Visiter Saigon (Ho Chi Minh ville), capitale économique du Vietnam [Sud]

Saigon ou Ho Chi Minh est la plus grande ville du Vietnam, la capitale du Sud et le coeur économique du pays. Article à venir prochainement.

 

Batiment de l'ancienne Université de Saigon au Vietnam.

> Batiment de l’ancienne Université de Saigon au Vietnam.

 

 

Ho Chi Minh ville, c’est Saigon et c’est en quelques chiffres :

  • 8,5 millions d’habitants (13,5 avec l’agglomération),
  • 1,5 millions de motos.
  • 8% de la population et 20% du PNB du Vietnam.
  • 150 jours de pluies pendant la saison humide.

 

A savoir : Saigon est toujours utilisé par les habitants malgré le nom officiel d’Ho Chi Minh Ville.

 

Ce mini guide n’a rien d’exhaustif mais c’est l’occasion pour nous de partager quelques infos et bons plans. C’est déjà ça de pris. Des liens pour trouver les adresses et des photos pour vous donner envie d’y faire un saut.

 

Des visites guidées de Saigon et des alentours sont disponibles en ligne.

 

Tous les lieux du mini-guide sur la carte

 

Cliquer sur cette icône ci dessous Capture d’écran 2016-08-30 à 16.11.26 pour sélectionner / désélectionner les calques : Hôtels, monuments, musées, bars, où sortir, shopping…

 

A venir prochainement

 

 

Histoire de Saigon

 

Ho Chi Minh City fût d’abord Prey Nokor un village de pêcheurs Khmer (ou Cambodgien). 

En 1623 des familles vietnamiennes s’installent avec la permission du roi cambodgien. L’affaiblissement du royaume khmer lié à une guerre contre la Thaïlande permet aux Vietnamiens de revendiquer bientôt ces terres marécageuses. En 1698, Prey Nokor et le delta inférieur du Mékong sont annexés par le Vietnam. Prey Nokor devient Saigon.

Le Cambodge perd alors son port maritime le plus important et se retrouve coupé du commerce international sur la mer de Chine méridionale.

En 1859, les forces françaises et espagnoles prennent Saigon et la ville devient une partie de la colonie de l’Indochine française.

Saigon sous la domination française se développent et la ville affichent de nombreux édifices d’architecture occidentale. Pour certains encore visibles aujourd’hui.

Après la défaite française en 1940, l’Indochine reste fidèle à Vichy. Cela n’empêche pas les Japonais d’envahir le Vietnam. Sur le papier les Japonais et Vichy «co-gouvernèrent». En réalité les Français n’ont plus le pouvoir.

En 1945, le Viet Minh communiste mené par Ho Chi Minh déclare l’indépendance du Vietnam et déclenche bientôt une guérilla contre le gouvernement colonial français restauré.

En 1949, l’état vietnamien est crée avec à sa tête l’Empereur. Sa capitale est Saigon.

En 1954, suite à la défaite de Dien Bien Phu, les Français abandonnent le Vietnam. Le Viet Minh communiste contrôle le Nord. Les non-communistes le Sud.

Au cours des années 60, les États-Unis prennent le relais et refusent la possibilité d’une contagion communiste dans la région. La guerre du Vietnam durera jusqu’en 1975 jusqu’à la «Chute de Saigon» ou sa «Libération de Saigon» selon le point de vue évidemment.

De nombreux Vietnamiens du sud fuient le pays donnant naissance au mouvement des boat-peoples.

Ho Chi Minh City est aujourd’hui la plus grande ville du Vietnam et son centre économique.

 

 

Hébergements et hôtels à Ho Chi Minh Ville

 

Voici une sélection d’hébergements, de l’auberge de jeunesse pas chère à l’hôtel de charme où dormir lors de votre séjour à Saigon.

Il existe à Saigon comme à Hanoi ou à Bangkok un « quartier backpacker » où les voyageurs à sac à dos trouvent des auberges pas chères, des restaurants et bars « à l’occidental » + des commodités utiles en voyage de plusieurs semaines / mois : Laverie, librairies, agences de transports et agences touristiques. Pratique pour faire des rencontres mais pas forcément très dépaysant ni toujours intéressant. Ces coins très touristiques (c’est leur raison d’être) peuvent décevoir par leur côté « tourisme de masse ». Après à vous de choisir d’y passer tout ou partie de votre temps. A Saigon, ce quartier se trouve autour de la rue Pham Ngu Lao.

