Erigé dans le courant du 12ème siècle, le palais de la Zisa est un édifice mêlant les styles arabe et normand. Construit pour le roi Guillaume 1er de Sicile, il abrite aujourd’hui le musée d’art islamique de Palerme.

 

Façade du Palais de la Zisa à Palerme.
> Façade du Palais de la Zisa à Palerme.

 

 

Le palais Zisa se trouve à l’ouest de la Vieille Ville de Palerme.

Le musée est assez sommaire avec quelques jolis pièces d’artisanat. L’intérieur est brut et austère. La partie la plus intéressante se trouve au rez de chaussée. Il suffit de contourner le palais et d’apprécier gratuitement les fresques figuratives sur un décor arabe. C’est vraiment surprenant.

 

 

Une splendeur royale

 

Le terme « Zisa » fait référence à un mot arabe, al-Azîz qui signifie la splendeur. Le palais mélange les styles occidental et oriental, ce qui en fait un parfait exemple de l’art arabo-normand. L’une des particularités du palais est qu’il est ventilé en permanence, maintenant les pièces fraîches en été.

Le palais est érigé en 1164 pour le roi Guillaume 1er qui l’utilise comme résidence d’été. Son fils, Guillaume II, achèvera la construction de l’édifice en 1170. Au cours des siècles suivants, le palais subit plusieurs transformations.

Dans les années 1970, la région de Sicile achète le bâtiment et entreprend de grands travaux de rénovation.

 

Fresque du Palais de la Zisa à Palerme.
> Fresque du Palais de la Zisa à Palerme.

 

 

La visite du palais Zisa

 

Le palais de la Zisa mesure 36 mètres de long sur 20 mètres de large et comprend trois niveaux. Chaque étage se compose d’une grande salle et de pièces latérales. Au rez-de-chaussé, le hall central abrite une fontaine en marbre depuis laquelle l’eau est dirigée vers les jardins.

Cette salle imposante est ornée de nombreuses mosaïques inspirées de l’art islamique dont quelques-unes sont décorées de motifs géométriques tandis que d’autres illustrent des scènes de chasse. On peut également admirer les niches ornées de muqarnas, ces décorations en forme de nids d’abeille typiques de l’architecture islamique.

Quelques vitrines exposent des collections de poteries, des armes, des outils, des vasques en cuivre ainsi que des objets décoratifs égyptiens et méditerranéens. Ne pas manquer d’admirer les moucharabieh, ces fenêtres en bois finement ouvragées laissant passer l’air.

 

Dans le musée islamique du Palais de la Zisa à Palerme.
> Dans le musée islamique du Palais de la Zisa à Palerme.
Pierre tombale avec les écritures en arabe, hébreu, grec et latin (?) dans le musée islamique du Palais de la Zisa à Palerme.
> Pierre tombale avec les écritures en arabe, hébreu, grec et latin (?) dans le musée islamique du Palais de la Zisa à Palerme.
Plafond en nid d'abeille du Palais de la Zisa à Palerme.
> Plafond en nid d’abeille du Palais de la Zisa à Palerme.

 

 

Offrant une belle perspective sur le château, les jardins du palais ont récemment fait l’objet d’un plan d’aménagement. Ils sont parsemés de quelques bassins, de séries d’escaliers et de petits jets d’eau. De jeunes arbres ont été plantés, ce qui ne permet pas pour le moment d’avoir une vision réaliste de la splendeur des jardins d’antan.

 

Jardin du Palais de la Zisa à Palerme.
> Jardin du Palais de la Zisa à Palerme.

 

 

 

Photos du Palais Zisa et du musée d’art islamique de Palerme

 

DSC00767

 

 

Informations pratiques sur le Palais Zisa à Palerme

 

Le palais Zisa se trouve à l’ouest de la Vieille Ville de Palerme.

 

Adresse : Piazza Zisa, 90135 Palermo PA, Italie
Horaires d’ouverture : De 9h à 18h30 tous les jours.

Tarif de la visite (2018) : 6 euros plein tarif.

Carte de Palerme : Lieux du guide touristiques

Retrouvez tous les lieux du guide à visiter sur la carte de Palerme : Hôtels et hébergements selon votre budget, monuments incontournables, musées à ne pas rater, parcs romantiques et reposants, bars originaux, salles de concerts où sortir, shopping…

Bon plan ! Vous pouvez télécharger gratuitement la carte pour une utilisation hors connexion.

Où dormir à Palerme ? Sélections d’hébergements jolis, centraux ou pas chers

 

Pour séjourner à Palerme (Sicile), voici nos suggestions d’hébergements en fonction de votre budget :

Auberges de jeunesse à Palerme à partir de 15 euros
Hotels pas chers à Palerme à partir de 55 euros
Hotels de luxe à Palerme à partir de 109 euros


Palais de la Zisa à Palerme : Musée islamique décevant

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Cet article a 2 commentaires

  1. Jacques

    Bonjour, je trouve votre article assez clair, mais votre titre tendancieux. Du coup il n’invite pas à la lecture de votre article ni à la visite du site. La Zisa est une merveille d’architecture. Il faut au moins lui rendre cet hommage. C’est ce qu’a fait l’Unesco en 2015 en la classant au Patrimoine mondial. C’est ce que pensent les googleïstes qui lui donnent la note moyenne de 4,1 pour 4000 avis.

    1. Maciej

      Bonjour, chacun est libre d’avoir son point de vue, c’est ce qui rend le monde et les échanges intéressants. Si le Palais est impressionnant, je maintiens que le musée est décevant à la fois en termes de collection (même s’il y a des petites merveilles) mais surtout en termes de présentation (ou muséeographie). C’est vieillot et pour une ville à l’histoire passionnante aux confins de plusieurs cultures, il y a de mon point de vue matière à faire beaucoup beaucoup mieux. Quant aux 4000 avis sur Google, je me demande combien ont réellement visité le palais et le musée… N’importe qui peut donner son point de vue sur n’importe quel lieu sans jamais y avoir mis les pieds.

      Et puis pour être tout à faite honnête, l’UNESCO a classé la Zisa avec de nombreux autres monuments (deux palais, trois églises, une cathédrale et un pont et les cathédrales de Cefalú et Monreale) sous l’appelation de « la Palerme arabo-normande ». Le palais seul n’aurait jamais été classé.

      La Palerme arabo-normande constituent une série de neuf structures civiles et religieuses datant de l’époque du royaume normand de Sicile (1130-1194). Ensemble, ils illustrent un syncrétisme socio-culturel entre les cultures occidentales, islamique et byzantine de l’île qui fut à l’origine de nouveaux concepts d’espace, de construction et de décoration. Ils témoignent également de la coexistence fructueuse de peuples d’origines et de religions diverses (musulmanes, byzantines, latines, juives, lombardes et françaises). »

      http://whc.unesco.org/en/list/1487

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.