment accueillera d’ailleurs pendant quelques années le musée juif d’Amsterdam désormais à Waterlooplein.

Aujourd’hui Den Waag accueille un restaurant chic, témoignage du phénomène de recyclage des monuments historiques, si visible à Amsterdam ; et la place de Nieuwmarkt accueille toujours un marché et quelques bars et coffee shops aux terrasses ensoleillées où l’on oublie aisément les dissections, exécutions et autres horreurs de l’histoire.

 

On devine un bout du marché sous l'ancienne fortification Den Waag à Amsterdam.

> On devine un bout du marché sous l’ancienne fortification Den Waag à Amsterdam.

 

 

Informations pratiques

 

Den Waag se trouve près du quartier rouge d’Amsterdam et du quartier chinois.

Adresse : Den Waag, Place de Nieuwmarkt
Visite de Den Waag : Vous pouvez visiter le batiment en dinant dans le restaurant ou en buvant un café.
Transport : Metro arrêt Nieuwmarkt.

 


Dans notre itinéraire pour découvrir Amsterdam en un week-end.

 

 

Autres monuments d’Amsterdam

 

Entre parenthèses le quartier où se trouve le monument.

 

 

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Monuments d'Amsterdam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.