Brixton, quartier afro caribeen de Londres

Brixton a la réputation sulfureuse et rebelle : Musique noire, criminalité et misère sociale. Pourtant les « Guns of Brixton » sont rangés alors que les DJs sont aux platines et les mammas au marché.

Marché de Brixton à Londres - Photo d' Adrian Guerin

> Marché de Brixton à Londres – Photo d’ Adrian Guerin

 

Situé sur la rive sud de la Tamise, Brixton est le quartier de la communauté jamaicaine, africaine et caraibéenne de Londres. Son histoire fût profondément marquée par les années de récession économique et par les émeutes de 1981.

Le quartier de Brixton se gentrifie. Aujourd’hui, le quartier où naquit David Bowie est célèbre pour ces clubs et concerts, ses disquaires et ses cafés sympas.

 

Hommage à l'enfant du quartier par les habitants de Brixton devant une peinture à son effigie - Photo de frankieleon @ Flickr

> Hommage à l’enfant du quartier par les habitants de Brixton devant une peinture à son effigie – Photo de frankieleon @ Flickr

 

De la “Windrush generation” à l’attentat néo-nazi

En 1948, un bateau de la marine britannique, le Windrush accoste en Angleterre. A son bord des Jamaicains séduit par une publicité. Un voyage pas cher et du travail dans leur « mère patrie » : le Royaume-Uni.

La Seconde guerre mondiale est terminée. Il faut reconstruire Londres. Le marché du travail a besoin de bras pour remplacer ceux tombés une arme à la main. Les émigrés sont d’abord logés dans des abris de la seconde guerre mondiale sous le parc de Clapham Common. Expulsés, ils se retrouvent à Brixton : les loyers sont bas, les préjugés sont moins nombreux.

 

Photo de Chris Steele-Perkins

> Photo de Chris Steele-Perkins d’habitants de Brixton (?)

En 1970, des années grasses aux années maigres, le quartier de Brixton s’est peu a peu transformé en ghetto. Le néolibéralisme de Margaret Thatcher et les discriminations raciales marginalisent les habitants noirs. Le cortège chômage, pauvreté et criminalité se met en place… Les Clash enregistre « Guns Of Brixton ». Une odeur d’essence et de soufre dans l’air.

 


> Guns of Brixton par The Clash.

 

En 1981, les émeutes de Brixton (Brixton riots) font suite à celles de Bristol et précède l’embrassement de nombreuses cités britanniques. En 1995, le quartier connaît une émeute suite à la mort dans le commissariat d’un homme noir arrêté pour vol.

 

Emeute de Brixton en 1981 suite à la politique d'austérité de Margaret Thatcher / Photo : David Stevens/ Rex Features

> Emeute de Brixton en 1981 suite à la politique d’austérité de Margaret Thatcher / Photo : David Stevens/ Rex Features

En 1999, après avoir fait explosé une bombe dans le quartier gay de Soho et le quartier indien de East End, David Copeland, un néo-nazi fit explosé une bombe à Brixton. L’attentat fit une quarantaine des blessés.

 

Street art, concerts et sorties nocturnes à Brixton

Le cliché de quartier mal famé a la peau dure. Brixton n’est pas plus mal famé que le West end ou Shoreditch. Il n’y a pas plus de drogue ici qu’à Camden pourtant l’image reste et le quartier est boudé des touristes. Tant pis, tant mieux, le quartier a quelqu’unes des meilleurs salles de concerts et clubs de son cru.

  • Pour les concerts, la Brixton Academy est une salle légendaire avec une des programmations des plus intéressantes de Londres : Rock, hip-hop, Trip hop…
  • Il y a quelques bars et cafés sympas à Brixton, si vous aimez le jazz le Ritzy café (Cinéma art et essai également) est idéal pour chiller.
  • Pour les clubs, beaucoup ont fermé en quelques années : Du Fridge (devenu depuis l’Electric Brixton), à la Mass en passant par le très funky Plan B. Reste quelques bonnes occasions et soirées pour faire la fête.

 

Concert à la Brixton Academy - Photo d'Olly Coffey

> Concert à la Brixton Academy, l’une des meilleures salles de concerts londonienne – Photo d’Olly Coffey

 

De nombreuses oeuvres de street art sont visibles à Brixton.

 

> « My my i got Chisty lips!! » de Id Idiom

> « Tobacco bloom » par Id Idiom

 

Brixton market : Bienvenue dans les Caraïbes !

Pour prendre le pouls d’un quartier et découvrir son essence, rien de tel que d’aller sur son marché. Le marché de Brixton est le cœur du quartier. Les plus grand marché des Caraibes en Europe : une invitation au voyage, un dépaysement sur fond de reggae.

On trouve les fruits et légumes exotiques biens connus : citrons, mangues, piments, noix de coco, ananas, patates douces et les plus mystérieuses bananes plantains, Sweetsop,  soursop, chouchou, star apple…Des pieds de porcs et des variétés de poissons…

 

Brixton Market à Londres - Photo de Karin Bultje

> Brixton Market à Londres – Photo de Karin Bultje

Les Caraibes comportent des minorités chinoises et indiennes venues travailler dans les plantations une fois l’esclavage abolie. Le marché illustre cette diversité en proposant à côté des produits caraibéens, africains, des produits asiatiques et d’Amérique du sud.

Le marché de Brixton comprend une partie en plein air et une partie couverte (pratique quand il pleut !). En plus du marché alimentaire, vous pourrez y acheter de la musique, des fringues, des sacs…

 

Partie alimentaire du Brixton market - Photo d'Adrian Guerin

> Partie alimentaire du Brixton market – Photo d’Adrian Guerin

 

Bon ce n’est pas toujours de la bonne qualité et venir à Brixton que pour le marché n’est pas forcément ce que je vous conseille de faire. Il s’agit néanmoins d’une étape intéressante.
 

Ressources

http://www.blvckvrchives.com/windrush/ : Sur l’arrivée des Jamaïcains en Angleterre et sur les luttes de la minorité noire.

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Quartiers de Londres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.