 

Hostel Jan : Un petit hôtel familial, propre, central et pas cher à Saigon. A partir de 7 euros la nuit en dortoir / 19 la chambre double.

Vy Da Backpackers Hostel : Un hostel moderne, propre, fonctionnel et central. 8 euros la nuit.

SGN Living : Une très belle auberge de Saigon, confortable, calme, centrale et d’un très bon rapport qualité/prix. Comptez 9 euros la nuit en dortoir.

Della boutique : Une auberge spacieuse et confortable dans le centre de Saigon. A partir de 9 euros la nuit en dortoir.

Grandma’house : Superbe appartement au sud du centre ville d’Ho Chi Minh city. A partir de 23 euros pour 2.

Saigon Riverside Luxury Homestay : Un hébergement reposant et luxueux au bord du Mékong à quelques minutes en bateau (!) du centre de Saigon. 75 euros la nuit.

Silverland Yen Hotel : Hotel de luxe abordable. De belles chambres, agréables et apaisante. La touche insolite va au bar et à la piscine sur le toit pour une vue imprenable de Saigon. A partir de 80 euros la chambre double.

Reverie Saigon : Si vous avez le budget, voici un des hôtels de luxe les plus incroyables de Saigon. Surprenant, élégant, un peu kitsch aussi, bref. A partir de 250 euros la chambre.

 

 

Quartiers de Saigon / Ho Chi Minh city

Les principaux quartiers de Saigon en quelques mots.

 

[ A venir ]

 

Scène de rue à Saigon dans le quartier chinois.

> Scène de rue à Saigon dans le quartier chinois.

Scène de rue à Saigon dans le quartier chinois.

> Scène de rue à Saigon dans le quartier chinois.

Batiment de l'époque de l'Indochine française dans le centre de Ho Chi Minh City.

> Batiment de l’époque de l’Indochine française dans le centre de Ho Chi Minh City.

Batiment de Saigon avec une végétation luxuriante, des enseignes et des ajouts sur la façade donnant un aspect joliment bordélique.

> Batiment de Saigon avec une végétation luxuriante, des enseignes et des ajouts sur la façade donnant un aspect joliment bordélique.

Belle grille sur une fenêtre à Saigon dans le motif de bambou.

> Belle grille sur une fenêtre à Saigon dans le motif de bambou.

 

 

 

Monuments et Musées à Saigon / Ho Chi Minh ville

 

Saigon est une ville relativement récente par rapport à Hanoi. Le patrimoine architecturale est en conséquence plus récent pas moins intéressant. Quelques musées d’assez bonne facture mais rien en comparaison des établissements du nord du Vietnam : Musée des femmes et musées d’ethnologie par exemple.

 

Palais de la réunification à Ho Chi Minh ville

 

L’ancien palais présidentiel du Vietnam du Sud est une visite incontournable pour les amatrices et amateurs d’architecture, d’art décoratif et d’histoire.

Le palais construit en 1966 est resté tel quel suite à l’entrée des forces nord vietnamiennes le 30 avril 1975. Date de la chute du régime Sud Vietnamien. Une réplique du char ayant écrasé la porte se trouve dans le jardin et offre son métal vert comme fond à de nombreuses photos de groupe.

Il s’agit d’un lieu unique sur terre. Une capsule temporelle par moment kitsch et parfois d’une grande élégance. Le bâtiment est aussi un prétexte pour un petit musée de la lutte d’indépendance dans le bunker. Vous y verrez des vidéos et des objets phares comme la Mercedes blindé de l’ancien dirigeant Sud vietnamien Nguyễn Văn Thiệu ou encore un hélicoptère américain posé sur le toit du palais.

 

 

  • Adresse : 135, rue Nam Ky Khoi Nghia
  • Horaire d’ouverture : Ouvert tous les jours de 7h30 à 11h00, 1h-16h.
  • Prix d’entrée : 40 000 dong.
  • Site officiel : http://www.dinhdoclap.gov.vn/

 

Facade du Palais de la réunification à Ho Chi Minh.

> Facade du Palais de la réunification à Ho Chi Minh.

Salle de repas du Palais de la réunification à Ho Chi Minh.

> Salle de repas du Palais de la réunification à Ho Chi Minh.

Bureau présidentiel et salle de négociation lors de la guerre du Vietnam entre Sud Vietnamien et Américains.

> Bureau présidentiel et salle de négociation lors de la guerre du Vietnam entre Sud Vietnamien et Américains.

