Monuments de Lyon

Lyon a connu deux âges d’or à l’antiquité et à la renaissance. Ces périodes ont laissé à Lyon des trésors à découvrir. Notre sélection de monument à visiter absolument.

 

 

Bourse de Lyon : L'un des bâtiments non religieux les plus imposants.

> Bourse de Lyon : L’un des bâtiments non religieux les plus imposants.

 

 

Panorama rapide entre histoire et architecture lyonnaise

 

  • De la période antique et de la ville romaine sur Fourvière, il reste un superbe amphithéâtre et un odéon avec une vue magnifique sur la ville. Incontournable, même si c’est assez peu en comparaison de la taille de Lugdunum à l’antiquité.
  • Du Moyen Age, 3 monuments religieux méritent votre attention : la plus ancienne est l’église d’Ainay, la plus belle est l’église Saint Nizier – enfin la plus connue est la cathédrale de Saint Jean.
  • Au Vieux Lyon à la Renaissance, de riches familles italiennes donnent aux ruelles médiévales leur couleurs pastels. Ici vivent des artisans, des alchimistes et des banquiers.
  • Il faut ensuite attendre le développement de l’industrie textile à la Croix Rousse après la révolution française pour assister à la construction d’un quartier original classé avec le Vieux Lyon au patrimoine de L’Unesco. Des usines-domiciles.  Étages hauts, bâtiments élevés, couloirs traverses (appelé « traboules » à Lyon). A ces maisons viennent s’ajouter les maisons de « maîtres » aux façades et escaliers majestueux.
  • Des périodes suivantes rien d’exceptionnel : Un peu de style Hausmannien en Presqu’ile, un peu de néogothique pour la basilique de Fourvière, un peu d’art nouveau près de l’Hotel de ville, de l’art deco près de la Part Dieu.
  • Puis Tony Garnier, l’enfant de la ville. Un architecte utopiste adepte des ensembles sur le modèle des cités jardins. L’après guerre et surtout les années 60/70 signe quelques désastres comme l’échangeur de Perrache ou le quartier des affaires à la Part Dieu… Cela ne vieillit pas bien mais cela reste intéressant à découvrir – surtout si vous aimez de l’humour.

 

Histoires et anecdotes autours des monuments lyonnais.

 

Gare de Perrache à Lyon et son malheureux échangeur [Confluence]

11693801786_0283c5662c_b.jpg 0

La Gare de Perrache fût l’une des premières gares françaises sur la première ligne ferroviaire du monde : la ligne Lyon – Saint-Etienne.     Dans les années 1970, Lyon a la chance d’avoir un maire futuriste : Louis Pradel. Véritable prophète de retour de pèlerinage à New-York, Pradel, amoureux pêle mêle du béton, de l’automobile, des entreprises de BTP...


Lire la suite Gare de Perrache à Lyon et son malheureux échangeur [Confluence]


Les derniers articles sur Monuments de Lyon