Le 19e et 20e siècle en peintures et sculptures dans un des plus beaux parcs de Rome à la Galerie nationale d’art moderne et contemporain.

 

Antoine Bourdelle à la Galleria Nazionale d'Arte Moderna de Rome. Photo de Lalupa.
> Antoine Bourdelle à la Galleria Nazionale d’Arte Moderna de Rome. Photo de Lalupa.

 

 

Le musée d’Art moderne de Rome (Galleria nazionale d’arte moderna e contemporanea ou GNAM) se situe à la limite du Parc Borghese, dans le quartier au nord du centre ville de Rome.

Le musée est situé dans un bâtiment classique, des colonnes imposantes en haut d’un long escalier marquent l’entrée.

Si vous aimez l’art contemporain pourront compléter votre visite avec le Maxxi et le Macro situé dans eux aussi dans le nord de Rome.

 

 

Galerie d'art moderne et contemporain de Rome - Photo de Jean Pierre Dalbéra.
> Galerie d’art moderne et contemporain de Rome – Photo de Jean Pierre Dalbéra.
A intérieur du musée d'art moderne de Rome (ou GNAM) - Photo de Sailko
> A intérieur du musée d’art moderne de Rome (ou GNAM) – Photo de Sailko

 

 

Un conseil : Le vestiaire du musée vétuste et de petite taille ne permet pas à tous les visiteurs de déposer leur sac. Venez sans sac si vous le pouvez.

 

 

Collection du musée d’art moderne de Rome

 

Les collections du musée s’étendent sur 2 étages. De nombreux courants artistiques (d’environ 1880 à 1970) sont représentés par des artistes italiens et étrangers, principalement européens.

Le rez de chausée présente les courants romantique, impressionisme, naturaliste et art nouveau. On commence la visite à gauche de l’entrée. Nous trouvons des scènes historiques, des paysages et des scènes de la vie quotidienne, des portraits et des animaux.

C’est l’occasion d’un beau voyage à travers les régions et les villes constituant l’Italie d’aujourd’hui (Gènes, Rome, Naples, Venise, Milan…).

Certaines sculptures sont très impressionnantes, notamment celle de Giordano Bruno. Modèle de la statue sur la place de Campo dei fiori : Plus grande et encore plus lugubre. Quelques toiles de Cézanne, Monet ou Pisarro.

 

 

Toile
> Toile « La forêt de Fontainebleau » (1874) de Giussepe Palizzi au GNAM de Rome.
> « Après de bain » (1886) d’Edgar Degas au GNAM à Rome.
Détail de l'oeuvre
> Détail de l’oeuvre « Un riflesso » (1887) de Filadelfo Simi au musée d’art moderne de Rome.

 

> « Portrait d’un jeune jardinier » (1899) de van Gogh au musée d’art moderne et contemporain à Rome. Photo de Sailko.
> « Portrait de Madame Ginoux, l’arlésienne » (1890) par van Gogh au musée d’art moderne de Rome.
Tableau
> Tableau « Ritirando le reti » (1896) de Joaquín Sorolla au musée d’art moderne de Rome.
> « Les nymphéas roses » (1899) de Claude Monet au musée d’art moderne de Rome.
Toile
> Toile « Murnau » d’Alexej von Jawlensky (1910) au musée d’art moderne de Rome.
Portrait de Hanka Zborowska (1917) par Amadeo Modigliani au musée d'art moderne de Rome.
> Portrait de Hanka Zborowska (1917) par Amadeo Modigliani au musée d’art moderne de Rome.
> « Astera » de Carlo Siviero au musée d’art moderne de Rome.

 

 

A noter, la muséographie ne met pas en valeur les oeuvres : Peu d’explication et parfois peu de visibilité lorsque les toiles sont affichées les unes au dessus des autres.

 

Le tentazioni di Sant'Antonio de Domenico Morelli à Rome.
> Le tentazioni di Sant’Antonio de Domenico Morelli à Rome.

 

 

Le 1er  étage présente les courants cubiste, futuriste, surréaliste, néoréaliste. Les salles sont plus grandes et les oeuvres respirent plus.

On retrouve Klimt avec les 3 ages (ou les 3 femmes). Des oeuvres de Duchamp (son célèbre pissoir). Des toiles surréalistes de Chihiro.

 

Les trois âges (ou les trois femmes) de Klimt à la Galerie d'art moderne de Rome. Photo de Jean Pierre Dalbéra.
> Les trois âges (ou les trois femmes) de Klimt à la Galerie d’art moderne de Rome. Photo de Jean Pierre Dalbéra.

 

 

L’art futuriste s’associa aux idéaux fascistes de modernité, d’ordre et de progrès. On retrouve plusieurs oeuvres célèbrant le mouvement, la force et la violence. La rareté de ce courant dans d’autres musées rend les oeuvres futuristes intéressantes à découvrir. Rendez-vous dans le quartier de l’EUR à Rome pour en découvrir plus.

 

Sculpture d'Umberto Boccioni
> Sculpture d’Umberto Boccioni « Antigraziosso » à la Galleria nazionale d’arte moderna e contemporanea de Rome.

 

 

L’expressionisme abstrait est représenté par Pollock.

Des expositions temporaires y sont organisés autour d’autres courants artistiques : Art brut et Cobra en 2011 par exemple.

 

 

Café art deco du musée d’art moderne

 

Le café art deco offre l’occasion de faire une pause dans la visite du musée. Beau lieu et belle terrasse, des boissons, sandwichs, gateaux. Dommage mais les prix sont élevés et le personnel est assez désagréable.

 

 

Informations pratiques sur le GNAM à Rome

 

La Galerie d’art moderne et contemporain de Rome se trouve dans le parc Borghèse au nord est du centre ville historique.

Adresse : Via Gramsci, 69/73
Accès : Metro A arrêt Flaminio. Tramway 3 et 19 arrêt viale delle Belle Arti.
Horaires d’ouverture : De 8h30 à 19h30 du mardi au dimanche.
Prix d’entrée : 4€ tarif plein. 
Site internet : http://www.gnam.beniculturali.it/

 

 

Itinéraire à Rome pour un week-end
Dans notre itinéraire pour visiter Rome pendant un week-end.

 


GNAM, Belle galerie nationale d’art moderne et contemporain à Rome [Centre nord]

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu