Monte Pellegrino à Palerme : Sur les traces de Sainte Rosalie

Du haut de ses 600 mètres, le mont Pellegrino surplombe la baie de Palerme. Parsemé de falaises et de vallons, le site accueille un sanctuaire dédié à sainte Rosalie ainsi que des grottes décorées de gravures pariétales.

 

Vue sur le port de Palerme depuis le mont Pellegrino à Palerme. Photo de Berthold Werner

> Vue sur le port de Palerme depuis le mont Pellegrino à Palerme. Photo de Berthold Werner

 

 

La réserve naturelle du Monte Pellegrino

 

Créée en 1995, la réserve naturelle du Monte Pellegrino comprend de nombreux parcours pédestres permettant aux randonneurs de profiter de ses beautés naturelles. Le site abrite une riche faune et flore et s’étend sur plus de 1 000 hectares.

 

Monte Pellegrino à Palerme (Riserva naturale Monte Pellegrino) - Photo de Dedda71

> Monte Pellegrino à Palerme (Riserva naturale Monte Pellegrino) – Photo de Dedda71

 

 

Du côté de la faune, citons entre autres quelques espèces emblématiques comme le renard roux, le faucon pèlerin et le merle-bleu. La flore compte des variétés de palmier nain, de pistachier, de câprier, de sumac, de salsepareille et de nombreuses espèces d’orchidées sauvages.

Le site abrite également le parc de la Favorita, une ancienne réserve de chasse située au pied du mont. En parcourant ses allées, on peut notamment découvrir un palais de style oriental, une jolie fontaine néoclassique, une villa du 18ème siècle, un hippodrome, un stade et une pépinière.

 

Panorama depuis le Monte Pellegrino à Palerme. Photo de Gabrios1984

> Panorama depuis le Monte Pellegrino à Palerme. Photo de Gabrios1984

 

 

 

Le sanctuaire de sainte Rosalie

 

Fille d’une famille noble, Rosalie naît en l’an 1130. Après avoir eu une vision de la Vierge, la jeune fille se retire à l’âge d 14 ans dans une grotte sur le mont Pellegrino pour prier et méditer, se nourrissant de racines et buvant de l’eau de source. Elle meurt en 1160, mais l’histoire ne s’arrête pas là…

 

Monte Pellegrino au dessus du port de Palerme - Tableau de  Francesco Lojacono

> Monte Pellegrino au dessus du port de Palerme – Tableau de Francesco Lojacono

 

 

Près de cinq siècles plus tard, en 1624, une épidémie de peste ravage la ville. Rosalie apparaît alors à un chasseur et lui demande de rapporter ses restes à Palerme et de les exposer dans les rues de la ville. Le chasseur réalise son souhait et l’épidémie est éradiquée.

 

Sainte Rosalie demandant à dieu de sauver Palerme de la peste (1629) - Tableau d'Anthony van Dyck

> Sainte Rosalie demandant à dieu de sauver Palerme de la peste (1629) – Tableau d’Anthony van Dyck

 

Chaque année, au début du mois de septembre, Palerme célèbre en grande pompe la fête de sainte Rosalie. A cette occasion, la foule se rend en masse sur le mont Pellegrino où la jeune fille vécut la majeure partie de sa vie. On peut visiter la grotte de sainte Rosalie, devenue au fil du temps un véritable sanctuaire pour les Palermitains.

 

Sanctuaire Sainte Rosalie sur le monte Pellegrino à Palerme.

> Sanctuaire Sainte Rosalie sur le monte Pellegrino à Palerme.

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Jardins et parcs à Palerme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.