Musée d’art Asiatique à Prague au Palais Kinsky [Vieille Ville]

Une collection intéressant d’art asiatique (ou bouddhique) à Prague. Si vous venez en Tchéquie pour l’art nouveau, vous apprécierez de gouter l’eau à la source.

 

Une statue de Bouddha heureuse de vous voir :) Au musée Asiatique de Prague.

> Une statue de Bouddha heureuse de vous voir 🙂 Au musée Asiatique de Prague.

 

 

Le musée se trouve dans le Palais Kinsky, un palais baroque sur la place du marché de la Vieille Ville de Prague.

 

Le Palais Kinsky et le musée d'art asiatique de Prague. Photo de Tiia Monto.

> Le Palais Kinsky et le musée d’art asiatique de Prague. Photo de Tiia Monto.

 

 

L’art asiatique a eu une influence déterminante sur les artistes « art nouveau » comme Alfons Mucha.

Si l’on remonte encore plus loin, la Chine a influencé le Japon, puis à son tour les artistes du pays du soleil levant ont touché les Van Gogh, Mucha, Wyspianski… Les architectes, designers, décorateurs, sculpteurs, artisans d’innombrables métiers à Prague et à travers l’Europe : Paris, Bruxelles, Londres, Glasgow, Barcelone, Turin, Riga, Budapest, Berlin, Cracovie…

On y retrouve l’importance des motifs floraux et végétaux, le foisonnement, la simplicité, la répétition géométrique, les formes tortueuses et souples.

 

Exemple d'objet décoratif aux motifs végétaux repris par les artistes art nouveau. Au musée d'art asiatique de Prague.

> Exemple d’objet décoratif aux motifs végétaux repris par les artistes art nouveau. Au musée d’art asiatique de Prague.

 

 

Collection du musée asiatique de Prague

 

Dans le musée vous trouverez principalement des antiquités chinoises et japonaises. Il y a aussi des objets de Thaïlande, Vietnam, Tibet, Mongolie et Corée.

On vous expliquera le parcours des influences de Grèce jusqu’à Gandhara avec les troupes d’Alexandre le Grand, puis jusqu’au coeur de l’empire chinois le long de la route de la soie.

 

Exemple de statue indienne (?) du musée asiatique ayant subi l'influence hellénique.

> Exemple de statue indienne (?) du musée asiatique ayant subi l’influence hellénique.

 

 

Les influences d’Inde aussi avec le développement du style Mahayana de Chine vers la Corée et le Japon.

Les cartes et les descriptifs (en anglais) sont bien fait. Les villes des principales dynasties chinoises nous y sont présentés de manière clair et intéressant.

Les sculptures de Bouddha occupe la plus grande partie de la collection. Un grand nombre de têtes pillées en Asie au début du 20e siècle pour être vendues aux riches collectionneurs. Malraux fût partie ceux là. A Prague vous avez les têtes, en Chine les corps.

 

Statue bouddhiste du sud est asiatique au musée Kinsky à Prague.

> Statue bouddhiste du sud est asiatique au musée Kinsky à Prague.

Sculpture chinoise de Bouddha au musée asiatique de Prague.

> Sculpture chinoise de Bouddha au musée asiatique de Prague.

 

 

Le reste de la collection du musée Asiatique se compose de calligraphies, de céramiques, d’objets de cultes, de textiles, d’arts et d’objets d’art.

 

Céramique japonaise au musée Kinsky à Prague. Photo de Zde.

> Céramiques japonaises au musée Kinsky à Prague. Photo de Zde.

Céramique japonaise représentant une mère et son enfant.

> Céramique japonaise représentant une mère et son enfant.

Motif printannier sur un vase du musée asiatique.

> Motif printannier sur un vase du musée asiatique.

Superbe enchevêtrement de fruits, de feuilles et de fleurs sur un vase japonais (?).

> Superbe enchevêtrement de fruits, de feuilles, de branches et de fleurs sur un vase japonais (?).

Autre motif végétal avec ces pétales de fleurs.

> Autre motif végétal avec ces pétales de fleurs.

 

 

Informations pratiques sur le musée d’art asiatique

 

Le musée Asiatique du palais Kinsky se trouve dans la Vieille Ville sur la place du marché.

Adresse : Staroměstské náměstí 12, 110 15 Staré Město, République tchèque
Site, accès, horaires et tarifs d’entrée : http://www.ngprague.cz/en/objekt-detail/kinsky-palace/

 

 

 Le prix d’entrée donne accès à tous les musées nationaux de Prague (hors exposition temporaire) pendant une durée d’une semaine.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Musées de Prague

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *