Musée des femmes vietnamienne à Hanoi : A ne pas rater ! [Vieux Hanoi]

Une visite au musée de la femme à Hanoi est indispensable pour mieux comprendre un pays aussi riche et complexe que le Vietnam. Il s’agit d’un des musées les plus intéressants de l’Asie du sud-est. Rien de moins.

 

Installation sur les femmes commerçantes au musée de la femme vietnamienne à Hanoi.

> Installation sur les femmes commerçantes au musée de la femme vietnamienne à Hanoi.

 

 

 

Le musée des Femmes du Viêt Nam est situé à Hanoï dans le vieux quartier près du lac Hoan Kiem. Située au cœur de l’ancien quartier français, le musée est entouré de belles maisons de style colonial, d’ambassades et de bâtiments gouvernementaux.

Le musée occupe une construction moderne assez impressionnante empruntant au style art deco. L’agencement intérieur autour d’un puit central rend l’ensemble aéré, lumineux et harmonieux.

 

 

 

Façade du Musée des femmes du Vietnam à Hanoi.

> Façade du Musée des femmes du Vietnam à Hanoi.

Puits décorés de chapeaux vietnamiens peints au Musée des femmes du Vietnam à Hanoi.

> Puits décorés de chapeaux vietnamiens peints au Musée des femmes du Vietnam à Hanoi.

 

 

Collection du musée des femmes du Viet Nam à Hanoi

 

A travers les femmes, une belle tranche du Viet Nam : Ses rites et coutumes selon les ethnies du pays, son artisanat, son économie, son histoire à travers les résistantes des guerres d’indépendances et ses costumes traditionnels.

Aussi lorsque l’on parle de femme vietnamienne, cela concerne aussi bien les femmes de l’ethnie Viet (majoritaire), que les femmes Hmongs, Tay, Yao… Il y a 54 ethnies reconnus officiellement au Viet Nam. Rendez-vous au musée ethnographique d’Hanoi pour en savoir plus.

Les collections sont impressionnantes. La muséographie est agréable avec beaucoup d’espaces et des œuvres visibles et lisibles. Les descriptifs sont concis mais informatifs et intéressants, traduits dans un anglais et dans un français parfait, c’est loin d’être le cas de partout.

De nombreux objets. Au niveau des images : De belles photos et vidéos et de nombreuses affiches de propagande.

 

 


> Affiche de propagande (communication publique) sur l’éducation et la famille.

 

 

 

Les femmes dans la famille

 

Le musée présente d’abord la femme vietnamienne en tant que femme, épouse et mère avec les moments clés :

  • Le mariage à la fois dans les familles de tradition patrilinéaires et matrilinéaires.
  • La naissance : les différents rituels qui se rattachent au désir d’enfant, les différentes pratiques autour de la grossesse, de la naissance et les soins apportés à la jeune mère et aux nouveau né.
  • La vie quotidienne : Le travail dans les champs, la préparation des repas, le travail de confection, le commerce parfois et bien sûr l’éducation des enfants.

 

 

Image pour favoriser la fertilité au musée de la femme vietnamienne à Hanoi.

> Image pour favoriser la fertilité au musée de la femme vietnamienne à Hanoi.

Portrait d'une femme et de son enfant au musée de la femme à Hanoi.

> Portrait d’une femme et de son enfant au musée de la femme à Hanoi.

Travail dans les champs, photo du musée de la femme à Hanoi.

> Travail dans les champs, photo du musée de la femme à Hanoi.

 

 

Les Femmes dans l’histoire

 

Les femmes vietnamiennes  dans l’histoire des conflits récents, leur rôle dans la résistance et leur condition de vie pendant la guerre d’indépendance. Les objets exposent les histoires, les actes patriotiques et les sacrifices de ces femmes.

 

Portrait de résistante vietnamienne pendant la guerre d'indépendance du Vietnam - Musée de la femme d'Hanoi.

> Portrait de résistante vietnamienne pendant la guerre d’indépendance du Vietnam – Musée de la femme d’Hanoi.

Au champs fusil à l'épaule, portrait de résistante vietnamienne - Musée de la femme d'Hanoi.

> Au champs fusil à l’épaule, portrait de résistante vietnamienne – Musée de la femme d’Hanoi.

Forces spéciales féminines, insolite portrait de résistante vietnamienne - Musée de la femme d'Hanoi.

> Forces spéciales féminines, insolite portrait de résistante vietnamienne – Musée de la femme d’Hanoi.

 

 

Les modes féminines

 

Vous découvrirez les techniques traditionnelles de confection comme la technique de la broderie Hmong ou Thaï, ou la technique du batik Hmong. La collection comprend aussi des robes conçues par des stylistes vietnamiennes contemporaines.

Le musée présente la vision des femmes vietnamiennes de la beauté et de la mode : le port de bijoux et la tradition des dents laquées notamment.

 

Exemple de costume traditionel au musée de la femme d'Hanoi.

> Exemple de costume traditionel au musée de la femme d’Hanoi.

 

 

Parmi les 54 ethnies du Vietnam, le coton est dominant, la soie naturelle est utilisé pour les motifs et les costumes de fêtes. Les femmes hmong tissent les chanvre. L’indigo est la teinture de base. Les Pathen, Lolo fleuri et les Hmong fleuri ont des costumes très colorés.

