Potsdam, chef d’oeuvre baroque (mais pas que) près de Berlin

Ville de résidence de la famille royale, Potsdam possède un patrimoine architectural et paysager exceptionnel. A seulement une 20-aine de kilomètres de Berlin. Incontournable.

 

Chateau du Belvedere à Potsdam - Photo de Stefan Kemmerling

> Chateau du Belvedere à Potsdam – Photo de Stefan Kemmerling

 

Si vous êtes resté sur votre faim avec les monuments de Berlin, une excursion à Potsdam devrait combler les appétits d’architecture les plus féroces. En partie classée au patrimoine de l’Unesco, l’ancienne ville de résidence des électeurs de Brandebourg (futur empereur) propose de nombreux palais et églises au milieu de magnifiques parcs.

 

Eglise Friedenskirche à Potsdam - Photo de DXR

> Eglise Friedenskirche à Potsdam – Photo de DXR

 

Potsdam, la ville de garnison devenue chef d’oeuvre baroque

Potsdam est un village sans importance lorsque Frédéric Guillaume Ier l’adopte comme résidence pour la maison royale de Prusse. Potsdam devient un centre administratif et une ville de garnison où près de trois quarts de la population est composé de soldats. 

C’est à son fils Frédéric II, le futur Frédéric le grand que l’on doit la majorité des monuments emblématiques de Potsdam. Philosophe francophile mécène de Voltaire, amoureux des arts et poète à ses heures, ce despote « éclairé » des Lumières et chef de guerre redoutable transforme littéralement la ville.

 

Bibliothèque de l'Université Neues Palais Haus 11 © CEphoto, Uwe Aranas / CC BY-SA 3.0

> Bibliothèque de l’Université Neues Palais  © CEphoto, Uwe Aranas / CC BY-SA 3.0

 

Potsdam avec ses 500 ha de parcs et ses 150 constructions édifiées entre 1730 et 1916 a la caractéristique de marier différentes influences étrangères et différents styles architecturaux. On y trouve un quartier hollandais, une colonie russe, des édifices inspirés de la renaissance italienne ou encore des influences françaises.

 

Palais Neues Palais à Potsdam - Photo de Wolfgang Staudt

> Palais Neues Palais à Potsdam près de Berlin – Photo de Wolfgang Staudt

 

Le monument incontournable est le Palais de Sanssouci, un palais rococo inspiré du Grand Trianon à Versailles. Son jardin abrite d’autres curiosités intéressantes : Charlottenhof, le Nouveau Palais, le château de l’Orangerie, la maison chinoise (Chinesisches Haus), la Friedenskirche, les bains romains dessinés par Karl Friedrich Schinkel.

 

Jardin du Chateau Sans Souci à Potsdam près de Berlin - Photo de Till Krech
> Jardin du Chateau Sans Souci à Potsdam près de Berlin – Photo de Till Krech

 

Symbole malheureux d’une Prusse militariste

Si Berlin était la capitale officielle de la Prusse et plus tard de l’Empire allemand jusqu’en 1918, la Cour restait à Potsdam. A la fin de la 1ere guerre mondiale,  l’empereur Guillaume II abdique. La monarchie est morte. Potsdam s’efface au profit de Weimar et de sa république chancellante.

Goebbels le propagandiste nazi remet Potsdam sous les feux des projecteurs. Le 21 mars 1933 a lieu la « Journée de Potsdam » dans l’église des garnisons (en reconstruction en 2016, non sans polémique). Hitler devient le nouveau chancelier. Le lendemain les premiers camps de concentration sont construits. Le jour d’après le Reichstag lui vote les pleins pouvoir. Ainsi commence le régime nazi.

 

Porte de Brandebourg à Potsdam - Photo de Arild Vågen

> Porte de Brandebourg à Potsdam – Photo de Arild Vågen

 

À la fin de Seconde Guerre mondiale, le 14 avril 1945, Potsdam connaît un bombardement britannique. Trois mois plus tard les alliés, victorieux du Reich, tiennent entre le 17 juillet et le 2 août 1945, la célèbre conférence qui scellera le sort des vaincus et la partition de l’Allemagne en zone d’occupation (et indirectement le futur mur de Berlin).

Le gouvernement de la RDA souhaitant faire disparaître les symboles du militarisme prussien, fit raser un grand nombre de bâtiments historiques. 

 

Rue de Potsdam près de la porte de Brandebourg - Photo de  	Plamen Agov.
> Rue de Potsdam près de la porte de Brandebourg – Photo de Plamen Agov.

 

Aujourd’hui un programme de rénovation et de reconstruction de Potsdam vient effacer les traces du régime « démocratique » de l’ex RDA.

 

Que visiter à Potsdam ?

Courage si vous voulez parcourir l’ensemble en une journée. Il faudra arriver tôt et partir tard et encore vous n’apprécierez pas le calme verdoyant des lieux. Peu importe dans le désordre :

  • Le palais et Jardin de Sanssouci,
  • Le quartier hollandais,
  • La colonie russe,
  • La place du Vieux Marché avec l’église Saint-Nicolas (Nikolaikirche)
  • Le Château de la ville (Stadtschloss) reconstruit en 2014 après avoir été rasé par le régime est-allemand dans les années 1960,
  • L’église Saint-Pierre et Saint-Paul
  • La porte de Nauen (Nauener Tor), un des premiers édifices européen influencés par l’architecture néo-gothique de l’Angleterre.
  • La Brandenburger Straße,
  • La tour Einstein,
  • Le Belvedere,

 

Eglise St Alexander Nevsky dans la colonie russe Alexandrowka à Potsdam © A.Savin, Wikimedia Commons

> Eglise St Alexander Nevsky dans la colonie russe Alexandrowka à Potsdam © A.Savin, Wikimedia Commons

 

Aujourd’hui en plus d’être une ville touristique, Potsdam compte plus de 150 000 habitants, un centre universitaire et scientifique, un célèbre studio de tournage de film (Babelsberg) et une 20-aine de lacs à proximité.

 

Tour d'Einstein, observatoire astronomique de Potsdam - Photo du Astrophysikalisches Institut Potsdam

> Tour d’Einstein, observatoire astronomique de Potsdam – Photo du Astrophysikalisches Institut Potsdam

 

Construite en 1920. Cette tour a été baptisée d’après Albert Einstein qui y mena de nombreuses études. Elle est reconnue comme l’un des plus grands chefs-d’œuvre de l’architecture expressionniste.

 

Visites organisées à Potsdam

La visite touristique de Potsdam comprend de nombreuses sections historiques et monuments de la ville :

  • La colonie russe “Alexandrowka”,
  • Le quartier hollandais  « Holländisches Viertel »,
  • Les jardins et le palais Sanssouci,
  • Le Nouveau Palais,
  • Le Palais Charlottenhof

Après un temps libre d’environ 2 heures, le voyage de retour s’effectue dans un car confortable.

 
 
 

Informations pratiques sur Potsdam

Pour aller à Potsdam par vous même, vous pouvez prendre le S-Bahn S7 – direction Potsdam Hauptbahnhof. Site officiel de Potsdam : http://en.potsdam.de/

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Autour de Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.