Chateau Saint Ange à Rome : Triptyque mausolée, prison, musée [Prati]

Le château Saint-Ange est un ancien mausolée édifié dans le courant du deuxième siècle par l’empereur Hadrien. Transformé à plusieurs reprises, il abrite aujourd’hui un musée et offre un magnifique panorama sur la ville.

 

Chateau Saint Ange à Rome - Photo de CapCase

> Chateau Saint Ange à Rome – Photo de CapCase

 

 

Le château Saint-Ange se trouve dans le quartier du Borgo entre le centre historique de Rome et la cité du Vatican.

 

 

Castel Sant'Angelo à Rome vu depuis la rive du Tibre - Photo de Dennis Jarvis

> Castel Sant’Angelo à Rome vu depuis la rive du Tibre – Photo de Dennis Jarvis

 

 

Un tombeau impérial

 

En 123 après J-C, l’empereur Hadrien fait construire un mausolée pour accueillir son tombeau. Achevé en 139, l’édifice a une base carrée et est surmonté d’une imposante rotonde. A l’époque, le bâtiment est couronné d’une sculpture représentant l’empereur sur son char.

 

Illustrations des mausolées d'Hadrien et d'Auguste à Rome pendant l'antiquité.

> Illustrations des mausolées d’Hadrien et d’Auguste à Rome pendant l’antiquité.

 

 

Dès le 5ème siècle, l’ensemble est intégré à la muraille de la ville et devient un bâtiment défensif. Pillé à de nombreuses reprises, l’édifice est transformé en prison. Au 16ème siècle, le pape Paul III y fait aménager de somptueux appartements. Depuis 1925, le site abrite le musée national du Château Saint-Ange.

 

Castel Sant'Angelo ou Chateau Saint Ange à Rome à la renaissance (1495)

> Castel Sant’Angelo ou Chateau Saint Ange à Rome à la renaissance (1495)

Chateau Saint Ange à Rome avec la basilique de Saint Pierre du Vatican en arrière plan (1835). Dessin de Major Irton

> Chateau Saint Ange à Rome avec la basilique de Saint Pierre du Vatican en arrière plan (1835). Dessin de Major Irton

 

 

La légende raconte que le pape Grégoire Ier vit en rêve l’archange Michel rengainer son épée au sommet du mausolée, annonçant ainsi la fin de l’épidémie de peste qui ravageait la ville. D’où le nom du château et la présence de la statue coiffant l’édifice.

 

 

La visite du château Saint Ange

 

Depuis le Ponte Sant’Angelo décoré de statues du Bernin, on accède à la rampe hélicoïdale ornée de marbre et de mosaïques pour déboucher dans la cour d’honneur.

 

Intérieur du Chateau Saint Ange à Rome - Photo de Paolo Monti

> Intérieur du Chateau Saint Ange à Rome – Photo de Paolo Monti

 

 

Au deuxième niveau se trouve le mausolée tandis que le troisième étage abrite les luxueux appartements du pape Paul III. On peut notamment visiter des pièces telles que la salle des trésors, la bibliothèque, la salle d’Apollon et la chambre des papes.

Un passage relie le Vatican au château Saint-Ange, le Passeto. Ce chemin fortifié longeant la muraille permettait aux papes de se mettre à l’abri en cas de troubles. Ce fut le cas notamment pour le pape Alexandre VI et Clément VII qui se réfugia dans le château durant le sac de Rome en 1527.

Pour l’anecdote, la terrasse du château Saint-Ange sert de décor dans la dernière scène de l’opéra de Puccini, Tosca. L’héroïne se jette dans le Tibre en apprenant la mort de son bien-aimé.

 

Vue depuis le commet du Castel Sant'Angelo à Rome. Photo de Marcus Winter

> Vue depuis le commet du Castel Sant’Angelo à Rome. Photo de Marcus Winter

 

 

Informations pratiques du Chateau Saint Ange à Rome

 

Le château Saint-Ange se trouve dans le quartier de Borgo entre le centre historique de Rome et la cité du Vatican.

Adresse : Lungotevere Castello, 50
Horaires d’ouverture : De 9h à 19h30
Prix d’entrée : 14 euros en plein tarif.

Site officiel : http://castelsantangelo.beniculturali.it

 

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Monuments de Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.