 

Tunique en coton sobre et élégante au musée de la femme d'Hanoi.

> Tunique en coton sobre et élégante au musée de la femme d’Hanoi.

 

 

Sur un costume on peut trouver de multiples techniques. La broderie est privilégié chez les Yao et les Phula. L’application chez les Lolo et les Pupeo. Le batik chez les Hmongs et les Yao Tien. L’ikat chez les Thai et les Khmers. Les motifs tissés chez les muong, les Tay et les diverses populations des hauts plateaux.

 

Tout est fait à la main et autrefois avec des matières naturelles. Les motifs expriment l’identité de la population et son environnement. Transmis de génération en génération, ils montrent la créativité des femmes, leur sens esthétique et leur travail.

 

 

L’application

L’application est la création de motifs en petits morceaux de tissus colorés cousus sur un fond. On découpe des tissus de diverses formes géométriques qu’on coud sur le tissu de fond en cachant les fils derrière l’application.

 

Exemple d'application sur ce costume Lolo Hoa du musée de la femme d'Hanoi - Photo de Daderot

> Exemple d’application sur ce costume Lolo Hoa (région de Ha Giang) du musée de la femme d’Hanoi – Photo de Daderot

 

 

Cette technique est pratiquée chez certaines populations des montagnes du nord. Chaque groupe a ses motifs spécifiques. Les Lolo et les Pupeo produisent des motifs avec des triangles. Les Hmong ont un techniques très élaborée, appelé application inversée, c’est à dire que le tissu du dessus est découpé de motifs qui font apparaitre la couleur de fond.

 

 

Le Batik

Le batik est une technique de teinture à réserve, c’est à dire qu’une partie du textile est protégée de la teinture par l’exécution de motifs. Cette pratique est largement pratiquée chez Les Hmong et les Yao Tien.

 

Jupe hmong utilsant des techniques mixtes la majeure partie étant en batik, musée de la femme vietnamienne - Photo de Daderot

> Jupe hmong utilsant des techniques mixtes la majeure partie étant en batik, musée de la femme vietnamienne – Photo de Daderot

 

 

On dessine sur du tissu des motifs à la cire fondue. Les outils utilisés sont des stylets à réservoir en cuivre courbé, des tampons triangulaires ou de petits tubes en bambou.

Quand la cire est sèche, le tissu est teint plusieurs fois dans des bains d’indigo puis plongé dans de l’eau bouillante pour faire fondre la cire. Les motifs protégés de la teinture, apparaissent en clair sur le fond indigo.

 

 

La broderie

La broderie est une technique de plus en plus pratiquée par les populations des montagnes du nord, car les femmes peuvent broder de partout, au marché, aux champs ou en visite. Les petites filles commencent à broder très jeunes.

Les Hmongs utilisent le point de croix. Les Yao et des Thai préfèrent le point de devant, le point d’épine ou le point de chainette. Les motifs traditionnels sont conservés et transmis de génération en génération. La broderie permet aux femmes de réaliser des courbes plus naturelles et permet des crÈations plus modernes.

 

Broderie Lao au musée de la femme du Viet Nam à Hanoi - Photo de Daderot.

> Broderie Lao au musée de la femme du Viet Nam à Hanoi – Photo de Daderot.

 

 

 

Les costumes évoluent avec le temps et les contacts. La mode est présente même dans les régions les plus reculés. Les changements s’accélèrent aujourd’hui en particulier chez les Hmongs et les Yao du nord du pays : Textiles synthétiques, laines et couleurs chimiques sont aujourd’hui largement utilisés.

 

 

Créations contemporaines du musée de la femme vietnamienne à Hanoi.

> Créations contemporaines du musée de la femme vietnamienne à Hanoi.

Autre exemple d'habit traditionnel au musée de la femme à Hanoi.

> Autre exemple d’habit traditionnel au musée de la femme à Hanoi.

Bijoux au musée de la femme vietnamienne à Hanoi.

> Bijoux au musée de la femme vietnamienne à Hanoi.

 

 

La tradition des dents laquées

 

Jusqu’au milieu du 20e siècle, hommes et femmes viets se laquaient les dents en noir avec du stick lac. Chez les Thai, les Khong et les Lu, on brulait des branches pour en extraire la résine recueillie sur une pièce métallique ou dans un tube de bambou.

On ajoutait de l’eau pour obtenir un produit collant. Le soir on appliquait 3 ou 4 couches aux dents bien nettoyées. 2 ou 3 jours plus tard, on recommençait pour bien noircir les dents : Un critère de beauté féminine.

Les filles commençaient dès l’âge de 12/13 ans. Aujourd’hui seules les femmes agées ont encore les dents noircies.

 

Portrait d'une femmes aux dents laquées dans le musée des femmes du Vietnam à Hanoi.

> Portrait d’une femmes aux dents laquées dans le musée des femmes du Vietnam à Hanoi.

 

 

Informations pratiques sur le musée de la femme

 

 

Le musée de la Femme du Viet Nam se trouve dans la Vieille Ville d’Hanoi.

Adresse : 36 Lý Thường Kiệt, Hang Bai ward, Hoàn Kiếm, Hà Nội, Vietnam
Horaires d’ouverture : De 8h à 17h tous les jours

Accès, tarif d’entrée et accès sur le site officiel : http://www.womenmuseum.org.vn/

 

 

 

 

 

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Musées à Hanoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.