Le quartier des Gratte-ciel de Villeurbanne est une Cité ouvrière couvrant près de 5 hectares. Construit dans les années 1920 et 1930, le site abrite les premiers gratte-ciel de France et constitue pour l’époque le symbole de la modernité.

Vue sur les Gratte-ciels de Villeubanne - Photo de Claude Essertel du Figaro Lyon
Vue sur les Gratte-ciels de Villeubanne – Photo de Claude Essertel du Figaro Lyon

Carte des quartiers de Lyon

Villeurbanne (à l’est du n°9 sur la carte) est une ville indépendante de Lyon mais de fait un quartier lyonnais. Il est limitrophe du quartier de la Tête d’or (6) plus à l’ouest.

Comment rejoindre Villeurbanne/Lyon en métro ?

  • Station « République/ Villeurbanne » (ligne A) pour l’Institut d’art contemporain et le cinéma le Zola,
  • Station « Gratte-ciel » (ligne A) pour le quartier du même nom.
Carte des quartiers de Lyon : 1. Fourvière 2. Saint Jean (Vieux Lyon) 3. Presqu'île 4. Terreaux et pentes de la Croix Rousse 5. Plateau de la Croix Rousse 6. Quartier de la Tête d'or 7. Guillotière 8. Perrache et Confluence 9. Villeurbanne
Carte des quartiers de Lyon : 1. Fourvière 2. Saint Jean (Vieux Lyon) 3. Presqu’île 4. Terreaux et pentes de la Croix Rousse 5. Plateau de la Croix Rousse 6. Quartier de la Tête d’or 7. Guillotière 8. Perrache et Confluence 9. Villeurbanne

Principales attractions des quartiers de Villeurbanne 

Architecture Art déco. Le quartier de Gratte-ciel à Villeurbanne est dans les années 1930, l’une des cités les plus modernes et insolites de France.

Construite à destination des ouvriers, elle va chercher son inspiration dans l’art deco des skyscrapers américains. Près de 100 ans après, la magie opère toujours.

Un appartement témoin permet de découvrir cette révolution architecturale de l’intérieur.

Hotel de ville de Villeurbanne dans le quartier des Gratte Ciel. Photo de Vincent Ruf
> Hotel de ville de Villeurbanne dans le quartier de Gratte Ciel. Photo de Vincent Ruf
Gratte-ciels de Villeurbanne lors d'une nuit d'orage au dessus de Lyon. Photo d'Aurélien Audy.
> Gratte-ciels de Villeurbanne lors d’une nuit d’orage au dessus de Lyon. Photo d’Aurélien Audy.

Transbordeur. L’une des plus anciennes salles de concerts rock, soul, funk, hip-hop… de Lyon. La liste des artistes français et étrangers passés donneraient le tournis à n’importe quel mélomane.

La programmation reste aujourd’hui encore l’une des plus pointues et intéressantes de la ville.

Cinéma Le Zola. Vénérable lieux de culture lyonnais, ce cinéma avec le balcon qui sied à une institution de son âge est un aimant à cinéphile. 

Le Zola organise depuis des années d’innombrables festivals de cinéma (court-métrage, britannique, latino-américain…). Avec toujours de belles découvertes à faire et une ambiance amicale pour ce ciné « art et essai ».

Cinéma Le Zola à Lyon / Villeurbanne.
Cinéma Le Zola à Lyon / Villeurbanne.

Institut d’art contemporain. L’IAC a un air de verrière, ce qui présage d’un endroit fertile et lumineux. Ce n’est pas faux.

Le lieu d’expo est assez réduit (1200 m2 tout de même) mais assez intéressant avec un coin librairie et un agréable jardin dans cette partie très construite de Lyon/Villeurbanne. 

Thomas Bayrle à l'Institut d'Art Contemporain de Lyon / Villeurbanne.
Thomas Bayrle à l’Institut d’Art Contemporain de Lyon / Villeurbanne.
Vincent Lamouroux à l'Institut d'Art Contemporain de Lyon / Villeurbanne. Photo de Blaise Adilon
Vincent Lamouroux à l’Institut d’Art Contemporain de Lyon / Villeurbanne. Photo de Blaise Adilon

Parc naturel de la Feyssine. Au nord du campus scientifique de La Doua, connu entre autre pour son herbier gigantesque et son festival de musique électronique, il y a la Feyssine.

Une rive du Rhône sauvage où il est possible d’observer les merveilles de la nature. 45 hectares, 8 000 arbres, 47 espèces d’oiseaux recensées, 20 espèces végétales rares et protégées.

Certains s’y risquent à faire des barbecues ou à tremper un pied dans l’eau lorsque Lyon en été se transforme en fournaise.

Marché aux Puces du canal. A proximité de Villeurbanne à la limite de la ville de Vaulx-en-Velin se trouve le plus grand marché aux puces de Lyon et l’un des plus grand de France.

600 vendeurs, des buvettes et restaurants et le bonheur à trouver pour les chineurs et collectionneurs de tout poil : Mobilier et déco vintage, art de la table unique, gadgets et jouets introuvables ailleurs… Ouvert à partir de 7h le jeudi, samedi et dimanche.

Dans le marché aux puces du Canal près de Lyon.

Hôtels, auberges et Airbnb à Villeurbanne / Lyon

Tous les hébergements à Lyon :

Un projet d’habitations sociales modernes

Dans les années 1920, le maire de Villeurbanne, Lazare Goujon, décide de faire construire des habitations sociales d’un nouveau genre. Ce projet répond à deux objectifs : répondre à l’accroissement constant d’une population ouvrière d’une part et affirmer son autonomie face à la ville de Lyon d’autre part.

Vue d'ensemble du quartier de Gratte-ciel à Villeurbanne sur une ancienne carte postale.
> Vue d’ensemble du quartier de Gratte-ciel à Villeurbanne sur une ancienne carte postale.

Le maire de la commune fait alors appel au savoir-faire de l’architecte Môrice Leroux pour dessiner les plans des bâtiments. Celui-ci s’inspire des gratte-ciel construits à cette époque dans le nord des Etats-Unis.

Les particularités de la Cité ouvrière de Villeurbanne

Inauguré en 1934, le quartier des Gratte-ciel s’article autour d’un axe principal. Le site comprend l’Hôtel de Ville, le Palais du Peuple, le Central téléphonique et la Cité ouvrière destinée à accueillir 1 450 habitants. La population, d’abord peu convaincue par cette architecture moderne, ne tarde pas à investir les lieux.

Le palais du Peuple est le premier bâtiment construit. Réalisé en béton armé, il accueille un théâtre, une piscine, des douches, un dispensaire et des salles de réunion. Il abrite aujourd’hui le TNP (Théâtre national populaire).

TNP par Théâtre National Populaire de Villeurbanne - Photo de Vincent Ruf
> TNP par Théâtre National Populaire de Villeurbanne – Photo de Vincent Ruf

L’Hôtel de Ville est surmonté d’un beffroi culminant à 65 mètres. Construit par Robert Giroud, il est inscrit sur la liste des monuments historiques.

La Cité ouvrière comprend des tours de 9 à 19 étages. A l’époque, les petits pavillons des alentours sont intégrés harmonieusement à l’ensemble. Les logements sont pourvus du confort moderne : ascenseur, vide-ordure, cuisinière électrique et chauffage central.

Intérieur d'un appartement des Gratte-ciels à Villeurbanne - Photo de Jules Sylvestre.
> Intérieur d’un appartement des Gratte-ciels à Villeurbanne – Photo de Jules Sylvestre.

Les appartements possèdent un balcon et de vastes surfaces vitrées pour faire entrer la lumière. Le site dans lequel les tours sont intégrées comprend également des commerces et des zones vertes, une combinaison appréciée par les familles.

Le quartier des Gratte-ciel de Villeurbanne a fêté ses 80 ans en 2014. Quelques projets de réaménagement sont en cours. La Cité est toujours aussi vivante et son architecture n’a pas pris une ride.

Pour en savoir plus : http://lerizeplus.villeurbanne.fr/arkotheque/client/am_lerize/encyclopedie/fiche.php?ref=57

Carte de Lyon : Lieux du guide touristique

Retrouvez tous les lieux du guide à visiter sur la carte de Lyon : Monuments essentiels, musées à ne pas rater, parcs reposants et romantiques, bars originaux et animés, clubs et salles de concerts où sortir, shopping…

Bon plan ! Vous pouvez télécharger la carte pour une utilisation hors connexion.

Où dormir à Lyon ? Sélections d’hébergements jolis, centraux ou pas chers

 

Pour séjourner à Lyon (France), voici nos suggestions d’hébergements en fonction de votre budget :

Auberges de jeunesse à Lyon à partir de 19 euros
Hotels pas chers à Lyon à partir de 59 euros
Hotels de luxe à Lyon à partir de 114 euros


Villeurbanne/Lyon : Gratte-ciels et autres bonnes surprises à visiter
Vue sur les Gratte-ciels de Villeubanne - Photo de Claude Essertel du Figaro Lyon

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.