Traboules à Lyon : Passage pratique, secret et typique !

Les traboules lyonnaises sont des passages aménagés entre deux rues à travers des cours d’immeubles. Elles ont rendu de grands services à la population pendant la 2ème guerre mondiale et lors de la révolte des canuts.

 

Traboule dans le quartier de Saint Jean : Passage élégant, mystérieux et typique de Lyon.

> Traboule dans le quartier de Saint Jean : Passage élégant, mystérieux et typique de Lyon.

 

 

Des raccourcis pratiques à Lyon

 

A Lyon, la manière la plus rapide de passer d’une rue à l’autre est d’emprunter une traboule. Le mot vient du latin, transambulare, qui signifie traverser. Outre leur utilité, les traboules sont devenues au fil du temps une véritable attraction touristique.

On compte plus de 300 passages répartis dans la ville, principalement dans les quartiers de la Croix-Rousse et du Vieux-Lyon. Les premières traboules, aménagées au 4ème siècle, étaient utilisées par les habitants pour se ravitailler en eau, d’autres datent de la Renaissance.

 

Travaux dans une cour qui traboule du quartier de la Croix-Rousse à Lyon.

> Travaux dans une cour qui traboule du quartier de la Croix-Rousse à Lyon.

 

 

Ces passages sont considérés comme des trésors du patrimoine lyonnais. Bien que de nombreuses traboules soient fermées au public, on peut en visiter quelques-unes tout en respectant la tranquillité des habitants. En échange, l’entretien de ces traboules est pris en charge par la municipalité.

 

Traboule à Lyon : Rappel élémentaire des principes de vie en communauté - Photo de Tony Bowden

> Traboule à Lyon : Rappel élémentaire des principes de vie en communauté – Photo de Tony Bowden

 

 

Des passages de charme

 

Il existe différents types de traboules, depuis le passage direct jusqu’à la traboule donnant accès à plusieurs sorties. Certaines cours sont agrémentées de galeries à l’italienne, d’autres ne comportent qu’une entrée, la sortie ayant été condamnée.

 

> Cours intérieure végétalisee à Saint Georges dans le vieux Lyon.

> Cours intérieure végétalisee à Saint Georges dans le vieux Lyon.

 

 

La meilleure façon de découvrir les traboules est de prendre un guide qui vous racontera de nombreuses anecdotes sur l’histoire de la ville et l’architecture des bâtiments. Certaines compagnies proposent également des visites thématiques.

Si vous préférez garder votre autonomie, sachez qu’il existe un repère pour déterminer l’entrée des traboules, une plaque arborant une tête de lion sur fond jaune, généralement installée sur le mur de la maison. Préférez une visite matinale car de nombreuses cours sont fermées l’après-midi.

 

 

Traboules à Lyon : Exemples de parcours

 

Le parcours du côté est de la Croix-Rousse comprend la visite de 13 traboules. On débouche le long du Rhône en traversant notamment la place Colbert, la place Chardonnet, la rue des Capucins et la rue Royale.

 

Parcours possible à travers les traboules de Croix Rousse à Lyon.

> Parcours possible à travers les traboules de Croix Rousse à Lyon.

 

 

Le parcours du quartier Saint-Jean commence sur la place éponyme et se poursuit par la rue Juiverie, le quai Romain-Rolland, la rue des Trois-Maries, la rue Saint-Jean et la rue de la Bombarde.

 

Parcours possibles à travers les traboules de Saint Jean dans le Vieux Lyon.

> Parcours possibles à travers les traboules de Saint Jean dans le Vieux Lyon.

 

Plus de parcours à travers les traboules de Lyon.

EnregistrerEnregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Lyon : Histoires insolites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.