Enfants et médina à Fès : Faut-il donner des pourboires ?

Vous croiserez des groupes d’enfants souriants et bavards dans la médina de Fès. Certains voudront vous aidez en échange d’un pourboire. Comment gérer cette situation peu familière ?

 

Le meilleur pourboire pour un enfant : Des fruits, fraises, fruits secs ou bananes.

> Le meilleur pourboire pour un enfant : Des fruits, fraises, fruits secs ou bananes.

 

 

La plupart veulent échanger avec vous quelques mots avec vous en français, en anglais ou en espagnol. De plus en plus en anglais d’ailleurs : « Where are you from ? What’s your name ? Welcome to Fès. »

D’autres voudront vous aider à l’aide d’un what you want ? Plus ou moins déterminé (ou menaçant). Comme la plupart des touristes perdus dans la Médina de Fès cherchent soit leur Riad, soit la sortie (c’est à dire une porte, en majorité celle de Bab Boujloud). Des enfants proposent de vous y emmener ou vous précèdent (ou vous suivent) si vous savez où aller. Bref, ils sont là.

Lorsque vous arriverez à destination que cela soit grâce à eux, à vous ou à l’univers. Ils vous regarderont avec un regard plus ou moins insistant « tip me » (« donnez moi un pourboire ») aux lèvres.

 

Quelques conseils pour gérer cette situation :

 

  • Si un enfant vous a effectivement aidé à trouver votre destination > Un « choukran » (« merci » en arabe) est la base. Si vous êtes mal à l’aise devant le regard instant de l’enfant, offrez des fruits (fraises, fruits secs, banane), plutôt que de l’argent ou des bonbons. Il est préférable de distribuer plus de vitamines que de sucre. Evitez de donner de l’argent si vous ne voulez pas transformer l’enfant en mendiant ou en faux guide à la recherche d’argent facile.
  • Si vous ne cherchez rien de particulier et que les enfants ne vous amusent pas ou plus. Soyez ferme et poli, dites leur que vous ne leur donnerez rien et souhaitez leur une bonne journée.
  • Si vous avez « peur » des enfants comme on peut avoir peur des cygnes ou des clowns, profitez de la médina le matin lorsqu’ils sont à l’école. Et puis soyez ferme et poli l’après midi et voilà.

 

Si vous restez quelques jours à Fès, vous reconnaitrez vos têtes, distribuerez des high five et ferez quelques dribbles ridicules.

 

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Pratique à Fès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.