Eglise Saint Nicolas de Prague : Joyau baroque [Mala Strana]

L’église de Saint Nicolas occupe la place du marché du quartier de Mala Strana au pied du Chateau de Prague. C’est un chef d’oeuvre baroque incontournable.

 

Intérieur de l'église Saint Nicolas à Prague - Photo de Jorge Royan

> Intérieur de l’église Saint Nicolas à Prague – Photo de Jorge Royan

 

 

L’église Saint Nicolas se trouve dans le charmant quartier de Mala Strana sous la colline du Chateau de Prague.

L’église est l’un des plus beaux monuments de Prague et l’une des plus belles églises baroques jamais construites « au nord des Alpes » (soit en dehors de l’Italie et de l’Autriche ?).

Sa coupole est facilement reconnaissable depuis les nombreux panoramas qu’offre la ville. L’entrée de l’église est payante. De nombreux concerts ont lieu dans l’église.

La tour de l’église offre une belle vue du quartier. L’entrée ne se fait pas par l’église mais depuis la place de Mala Strana.

 

 

Construction de l’église Saint Nicolas de Mala Strana

 

L’édification de l’église commence en 1702 après que la cure et que l’école paroissiale soient construites. Le bâtiment est terminé en 1761.

L’architecte allemand Christophe Dientzenhofer commence la construction. Son fils Kilian Ignace Dientzenhofer la reprend à la mort de son père. On lui doit notamment la nef, la coupole et la façade. Tout deux furent influencé par Camillo-Guarino Guarini, architecte dont les oeuvres sont principalement visibles à Turin comme l’incroyable église San Lorenzo.  Le beffroi (tour et clocher) sont l’oeuvre de l’architecte italien Anselmo Lurago.

 

Eglise Saint Nicolas de Mala Strana vue depuis la tour de Petrin à Prague - Photo de Otourly

> Eglise Saint Nicolas de Mala Strana vue depuis la tour de Petrin à Prague – Photo de Otourly

 

 

Prague doit à Kilian Ignace Dientzenhofer de nombreux édifices : La façade principale de l’église de Notre-Dame-de-Lorette, Église Saint-Nicolas-de-la-Vieille-Ville, la Villa Amerika accueillant le musée de Dvorak, la basilique de Saints-Cyrile-et-Méthode…

 

 

« Baroque radical » de toute beauté

 

Saint Nicolas de Mala strana est un exemple de « baroque radical » de Bohême. L’opulence, l’irrégularité, les courbes caractérisent l’architecture baroque. La façade est traitée comme une estrade de théâtre antique avec des colonnes et des niches peuplées de statues en représentation.

L’intérieur est monumental. Malgré cela, l’irrégularité des piliers, la lumière et les ombres, la décoration intérieure laissent une place à la relation intime du croyant avec Dieu. Chose que permet moins Saint Pierre de Rome. Les sculptures expressives, l’ondulation des murs piliers et la fresque en trompe l’oeil sur la voute (la plus grande d’Europe avec 1500 m2) participent au côté dramatique de l’édifice.

 

Fresque en trompe l'oeil à l'intérieur de l'église Saint Nicolas de Mala Strana à Prague. Photo de Darrienne Thobaven.

> Fresque en trompe l’oeil à l’intérieur de l’église Saint Nicolas de Mala Strana à Prague. Photo de Darrienne Thobaven.

 

 

Le clair obscur de l’église est exceptionnelle. La coupole, les vitraux laissent rentrer la lumière, les dorures la propage – les voutes, les sculptures et les courbes maintiennent elles des zones d’ombres.

 

 

Symbole de la domination catholique sur la Bohême

 

Le baroque est le style artistique de la contre reforme (Eglise catholique) et donc celui la domination étrangère des Hasbourgs.

Avant la défaite de la Montagne Blanche en 1620, Prague est le berceau du protestantisme dans sa variante tchèque : Le Hussitisme.

Jan Hus dont on voit la statue sur la place de la Vieille Ville de Prague fût le précurseur de la critique du catholicisme. Ses opinions lui valurent d’être brulé vif à Constance en 1415.

 

Bataille de la Montagne Blanche, peinture de Pieter Snayers.

> Bataille de la Montagne Blanche et déf, peinture de Pieter Snayers.

 

 

Les Hasbourgs  marqueront Prague de leur construction avec l‘Eglise de Saint Nicolas et le Clementinum. Et ils supprimeront les symboles du Hussitisme comme le calice d’or de l’église de Notre Dame de Tyn dans la Vieille Ville.

 


Dans notre itinéraire pour découvrir Prague en un week-end.

 

 

Informations pratiques sur l’église Saint Nicolas

 

L’église Saint-Nicolas de Malá Strana – Sv. Mikuláš na Malé Straně – se trouve dans le quartier de Mala Strana.

 

Adresse : Malostranské náměstí 25 Prague 1 – Malá Strana


Accès : Tramway : 12 – 20 – 22, arrêt Malostranské náměstí. Métro A (ligne verte) ; station Malostranská.
Site officiel : www.psalterium.cz
Horaire d’ouverture : 
Mars-octobre : De 9h à 17h
 Novembre-février :  De 9h à 16h
24 et 31 décembre : 9h- 14h.

Tarif : L’entrée de l’église est payante. L’entrée de la tour de l’église est également payante.

Site officiel : http://www.stnicholas.cz

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Monuments de Prague

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.