Maskavas Forstate à Riga : Quartier « Moscou » à la mauvaise réputation

Cet ancien quartier pauvre de Riga traine toujours la mauvaise réputation d’être dangereux. Quelques lieux intéressants s’y trouvent et méritent une visite.

 

Rue Mazā Kalna iela dans le quartier de Moscou à Riga. Photo de Green Zeb.

> Rue Mazā Kalna iela dans le quartier de Moscou à Riga. Photo de Green Zeb.

 

 

Les quartiers derrière les gares ont presque toujours mauvaise réputation. A leur construction les chemins de fer fûrent une manière efficace de séparer le « bon grain de l’ivraie ». Dans une version moins biblique : Les pauvres des riches.

 

Quartier de Maskavas Forstate à Riga dans les années 1960.

> Quartier de Maskavas Forstate à Riga dans les années 1960.

 

 

Longtemps le faubourg de Moscou accueillit les Russes, les Juifs et les Biélorusses et Ukrainiens. Pour celles et ceux qui n’ont pas suivi l’histoire de Riga, il s’agit d’une terre lettone colonisée en 1200 par des Allemands (ou Germains si vous préférez, ce qui au final revient au même). Les minorités plus pauvres sont elles au quartier de Moscou au sud du Vieux Riga.

Pendant la 2e guerre mondiale, le quartier avait aussi le triste privilège d’accueillir le ghetto de Riga.

 

 

Maskavas Forstate après la guerre

 

 

Aujourd’hui comme hier des êtres humains et des demeures abimées, anciennes zones résidentielles sur lesquelles domine depuis 1958 le gratte-ciel de Staline, palais des sciences lettones (cousin du Pkin à Varsovie).

 

L'Académie des Sciences de Riga au dessus des maisons en bois du quartier Moscou.

> L’Académie des Sciences de Riga au dessus des maisons en bois du quartier Moscou.

 

 

Le marché central de Riga (en letton : Rīgas Centrāltirgus) occupe 5 anciens hangars à ballon dirigeable sur  une surface de 16 000 m2. Le marché accueille tous les jours entre 40 000 et 160 000 personnes.

 

Vue sur Riga avec les hangars du marché central - Photo de Diego Delso

> Vue sur Riga avec les hangars du marché central – Photo de Diego Delso

 

 

On déconseille la visite du quartier à la nuit tombée. Des coins sont déserts, d’autres servent de lieux de réunion en bandes alcoolisées. Bref, inutile de tendre la perche.

 

Rue pavée du quartier Maskavas Forstate de Riga.

> Rue pavée du quartier Maskavas Forstate de Riga.

 

 

Plus tôt dans la journée s’y tient un petit marché aux puces ouvert jusqu’à 15h officieux /17h officiel.

Les hangars sur le fleuve ont été réhabilité pour accueillir salles de spectacles, centre culturel et événements divers : Spīķeri.

La graine de la gentrification est plantée. La politique de la ville a beau faire, à défaut d’un accroissement démographique de Riga, il y a peu de chance pour que le quartier change dans les années à venir.  Tant pis, tant mieux. Aucun avis sur la question.

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Quartiers de Riga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.