Escalier aérien du Palais de la réunification à Saigon.

> Escalier aérien du Palais de la réunification à Saigon.

 

 

Opéra de Saigon

 

C’est le rendez-vous des mélomanes avec des opéras, opérettes, spectacles de ballet, concert de musique de chambre, musique contemporaine ou grand ensemble.

Inspiré de l’architecture de l’Opéra Garnier de Paris, il a été construit en 1900 par l’architecte Félix Olivier. La façade est une réplique du Petit Palais de Paris.  Son modèle architectural est influencé par le style flamboyant de la troisième République française.

Le bâtiment inclut un parterre et deux balcons, capables de proposer jusqu’à 1 800 sièges.

 

 

Opéra d'Ho Chi Minh / Saigon construite sur le modèle de l'opéra Garnier à Paris.

> Opéra d’Ho Chi Minh / Saigon construite sur le modèle de l’opéra Garnier à Paris.

 

 

 

Musée des Beaux Arts de Saigon

 

Le bâtiment principal du musée a été conçu par l’architecte français Rivera. Il allie harmonieusement architecture d’ inspiration asiatique et occidentale. Il a été construit en 1934 pour l’homme d’affaires chinois nommé Hua Bon Hoa.

Il subsiste peu de maisons anciennes à Saïgon et le musée est l’un des plus beaux bâtiments historiques de la ville.

Le musée est assez désuet. Les collections sont intéressantes mais sans comparaison avec le Musée des Beaux Arts d’Hanoi.

 

 

Entrée du musée des Beaux Arts de Saigon dans un chef d'oeuvre de l'architecture coloniale.

> Entrée du musée des Beaux Arts de Saigon dans un chef d’oeuvre de l’architecture coloniale.

"Rue Hang Dao à Hanoi" par Duong Ngoc Son - Musée des Beaux Arts de Saigon.

> « Rue Hang Dao à Hanoi » par Duong Ngoc Son – Musée des Beaux Arts de Saigon.

Paysage de forêt, rivière et colline au Musée des Beaux Arts de Saigon.

> Paysage de forêt, rivière et colline au Musée des Beaux Arts de Saigon.

Vous pouvez imaginer la conversation qui va avec. Au Musée des Beaux Arts de Saigon.

> Vous pouvez imaginer la conversation qui va avec. Au Musée des Beaux Arts de Saigon.

La thématique militaire revient fréquemment dans le oeuvres d'art vietnamienne.

> La thématique militaire revient fréquemment dans le oeuvres d’art vietnamienne. Oui cela ne surprend personne.

"Portrait d'une jeune fille" par Le Vuong au musée des Beaux Arts de Saigon.

> « Portrait d’une jeune fille » par Le Vuong au musée des Beaux Arts de Saigon.

 

 

Musée de la guerre du Vietnam (War Remnants Museum)

 

La collection du musée consiste en plusieurs expositions sur les horreurs de la guerre de Vietnam.

  • prison pour les résistants vietnamiens illustre les conditions de détention catastrophique.
  • histoire des journalistes de guerre du monde entier ayant couvert la guerre du Vietnam. Leur photo, leur histoire et aussi souvent leur mort dans le conflit.
  • Une autre expo  revient sur les effets catastrophiques de l’Agent Orange et d’autres pulvérisations chimiques défolantes sur la nature, la végétation et les hommes. Sur le moment et a postériori. L’utilisation de bombes de napalm et de phosphore et les atrocités de guerre telles que le massacre de My Lai sont également abordés.

Dans la cour du musée vous trouverez des équipements militaires américains : Un hélicoptère UH-1 « Huey », un combattant F-5A, une bombe BLU-82 « Daisy Cutter », un réservoir M48 Patton, un bombardier d’attaque A-1 Skyraider et un bombardier d’attaque A-37 Dragonfly. « >

La visite est éprouvante. On peut être parfaitement conscient des dégâts considérables occasionnée par cette guerre et regrettez néanmoins la dimension de propagande de l’exposition.

 

  • Adresse : 28 Vo Van Tan. À quelques pas du palais de la réunification.
  • Horaires d’ouverture : Ouvert tous les jours de 7h30 à 12h, 13h30 à 17h, dernière admission 16h30.
  • Tarif d’entrée : 15 000 dong.
  • Site officiel : http://warremnantsmuseum.com/

 

 

Base militaire américaine sur une colline - Photo du musée de la guerre du Vietnam

> Base militaire américaine sur une colline – Photo du musée de la guerre du Vietnam

Déformation liée à l'utilisation de l'agent Orange, défoliant chimique produit par Monsanto - Photo du musée de la guerre du Vietnam

> Déformation liée à l’utilisation de l’agent Orange, défoliant chimique produit par Monsanto – Photo du musée de la guerre du Vietnam

Destruction liée à l'utilisation de l'agent Orange, défoliant chimique produit par Monsanto - Photo du musée de la guerre du Vietnam

> Destruction liée à l’utilisation de l’agent Orange, défoliant chimique produit par Monsanto – Photo du musée de la guerre du Vietnam

 

 

 

De nombreux autres batiments officiels offre une architecture intéressante. Il est notamment assez facile de rentrer dans les universités.

 

 

Université ou école supérieure de Saigon au Vietnam.

> Détails du mur d’une Université ou école supérieure de Saigon au Vietnam : Idéogrammes stylisées et dragons se croisent.

Université ou école supérieure de Saigon au Vietnam.

> Entrée de l’ Université ou école supérieure de Saigon au Vietnam.

Bel escalier et hall d'entrée de l' Université ou d'une école supérieure de Saigon au Vietnam.

> Bel escalier et hall d’entrée de l’ Université ou d’une école supérieure de Saigon au Vietnam.

Autre exemple d'architecture intéressante du centre d'Ho Chi Minh.

> Autre exemple d’architecture intéressante du centre d’Ho Chi Minh.

 

 

 

Où manger à Saigon / Ho Chi Minh city ?

 

Quelques lieux agréables où manger un bout à Saigon.

 

"Fondue" vietnamienne dans un boui boui de Saigon.

> « Fondue » vietnamienne dans un boui boui de Saigon.

 

 

[A venir]

 

 

Préparation des nouilles dans la rue à Saigon, Vietnam.

Préparation des nouilles dans la rue à Saigon, Vietnam.

 

 

 

Bars, cafés, où sortir à Saigon

 

Quelques lieux agréables où boire un verre à Saigon.

 

[A venir]

 

 

Shopping à Saigon

 

Quelques adresses et coins sympas pour trouver des objets originaux et des souvenirs chouettes.

Statues d'inspiration khmers et chinoises dans le quartier des antiquaires à Saigon.

> Statues d’inspiration khmers et chinoises dans le quartier des antiquaires à Saigon.

 

 

[ A venir]

 

 

Comment venir à Saigon / Ho Chi Minh ville

 

Comment rejoindre le centre ville de Saigon depuis l’aéroport ?

 

Le bus 152 est le moyen le moins cher pour rejoindre le quartier des backpackers Pham Ngu Lao. Le billet coute 5 000 dong + 5 000 dong pour les sacs. Départ toutes les 15 minutes. jusqu’à 18h. Vous trouverez le bus en face du Burger King. L’arrêt n’est pas clairement indiqué. Si vous demandez votre chemin, ne croyez pas ceux qui vous diront que le bus n’existe plus et que les taxis sont la seule option.

Autre option plus confortable, le bus 109 même trajet entre l’aéroport international et le centre-ville (Pham Ngu Lao). Comptez 20 000 dong. Départ toutes les 15 minutes, de 5h30 à 1h30. Dans les deux cas comptez 45 / 60 minutes en fonction de la circulation.

 

Comment venir à Saigon en train ?

 

La gare de Saigon (Ga Sài Gòn) se trouve au nord-ouest du centre-ville sur Cach Mang Thang Tam. Un trajet en taxi vers le quartier des backpackers (Pham Ngu Lao) vous coutera 50 000 VND

 

 

Informations pratiques

 

Quand venir à Saigon / Ho Chi Minh ?

 

Hô Chi Minh-Ville a un climat tropical humide et sec, ce qui signifie qu’il est chaud toute l’année et divisé en deux saisons distinctes, la saison humide et la saison sèche :

 

  • La saison des pluies dure de mai à octobre. La saison des pluies, c’est environ 150 jours de pluie par an. Le mois le plus humide étant en septembre. La pluie ne dure généralement que quelques heures par jour.
  • La saison des typhons de juillet à novembre tend à réduire les effectifs touristiques.
  • La saison sèche dure de décembre à avril. Le mois de mars est le plus ensoleillé.

 

 

Des visites guidées de Saigon et des alentours sont disponibles en ligne.
Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Ailleurs au Vietnam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.