Colisée à Rome : Amphitéâtre emblématique de l’antiquité romaine

Construit dès le premier siècle, le Colisée de Rome pouvait accueillir jusqu’à 75 000 personnes. C’est dans cet immense amphithéâtre que se déroulaient les combats des gladiateurs, les courses de chevaux, mais aussi les exécutions publiques.

 

Colisée à Rome : La grandeur de l'Empire

> Colisée à Rome : La grandeur de l’Empire

 

 

Le Colisée se trouve au sud-est du centre historique de la capitale italienne dans le quartier antique de Rome à proximité du Forum romain et des collines du Palatin et du Capitole.

 

 

Bon plan à Rome !

Réservez votre Rome City Pass et ayez tout ce dont vous avez besoin à Rome :

  • Billets coupe file pour le Colisée, le Musée du Vatican et la basilique Saint-Pierre.
  • Le bus Hop on Hop off pour explorer la ville et un transfert depuis l’aéroport de Fiumicino ou Ciampino.
  • Une réduction de 20% sur d’autres attractions comme la Galerie Borghèse, Castel Sant Angelo, mais aussi sur votre carte de métro.

 Cliquez ici pour plus d’informations

 

 

Un bâtiment colossal

 

En l’an 70, l’empereur Vespasien fait construire un imposant amphithéâtre à l’emplacement du palais de Néron. Titus inaugure le Colisée en l’an 80 au cours de fêtes grandioses.

Le nom du Colisée provient d’un terme grec, kolossos, qui désigne une grande statue.  Le chef d’oeuvre (ou pas) en bronze aujourd’hui disparu fût édifié du vivant de Néron et déplacé vers 120 de la Domus Aurea vers l’amphitéâtre. Il fallut 24 éléphants pour transporter le colosse de 30 mètres de haut, presque autant que la statue de la liberté .

 

Possible colosse de Néron à l'origine du nom

> Possible colosse de Néron à l’origine du nom « colisée »

 

 

Pour rafraîchir les spectateurs, un auvent recouvrait les gradins. Afin d’éliminer les odeurs fortes, des brûle-parfums et des brumisateurs étaient employés. Une cinquantaine de fontaines étaient réparties sur le site.

Les derniers combats de gladiateurs ont lieu vers le milieu du 5ème siècle.

 

 

Lent déclin de l’amphitéâtre de Vespasien

 

Au cours des siècles suivants, l’édifice sert de cimetière tandis que les souterrains sont transformés en habitations.

En 1349, un tremblement de terre fait s’écrouler une partie du mur extérieur. Les éboulis seront utilisés pour construire des palais, des bâtiments publics et des églises.

Dans le courant du 18ème siècle, des travaux d’étayage sont entrepris sous le règne du pape Clément XI et un chemin de Croix est installé en souvenir du martyr des premiers chrétiens. Un projet de l’architecte baroque Carlo Fontana prévoit la construction d’une église circulaire. Le projet fût abandonné par la suite.

 

Messe dans le Colisée de Rome vers 1815 - Peinture de Christoffer Wilhelm Eckersberg (1783–1853).

> Messe dans le Colisée de Rome vers 1815 – Peinture de Christoffer Wilhelm Eckersberg (1783–1853).

Projet de construction d'une église baroque dans le Colisée à Rome - Photo de Carlo Fontana

> Projet de construction d’une église baroque dans le Colisée à Rome – Photo de Carlo Fontana

 

 

La structure du Colisée romain

 

De forme ovoïde, le Colisée mesure 189 mètres de long pour 156 mètres de large et culmine à 48 mètres. Le bâtiment comptait 80 entrées. Deux d’entre elles étaient réservées à l’empereur et aux sénateurs, deux autres servaient au passage des gladiateurs et à l’évacuation des blessés.

Les matériaux utilisés pour sa construction sont le travertin, le tuf et la brique. Les blocs sont reliés par des agrafes en fer. 

Les arches de l’édifice étaient décorées de statues et de boucliers en bronze.

 

Plan du Colisée à Rome par Giuseppe Antonio Guattani (1805).

> Plan du Colisée à Rome par Giuseppe Antonio Guattani (1805).

A l'intérieur du Colisée à Rome.

> A l’intérieur du Colisée à Rome.

A l'intérieur du Colisée à Rome.

> A l’intérieur du Colisée à Rome.

A l'intérieur du Colisée à Rome.

> A l’intérieur du Colisée à Rome.

 

 

L’arène, ou l’hypogée, était composée d’un plancher recouvert de sable. En-dessous se trouvaient les souterrains qui abritaient les machineries, les gladiateurs et les condamnés à mort. C’est par là également qu’étaient introduits les animaux.

Les gradins s’élevaient sur quatre niveaux. Les sénateurs et les citoyens occupaient les rangées inférieures tandis que la partie haute était destinée au peuple. Les esclaves et les femmes étaient cantonnés tout en haut de l’édifice.

 

> « Ave Caesar Morituri te Salutant », « Ceux qui vont mourir te saluent César » Tableau de Jean Léon Gérôme (1859)

 
Voici la vue du Colisée avec les autres visiteurs de Rome.

> Voici la vue du Colisée avec les autres visiteurs du lieu.

 

 

Informations pratiques sur le Colisée de Rome

 

Le Colisée à Rome se trouve au sud-est du centre historique de la capitale italienne dans le quartier du Celio.

A savoir : Le Colisée peut accueillir 3000 personnes. Il y a parfois de l’attente même en cas de billets coupe-fil. Cela reste assez souvent fluide. Des vendeurs à la sauvette viendront aussi vous vendre des tickets d’entrée devant l’amphithéâtre. C’est dans certain cas une arnaque et mieux vaut éviter. La visite des gradins supérieurs et des souterrains ne fait pas partie du tour « standard » et coute plus chère.

Adresse : Piazza del Colosseo, 1, 00184 Roma RM, Italie
Horaires d’ouverture : 8h30 à 19h tous les jours.

Prix d’entrée : 12 euros en plein tarif.

 

Site officiel : https://www.coopculture.it/en/the-colosseum.cfm

 

Bon plan à Rome !

Réservez votre Rome City Pass et ayez tout ce dont vous avez besoin à Rome :

  • Billets coupe file pour le Colisée, le Musée du Vatican et la basilique Saint-Pierre.
  • Le bus Hop on Hop off pour explorer la ville et un transfert depuis l’aéroport de Fiumicino ou Ciampino.
  • Une réduction de 20% sur d’autres attractions comme la Galerie Borghèse, Castel Sant Angelo, mais aussi sur votre carte de métro.

 Cliquez ici pour plus d’informations

 

 

Itinéraire à Rome pour un week-end
Dans notre itinéraire pour visiter Rome pendant un week-end.

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Monuments de Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.