Cité administrative, hiérarchique où tout repose sur la volonté du monarque, Fès Jdid est un quartier pauvre face au Palais Royal. Cela n’empêche pas de trouver quelques raisons d’y faire un tour.

Groupe de touristes devant la porte du Palais Royal dans le quartier Jdid de Fès - Photo de Yair-Haklai
Groupe de touristes devant la porte du Palais Royal dans le quartier Jdid de Fès – Photo de Yair-Haklai

Fes el-Jdid a été fondée en 1276 par le sultan Abu Yusuf Ya’qub en tant que nouvelle capitale du sultanat marinide surplombant la vieille ville voisine de Fès (Fès el-Bali).

La ville comprenait le palais royal (Dar al-Makhzen), résidence des dirigeants du Maroc pendant de nombreuses périodes et encore utilisé à l’occasion par le roi du Maroc aujourd’hui.

Carte des quartiers de Fès

Le quartier de Fès el Jdid (n°3 sur la carte) se trouve entre la Médina de Fès (1 et 2), le Mellah au sud (4) et la Nouvelle Ville (5).

Carte des quartiers de Fès : 1. Medina rive des Karouanais (la plus touristique) 2. Medina rive des Andalous 3. Quartier El Jdid 4. Mellah, ancien quartier juif 4. Ville Nouvelle de Fès
Carte des quartiers de Fès : 1. Medina rive des Karouanais (la plus touristique) 2. Medina rive des Andalous 3. Quartier El Jdid 4. Mellah, ancien quartier juif 4. Ville Nouvelle de Fès.

Principales attractions du quartier de Fès Jdid

Palais Royal de Fès. Le site est immense mais ne se visite pas : 80 hectares soit plus de 100 terrains de foot.

Il comprend le palais royal, une mosquée, une médersa (école fondée par les mérinides en 1320) et une place d’arme. On y trouve aussi de multiples structures privées, patios et jardins et historiquement des bureaux administratifs et des tribunaux gouvernementaux.

La fondation du palais date de 1276. La majeure partie date de l’époque alaouite (1600-2000). 

Il est possible d’apprécier les portes de cuivres étincelantes depuis la place des Alaouites.

Porte du Palais Royal dans le quartier Jdid de Fès - Photo de Werner100359
Porte du Palais Royal dans le quartier Jdid de Fès – Photo de Werner100359

Portes fortifiées. Le quartier est parcouru de fortifications et de portes imposantes notamment Bab Mechouar et Bab as-Semmarine.

Porte de Bab Dekkakin dans le quartier de Jdid à Fès - Photo de Josep Renalias
Porte de Bab Dekkakin dans le quartier de Jdid à Fès – Photo de Josep Renalias
Porte de Bab Semmarine dans le quartier de Jdid à Fès - Photo d'Hiroki Ogawa
Porte de Bab Semmarine dans le quartier de Jdid à Fès – Photo d’Hiroki Ogawa
Une des portes d'entrée pour le Palais Royal de Fès - Photo de Reibai
Une des portes d’entrée pour le Palais Royal de Fès – Photo de Reibai

Grande rue de Fès Jdid. L’artère principale du quartier permet de découvrir à quoi ressemble une vieille ville arabe sans touristes.

Vous y trouverez des magasins moins chers et des lieux et cafés à destination des Fassies.

Dans la Grande Rue de Fès Jdid - Photo de Robert Prazeres
Dans la Grande Rue de Fès Jdid – Photo de Robert Prazeres

Parc Jnan Sbil. Voici le plus beau jardin de Fès. Frais, élégant, aéré, planté de nombreuses plantes et fleurs et parcouru d’une rivière, il a vraiment tout pour plaire.

Vous y trouverez même un petit café-restaurant, la Noria, coloré, un peu kitsch et planté d’orangers, idéal pour s’arrêter boire un jus d’orange frais.

Si vous avez la chance de visiter Fès au printemps, faîtes-y un tour pour l’odeur magique des fleurs d’orangers.

Fontaine dans le jardin Jnan Sbil du quartier de Jdid à Fès.
Fontaine dans le jardin Jnan Sbil du quartier de Jdid à Fès.
Parterre de fleurs dans le jardin Jnan Sbil du quartier de Jdid à Fès.
Parterre de fleurs dans le jardin Jnan Sbil du quartier de Jdid à Fès.
Café La Noria près du jardin Jnan Sbil du quartier de Jdid à Fès.
Café La Noria près du jardin Jnan Sbil du quartier de Jdid à Fès.

Mellah de Fès. L’ancien quartier juif auquel nous avons consacré un article à part entière.

Modèle réduit de la synagogue Danan à Fès - Photo de Ricardo Tulio Gandelman
Modèle réduit de la synagogue Danan à Fès – Photo de Ricardo Tulio Gandelman
Cimetière juif dans le Mellah de Fès - Photo de Colich
Cimetière juif dans le Mellah de Fès – Photo de Colich

Hôtels, auberges et Airbnb dans le quartier Jdid

Retrouvez tous les hébergements disponibles à Fès (Maroc) :

Lieu de pouvoir

Le palais à la façade austère fût construit pour recevoir de nombreuses ambassades étrangères et pour témoigner de la richesse de la dynastie. Lui fait face un grand terrain de manoeuvre militaire : le mechwar

En 1443, après sa mort en captivité, l’infant Ferdinand du Portugal fût pendu nu et la tête en bas pendant 4 jours aux créneaux de Bab es Seba.

Quartier des serviteurs du Roi

Le quartier arabe n’a rien de remarquable à ma connaissance. Bab Smarine est le marché d’alimentation. Vous y trouverez la Mosquée Al Azhar que les musulmans pourront visiter lors d’une prière.

Fès Jdid est le quartier de serviteurs du sultan, le quartier des « petites gens », oubliés des restauration en cours sous l’égide de l’Unesco.

Carte de Fès : Lieux du guide touristique

Retrouvez tous les lieux du guide à visiter sur la carte de Fès : Riads et hébergements selon votre budgets, monuments à ne pas rater, musées intéressants, parcs et coins de nature reposants, restaurants savoureux et pas chers…

Bon plan ! Vous pouvez télécharger gratuitement la carte pour une utilisation hors connexion.

 

Où dormir à Fès ? Sélections d’hébergements jolis, centraux ou pas chers

 

Pour séjourner dans la Médina de Fès, voici nos suggestions d’hébergements en fonction de votre budget :


Fès Jdid, la nouvelle médina : Palais royal et serviteurs
Groupe de touristes devant la porte du Palais Royal dans le quartier Jdid de Fès - Photo de Yair-Haklai

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.