Musée Juif de Berlin [Kreuzberg] : De 1000 à nos jours

Le Musée Juif de Berlin (Jüdisches Museum) retrace l’histoire de la communauté juive à Berlin et en Allemagne depuis leur arrivée sur le territoire de l’actuelle Allemagne à aujourd’hui. 

 

Peinture d'une famille juive par Max Slevogt au musée d'histoire juive allemande de Berlin.

> Peinture d’une famille juive par Max Slevogt au musée d’histoire juive allemande de Berlin.

 

Le musée a été inauguré en 2001 dans le quartier de Kreuzberg, suite à un concours lancé pour agrandir la section judaïque du Musée de Berlin (Berlin Museum). L’annexe est devenue un musée à part entière, mais reste reliée par un souterrain.

Un premier musée de la culture juive est fondé à Berlin en 1934, mais le régime nazi le ferme 4 ans plus tard. C’est seulement en 1978 que le Musée de Berlin décide d’ouvrir un département de l’histoire juive.

 

Collections du musée juif de Berlin

Le musée abrite une exposition permanente retraçant près de mille ans de culture juive en Allemagne. Le parcours est organisé de façon chronologique. On commence par le haut du batiment avec les origines pour descendre jusqu’en bas à l’époque moderne.

Le musée permet de mieux connaitre le judaisme et de parcourir l’histoire allemande par le prisme de ses habitants Juifs. La seconde guerre mondiale est évidemment abordé mais l’esprit du musée est de ne pas focaliser les collections sur le nazisme et la solution finale d’extermination des Juifs. Pour certains cette extermination se lit comme un accident dans l’histoire des Juifs européens pour d’autre comme une conclusion à des siècles d’exclusion et de stigmatisation. A vous de vous faire votre propre idée sur la question.

 

Une installation contemporaine au musée d'histoire des Juifs allemands à Berlin : Saisissant à voir, déstabilisant lorsqu'il s'agit de marcher dessus.

> Une installation contemporaine au musée d’histoire des Juifs allemands à Berlin : Saisissant à voir, déstabilisant lorsqu’il s’agit de marcher dessus.

La muséographie du musée est interactive et certaines installations peuvent être déconcertante :

  • Il y a une petite cour, à laquelle on accède par une lourde porte. Les murs sont très hauts. Si haut qu’on ne voit pas le plafond. On ne sait même pas si c’est un plafond, ou s’il fait nuit. C’est sombre. Froid. Il n’y a rien, que du béton. Saisissant.
  • Ou ce parterre de visages en metal sur lesquels on est invité à marcher. Le bruit du métal, les expressions des visages horrifiés, la solennité du lieu.
  • Plus anecdotique, on peut par exemple traduire son prénom en hébreu à l’aide d’ordinateurs.

La collection est très riche :  

  • Documents historiques, des cartes et des gravures,
  • Oeuvres d’art : Beaucoup de peintures, de photos, des affiches, des extraits de films,
  • Objets de la vie quotidienne : des kippas pop, des distrubteurs de bonbons kasher,
  • Objets de culte, un chandelier de Hanoukka crée en 1776 par le maître berlinois Georg Wilhelm Margraff.

Le musée comprend également un parc où s’élève un monument à la Shoah : 49 colonnes surplombées par un olivier.

Le Jüdisches Museum est doté d’une bibliothèque, d’archives et d’un centre de recherche multimédia. Il propose également de nombreux événements.

 

Architecture du musée

L’architecture du musée est surprenante. Il a été conçu à la fin du 20ème siècle par Daniel Libeskind, un architecte américain d’origine juive polonaise.

 

Vue aérienne du musée d'histoire des Juifs allemand de Berlin. Photo de Guenter Schneider du batiment de Daniel Libeskind .

> Vue aérienne du musée d’histoire des Juifs allemand de Berlin. Photo de Guenter Schneider du batiment de Daniel Libeskind .

 

Intitulé “Between the lines”, l’édifice évoque une étoile de David brisée. Gris, déstructuré, froid, parsemé de fenêtres s’apparentant plutôt à des meurtrières, il est issu du courant déconstructiviste.

Consultez le dossier d’ARTE sur l’architecture du musée juif de Berlin pour en savoir plus.

 

Informations pratiques

Le musée de l’histoire des Juifs Allemands se trouvent dans le quartier de Kreuzberg à Berlin.

Adresse : Lindenstrasse 9-14 (Kreuzberg).
Transport
: U-bahn : Hallesches Tor. 

Horaires : du lundi au samedi de 10h à 20h, nocturne jusqu’à 22h le lundi.
Tarifs
: 5€ / tarif réduit 2,50€ / tarif famille 10€.

Temps conseillé : une journée ou une longue après-midi, en tout cas prévoir plusieurs heures. Le musée est long et la dernière partie est très intéressante. Le musée dispose d’une cafétéria pour se restaurer.
Site officiel : Jüdisches Museum (en allemand)

 

Itinéraire à Berlin pour un week-end
Dans notre itinéraire pour découvrir Berlin en un week-end.

 

Autres lieux associés

 

Enregistrer

Maciej

Maciej

J’aime me perdre à la recherche d’endroits surprenants.

Plus de Musées de Berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *