Begijnhof à Amsterdam, Beguinage ou « monastère » pour femme [Vieille Ville]

Un havre de paix (assez touristique) au cœur d’Amsterdam, classé par l’UNESCO, abri des religieuses béguines.

Cour fleurie avec une statue de Jésus dans le béguinage d'Amsterdam.

> Cour fleurie avec une statue de Jésus dans le béguinage d’Amsterdam.

 

Construit en l’an 1386 au cœur du quartier Nieuwe Zijde (Vieille ville), le béguinage subit plusieurs transformations et accueillit, bon gré mal gré, divers cultes.

 

 

Un hameau secret non à l’abri de l’histoire

 

C’est une grande cour intérieure paysagée entourée de maisons qui furent d’abord bâties en bois. Mais après plusieurs grands incendies dans la ville, ce type de construction fut prohibé en 1521. C’est donc des maisons traditionnelles du XVIII siècle, en pierre, que vous y trouverez.

 

Entrée du Beguinage à Amsterdam.

> Entrée du Beguinage à Amsterdam.

 

 

A noter toutefois : c’est dans ce petit hameau secret que vous admirerez la plus vieille maison en bois rescapée, Het Houten Hous, datant de 1470, au n° 34.

 

Béguinage sur une illustration de 1768.

> Eglise médievale du béguinage sur une illustration de 1768.

A l'intérieur de l'église de culte anglican du Beguinage à Amsterdam.

> A l’intérieur de l’église de culte anglican du Beguinage à Amsterdam.

 

 

L’église médiévale Engelse Kerk (1419) montre les changements et combats des courants religieux : catholique, elle fut réquisitionnée par les calvinistes qui la cédèrent aux  protestants anglais pour finir, aujourd’hui, presbytérienne. Mais ce n’est pas tout ! Certaines maisons abritent des églises clandestines, preuves de la résistance de nombre de béguines qui continuèrent le culte catholique secrètement.

 

Porte d'accès vers le Beguinage à Amsterdam.

> Porte d’accès vers le Beguinage à Amsterdam.

 

 

 

Mais qu’est ce donc vraiment un béguinage ?

 

C’est un lieu d’hébergement pour femmes pieuses : les béguines.

Les béguines étaient des femmes qui voulaient embrasser la vie religieuse sans pouvoir y parvenir du fait de leur surpopulation : au temps des croisades les couvents étaient surpeuplés. Elles créèrent de petites communautés auto-gérées, laïques et semi monastiques. Elles eurent aussi un rôle social dans la ville, avec l’aide concrète qu’elles apportèrent aux démunis. C’étaient de véritables travailleuses qui confectionnaient de nombreux objets dans leurs ateliers : filage, tissage, poterie…

 

Illustration du Beguinage à Amsterdam.

> Illustration du Beguinage à Amsterdam.

 

 

D’autres soignaient dans les hôpitaux, copiaient des ouvrages ou commerçaient : La Béguine est une femme émancipée ! Ce qui ne plut pas à tout le monde il va sans dire : les autorités ecclésiastiques eurent même peur qu’elles troublent les vœux de chasteté de ces messieurs les moines !

Aujourd’hui, il existe encore des béguinages modernes (en Allemagne par ex.) à but essentiellement économique où les femmes se retrouvent en paix pour échanger, créer et se sentir protégées…

 

 

En sortant du Béguinage côté Spui, vous trouverez une superbe construction art nouveau avec de très jolies chouettes.

> En sortant du Béguinage côté Spui, vous trouverez une superbe construction art nouveau avec de très jolies chouettes.

 

 

Informations pratiques sur le Begijnhof

 

Le Begijnhof (ou béguinage) se trouve dans le vieille ville d’Amsterdam près de la place du Spui.

Adresse : Accès gratuit par la place Spui à deux pas du marché aux livres.
Horaires : Tous les jours de 9h00 à 13h00
Transport : Tram : 1, 2, 5

 


Dans notre itinéraire pour découvrir Amsterdam en un week-end.

 

 

Autres monuments d’Amsterdam

 

Entre parenthèses le quartier où se trouve le monument.

 

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Monuments d'Amsterdam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *